7

Critique de La geste des chevaliers dragons #17

par ginevra le sam. 23 nov. 2013 Staff

Rédiger une critique
Nous voici donc pendant la fameuse guerre des sardes évoquée dans un précédent tome (le 15). Comme c'était sous-entendu, nous y retrouvons Amarelle qui était une jeune minime dans le tome 11 et Louis qui avait choisi de rester avec les nomades sardes à la fin du tome 10. Cela prouve que le duo scénaristique Ange a tracé depuis le début la trame historique de son univers ainsi que ses diverses caractéristiques géographiques, sinon précisément au moins grossièrement. Ce qui confirme la cohérence de la série. Côté dessins, Vax relève le gant et a fort bien pris la succession de Looky pour Amarelle et de Guiton pour Louis (mais il est vrai qu'il n'était qu'un enfant lors de sa 1e apparition). Le personnage de l'impératrice s'étoffe un peu plus dans ce tome qui va à nouveau décevoir les amateurs de dragons car c'est, hélas, une guerre entre humains qui est montrée. J'attends la 2e partie avec impatience pour voir comment Ange va boucler avec ses précédents tomes où une guerre de 1000 ans avec les sardes était évoquée. En résumé, un bon opus d'une série que j'apprécie.

En bref

7
ginevra Suivre ginevra Toutes ses critiques (2071)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de La geste des chevaliers dragons
Boutique en ligne
14,50€
Boutique en ligne
14,50€
Boutique en ligne
14,50€
Boutique en ligne
14,50€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)