5

Critique de Fraction

par ivan isaak le sam. 31 mars 2012 Staff

Rédiger une critique
Attention, OVNI ! Certains doivent connaitre Shintaro Kago, au moins de nom. Le mangaka de Carnet de massacres, déjà paru chez IMHO, est l'un des spécialistes du genre "ero-guro", contraction de "érotisme gore", au même titre qu'un Suehiro Maruo (connu en France pour l'île Panorama ou encore Le jeune fille aux camélias). Autant dire tout de suite que la pastille -16 au dos est plus que nécessaire, un -18 aurait sans doute même été préférable. Ce one-shot est à scinder en 2 parties. La première est consacrée à l'histoire Fraction, environ 130 pages, alors que la seconde verra 4 courtes histoires se succéder. Commençons donc par l'histoire éponyme du recueil, sans doute la plus intéressante. Shintaro Kago propose un point de vue original pour son récit, séparant la vision de notre "héros" et celle apparemment sans rapport d'un mangaka (Shintaro Kago lui-même) qui souhaite sortir de l'éro-guro pour faire quelque chose de plus "grand public". Si cette étrange histoire de meurtres de femmes, découpées en 2 par leur tueur, est intéressante et intrigante à souhait, le plus intéressant reste cette réflexion sur la manipulation narrative lancée par le mangaka. Passionnante, cette partie absorbe tellement le lecteur qu'elle met de côté l'histoire de Kotaro et ses collègues avant de littéralement nous scotcher. Effet réussi même s'il faut aimer ce style décousu et avouons-le parfois un peu absurde. La suite est par contre plus contrastée et dépend grandement des affinités du lecteur avec le genre gore. Mais vraiment gore. Les différentes petites histoires proposées jusqu'à la fin du volume sont assez horribles dans leur représentation (hormis "Secousses", beaucoup plus soft) et pourraient donc en rebuter certains, voire même les dégouter totalement (et c'est bien compréhensible !) Graphiquement, le style de Kago n'est pas parfait mais remplit parfaitement son rôle dans les scènes clés, les réactions de dégout des lecteurs étant sans aucun doute le but visé par l'auteur. Difficile donc d'avoir un avis totalement tranché sur un titre tel que Fraction. L'éro-guro est un genre à part, à réserver aux fans avant tout. Avec quelques scènes vraiment dures à lire, le titre est clairement à interdire aux mineurs et mérite amplement le désormais convenu "pour public averti". Car si le lecteur n'est pas préparé à ce qu'il va lire, le rejet pourrait être immédiat. Ce qui sauve finalement partiellement ce one-shot demeure ce passage très intéressant sur la manipulation narrative, procédé captivant et ô combien efficace. Pour les lecteurs curieux au coeur bien accroché.

En bref

5
ivan isaak Suivre ivan isaak Toutes ses critiques (1061)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Fraction
7
Fraction

Fraction Staff

Lire la critique de Fraction

Boutique en ligne
18,20€
Boutique en ligne
18,20€
Boutique en ligne
18,20€
Boutique en ligne
18,20€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)