9

Critique de S.O.S. Bonheur #4

par ginevra le dim. 3 déc. 2017 Staff

Rédiger une critique
La 1e saison a déjà 30 ans et pourtant elle n'a pas vraiment vieillie d'un poil et fait toujours autant froid dans le dos.
Cette 2e saison en est la digne héritière avec une actualisation à la situation française actuelle.
On suit à nouveau l'histoire de 6 personnes qui vont se retrouver hors du circuit "normal".

Van Hamme a passé la main à Desberg qu'il présente rapidement dans son avant-propos où il évoque les définitions du mot bonheur.

Desberg a bien digéré l'univers d'anticipation écrit depuis près d'un siècle et il a mixé cela avec ce qui se passe dans nos nations "évoluées" eu début du XXIe siècle pour arriver à ces thèmes : divorces interdits, ghettos clos, expérimentations médicales, sécurité policière, réécriture du passé, manipulations politiques. De quoi nous faire craindre un futur proche.
Griffo assure dans un style réaliste qui contribue au malaise du lecteur face aux histoires contées. La colorisation dans des tons plutôt doux de Florent Daniel amène un contraste étonnant avec la noirceur des récits et la crudité des dessins.

À faire lire au maximum de personnes de vos entourages : adolescents, adultes et vieillards.
Vivement le 2e tome!

En bref

La 1e saison a déjà 30 ans et pourtant elle n'a pas vraiment vieillie d'un poil et fait toujours autant froid dans le dos. Cette 2e saison en est la digne héritière avec une actualisation à la situation française actuelle. On suit à nouveau l'histoire de 6 personnes qui vont se retrouver hors du circuit "normal". Van Hamme a passé la main à Desberg qu'il présente rapidement dans son avant-propos où il évoque les définitions du mot bonheur. Desberg a bien digéré l'univers d'anticipation écrit depuis près d'un siècle et il a mixé cela avec ce qui se passe dans nos nations "évoluées" eu début du XXIe siècle pour arriver à ces thèmes : divorces interdits, ghettos clos, expérimentations médicales, sécurité policière, réécriture du passé, manipulations politiques. De quoi nous faire craindre un futur proche. Griffo assure dans un style réaliste qui contribue au malaise du lecteur face aux histoires contées. La colorisation dans des tons plutôt doux de Florent Daniel amène un contraste étonnant avec la noirceur des récits et la crudité des dessins. À faire lire au maximum de personnes de vos entourages : adolescents, adultes et vieillards. Vivement le 2e tome!

9
ginevra Suivre ginevra Toutes ses critiques (1788)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de S.O.S. Bonheur
Boutique en ligne
20,95€
Boutique en ligne
20,95€
Boutique en ligne
20,95€
Boutique en ligne
20,95€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)