8

Critique de Amours fragiles #5

par vedge le dim. 25 déc. 2011 Staff

Rédiger une critique
Cette série raconte les heures noires de la deuxième guerre mondiale dans ses petits et ses grands renoncements.
On y côtoie les grands sentiments, les grands cœurs et les petites lâchetés qui ont de lourdes conséquences.
Entre collaboration et résistances (au pluriel), chaque homme et femme a dû à un moment faire un choix.
Des choix parfois difficiles et dont on ne souhaite pas qu’ils nous échoient un jour.
Mais nous ne sommes pas « Né en 17 à Leidenstadt ».
Au dessus de la trame historique de cette période troublée, les auteurs nous proposent, avec douceur et élégance, une galerie de personnages et leurs amours fragiles.
Ces qualificatifs que l’on retrouve dans le dessin, lui aussi doux et élégant, suggèrent seulement les scènes difficiles, communiquent l’angoisse qui monte, la sournoiserie ambiante.
On est sur un dessin ligne claire très travaillé, où chaque case pourrait être une scène de cinéma, avec la profondeur de champ nécessaire et le souci du détail qui rend le contexte historique et place les petites histoires dans la grande.
Un très bon travail d’illustration pour rendre un devoir de mémoire à tous ceux qui ont pris le risque de faire le bon choix, quoi qu’il leur en coûte, jusqu’à leur propre vie.

En bref : récit du quotidien en temps de guerre avec ses héros et ses collabos, sur un dessin précis et documenté, cinématographique.

En bref

récit du quotidien en temps de guerre avec ses héros et ses collabos, sur un dessin précis et documenté, cinématographique.

8
vedge Suivre vedge Toutes ses critiques (2181)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
11,90€
Boutique en ligne
11,90€
Boutique en ligne
11,90€
Boutique en ligne
11,90€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)