8

Critique de Alix senator #1

par damss le mar. 9 oct. 2012 Staff

Rédiger une critique
C’est avec une certaine émotion que j’ai pris cet album dans les mains, un mélange de nostalgie, d’appréhension et de curiosité.
On y découvre un Alix aux cheveux blancs avec l’air bien plus sérieux qu’ordinaire…. Plus de doute, ce nouvel arc propose de découvrir Alix sous un nouveau jour. Loin de ses aventures qui l’ont amené à voyager un peu partout, on le retrouve installé à Rome avec le statut de Sénateur.
Quel challenge pour les deux auteurs que de reprendre une figure aussi intemporelle qu’Alix et de la faire vieillir. Eh bien à la fin de ma lecture, je dois avouer que le défi a été relevé avec brio.

Pour vous situer, je ne suis pas un fan invétéré de la série mère mais j’ai lu un bon nombre d’albums dans ma jeunesse. A la fin de ma lecture, j’ai eu l’agréable surprise de voir que les fans comme les non-adeptes pouvaient trouver un intérêt dans la série.
On y retrouve le côté historique bien sûr, avec une immersion dans Rome, La Rome antique, avec le sénat, son empereur et ses monuments, puis il y a ce fond politique dans lequel on retrouve des complots et enfin ce côté polar puisque nous suivons Alix dans une enquête bien construite qui nous mène pas à pas sur la piste d’un curieux tueur.
Pour les fans de la série mère, il y a des clins d’œil, des références, mais elles ne gênent en rien la compréhension globale de l’histoire et n’alourdissent pas la lecture.
Retrouver Alix avec quelques années de plus, ce héros immortel qui a soudain vieilli avec donc ces nombreux clins d’œil, est un vrai plaisir.

L’histoire est bien menée. Valérie Mangin n’est pas novice et on sent très rapidement que le scénario est ficelé et qu’il n’y a plus qu’à se laisser emporter. Parsemant quelques rebondissements au fil de l’enquête, on se retrouve avec un album rythmé qui permet d’introduire deux nouveaux personnages principaux, Titus, fils d’Alix, et Kephren, fils d’Ennak. Ces deux garçons téméraires ont tout hérité de leur père respectif et prennent une place importante. Valérie mélange savamment Histoire, politique, aventure et policier pour offrir un premier tome accrocheur qui est plutôt prometteur pour la suite. Un seul bémol, les éléments qui nous mettent sur la piste du tueur sont peut-être un peu trop évidents, mais permettent ainsi une meilleure compréhension pour les plus jeunes.

Côté dessin, le changement est important. L’auteur nous offre ici un travail de qualité. Tant par les visages, et leurs expressions, que par les décors de second plan et ses monuments romains en tout genre, Thierry nous livre de superbes planches que la colorisation, magnifie. Ce devait être pour lui aussi un vrai challenge que de changer les traits du héros, il y est arrivé, on ne peut que le féliciter.

J’ai donc passé un très bon moment aux côtés d’Alix et des deux enfants. On y suit une belle aventure et les auteurs n’ont pas à rougir de leur travail, bien au contraire, je pense que Jacques Martin aurait été content lui-aussi du résultat.

Un album qui devrait ravir sans aucun doute un large public, les fans d’Alix pouvant courir se le procurer sans hésiter.

La version deluxe est un très bel objet. L'édition est soigné, la tranche toilée, et les bonus en fin d'album sont très appréciables puisque les auteurs y expliquent certains passages mais aussi les liens avec la série mère. Le tout pour un prix très raisonnable, un bel effort de l'éditeur qu'on ne peut que saluer !

En bref

8
damss Suivre damss Toutes ses critiques (790)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Alix senator
Boutique en ligne
18,95€
Boutique en ligne
18,95€
Boutique en ligne
18,95€
Boutique en ligne
18,95€
Laissez un commentaire