7

Critique de La grande évasion #1

par damss le sam. 8 sept. 2012 Staff

Rédiger une critique
Premier one-shot d’une série sur le même thème, l’évasion belle et spectaculaire d’hommes ou de femmes en captivité, l’album nous plonge ici dans une prison au milieu du désert marocain dans lequel deux nouveaux français prisonniers débarquent… Le plus grand, Ange, grande gueule corse au moral d’acier, ne compte pas s’éterniser…

C’est dans des couleurs chaudes que les personnages évoluent, chaudes pour la chaleur, le soleil, l’aridité du désert, mais aussi la tension et le sang qui coule, de petites écorchures à des plaies par balle. Les dessins collent bien à l’histoire, permettant d’accentuer les traits durs des visages, et la tension palpable entre certains détenus et militaires.

L’histoire est bien construite, et surtout bien rythmée puisque les 64 pages se lisent d’une seule traite. On sait d’avance que l’évasion sera tentée, sans pour autant savoir si elle sera réussie. Cela n’empêche pas pour autant de suivre pas à pas l’évolution dans le camp, et tous les éléments qui petit à petit préparent à l’inévitable… Une très belle aventure mais pas seulement…
En effet, c’est aussi un personnage, un caractère, fort, fier, digne qui ira loin pour garder la tête haute, et qui en souffrira doublement par la suite. Un personnage auquel on s’attache et qui, par son courage, attire irrémédiablement le respect… comme la haine de ceux qu’il défie.

Un très bon moment d’évasion dans les deux sens du terme, une aventure teintée de sang et de sueur qui devrait séduire sans nul doute un large lectorat…

En bref

7
damss Suivre damss Toutes ses critiques (790)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de La grande évasion
Boutique en ligne
15,50€
Boutique en ligne
15,50€
Boutique en ligne
15,50€
Boutique en ligne
15,50€
Laissez un commentaire