9

Critique de La geste des chevaliers dragons #18

par ginevra le lun. 9 juin 2014 Staff

Rédiger une critique
Voici donc enfin la deuxième partie de la guerre des Sardes. Elle est aussi brillante que la première que ce soit côté scénario ou côté dessins. Vax continue à dessiner ses personnages avec beaucoup d'expressivité dans les visages et de souplesse dans les mouvements. Son dragon est monstrueux au possible même s'il m'a plus rappelé un dinosaure qu'un animal fantastique (eh oui, il y a une dragon dans cet album). Le scénario d'Ange nous entraîne encore un peu plus profondément dans les méandres de la politique de l'empire de Messara et des fortes rivalités entre les buts profonds des 2 soeurs jumelles : l'impératrice et la matriarche de l'ordre de Messara. Jusqu'où peut-on aller dans le reniement de ses valeurs pour arriver à ses fins : protéger son peuple? Certaines chevaliers dragons vont se révolter au nom de leur idéal au risque de devenir hors-la-loi aux yeux de leurs aînées. Ce brillant diptyque tourne autour d'une question essentielle qui revient souvent dans la littérature, le cinéma, la chanson... Question que je résume par un couplet de la chanson de Jean-Jacques Goldman, Si j'étais né à Leidenstadt : "On saura jamais c'qu'on a vraiment dans nos ventres Caché derrière nos apparences L'âme d'un brave ou d'un complice ou d'un bourreau? Ou le pire ou le plus beau ? Serions-nous de ceux qui résistent ou bien les moutons d'un troupeau S'il fallait plus que des mots ? ... Et qu'on nous épargne à toi et moi si possible très longtemps D'avoir à choisir un camp" Qui mérite le plus d'admiration dans cette histoire : les jeunes chevaliers qui iront au bout de leur engagement pour l'humanité en désobéissant et en allant tuer le dragon... ou ceux qui accepteront de passer pour des traîtres et de sacrifier leur vie à la survie de l'empire? A vous de juger... moi, je ne le ferai pas!!

En bref

Pour la fin sombre et dure du diptyque sur le guerre des Sardes. Pour l'intelligence extrême de toute cette série (à part quelques ratés) qui devrait être plus lue entre les lignes.

9
ginevra Suivre ginevra Toutes ses critiques (2071)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de La geste des chevaliers dragons
Boutique en ligne
14,50€
Boutique en ligne
14,50€
Boutique en ligne
14,50€
Boutique en ligne
14,50€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)