5

Critique de Cyborg 009 #11

par ivan isaak le mer. 4 avril 2012 Staff

Rédiger une critique
Quinzième et seizième parties de Cyborg 009 au menu de ce 11ème volume, malheureusement toujours aussi commun que les précédents. Shotaro Ishinomori change légèrement de décor pour nous offrir une première longue histoire sur le thème des légendes nordiques. Odin, Yggdrasill, l'Edda : on change les noms, les références et le lieu, avec la froideur du grand nord islandais. 150 pages de pas grand chose, avec de nouveau une présentation de nos héros, avec le détail de leurs pouvoirs. Assez lassant, ces répétitions incessantes finissent même par devenir agaçantes. Ce qui doit être supportable lors d'une publication erratique sur 17 ans de suite, un peu moins à la lecture des volumes reliés... Viennent ensuite une histoire dans le grand froid toujours, autour d'une mystérieuse sorcière, puis nos retrouvailles avec des dinosaures (l'un des thèmes favoris de l'auteur) et enfin une "vengeance" ratée, apparemment en couleur lors de sa prépublication. L'ensemble se laisse lire mais est d'un niveau très moyen, sans l'originalité qui faisait la force du titre à ses débuts. Devenu incroyablement monotone, Cyborg 009 ne justifie désormais son achat que pour le côté "patrimoine" de l'oeuvre. Car il faut bien reconnaitre qu'à 15€ le tome, le rapport qualité/prix s'avère très mauvais.

En bref

5
ivan isaak Suivre ivan isaak Toutes ses critiques (1061)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Cyborg 009
6
Cyborg 009 T.10

Cyborg 009 T.10 Staff

Lire la critique de Cyborg 009 T.10

6
Cyborg 009 T.9

Cyborg 009 T.9 Staff

Lire la critique de Cyborg 009 T.9

Boutique en ligne
6,99€
Boutique en ligne
6,99€
Boutique en ligne
6,99€
Boutique en ligne
6,99€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)