7

Critique de Le silence de Lounes

par vedge le mer. 4 déc. 2013 Staff

Rédiger une critique
Lounes est le père de Nouredine. Lounes a fui l’Algérie à la fin de la guerre, pour des raisons que son fils ignore, car il n’en a jamais parlé ; on l’apprend peu à peu, par des flashbacks au long de la BD. Ce silence a fait de Nouredine un révolté, et la découverte des raisons de ce silence en fait un exalté, plutôt que de le calmer. C’est donc une histoire de famille, d’amitié aussi, avec ce petit français rencontré par Nouredine à son arrivé à Saint Saint-Nazaire et qui devient plus qu’un ami : un frère. Une belle histoire d’un quotidien de combat, de guerre en Algérie, de maintien du travail en France, et à travers ces combats, l’envie de ces hommes de rester debout, dignes, fiers d’eux même et de leurs choix. Le dessin est traité en aquarelles douces qui s’attachent aux choses et aux gens, par une jeune dessinateur plein de talent. Cette fresque sociétale aborde avec justesse dans le ton et l’illustration de nombreux thèmes historiques et d’actualité sans concession.

En bref

7
vedge Suivre vedge Toutes ses critiques (2420)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Le silence de Lounes
Boutique en ligne
20,00€
Boutique en ligne
20,00€
Boutique en ligne
20,00€
Boutique en ligne
20,00€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)