7

Critique de Bimbogami Ga ! #2

par Charlie One le ven. 13 sept. 2013 Staff

Rédiger une critique
La déesse Momoji s’obstine tant bien que mal dans ce deuxième opus à absorber l’énergie d’Ichiko, provoquant de nouvelles situations rocambolesques.

N’ayant pas encore usé de toutes ses ressources, la déesse de la poisse fait appel à de nouvelles divinités pour arriver à ses fins. Ces nouveaux personnages s’intègrent bien à l’histoire, chacun bien siphonné à leur façon. Pourtant ce ne sont pas ces ajouts qui vont le plus convaincre. En effet, leur participation à l’histoire a un effet légèrement néfaste sur celles qui apportent sa force au manga : Ichiko & Momiji. Ces deux-là ne sont que rarement en interactions directes et en dehors d’une partie de tennis loufoque, le duo n’aura que peu de moments pour briller ensemble.

Pour compenser, nous avons une très belle seconde moitié de volume où la « Lucky Girl », retombée en enfance, se retrouve à partager la vie quotidienne de Keita. Moins portée sur le comique, cette partie se révèle réellement attendrissante en comparaison du premier chapitre qui faisait un peu de la redite au niveau de la relation d’Ichiko et de son intendant.

Même si Bimbogami Ga! ne fait pas rire aux éclats à chaque occasion, le titre capitalise suffisamment sur la sympathie qu’inspire les personnages. Et malgré le caractère d’enfant gâtée qu’il a décidé de lui attribuer, Yoshiaki Sikeno évite l’écueil de rendre son héroïne irritante, mais bel et bien divertissante. A suivre au tome 3.

En bref

7
Charlie One Suivre Charlie One Toutes ses critiques (311)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Bimbogami Ga !
Boutique en ligne
30,99€
Boutique en ligne
30,99€
Boutique en ligne
30,99€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)