7

Critique de Ultimate Spider-Man #1

par Auray le lun. 17 déc. 2012 Staff

Rédiger une critique
La collection Ultimate fait du neuf avec du vieux, et réhabilite les super-héros d’antan au XXIème siècle. Spider-Man est né en 1962, l’idée peut paraître appropriée. Mais penchons-nous d’abord sur l’aspect de la « bête » : la couverture rigide du dessous noire avec l’intitulé des titres n’a rien de transcendant par rapport à celle souple par-dessus, protectrice où notre personnage s’envole vers de nouvelles aventures…

Ce tome est surtout une grosse introduction avec ses repères changeant : Parker a 16 ans, va au lycée, Tante May est une tante rajeunie dans l’air du temps, et surtout, le plus intéressant à mon humble avis, c’est que notre héros fait des erreurs de débutant, et redonne du piment au scénario de Brian Mickael Bendis (Cinq Eisner Awards). Bon, pour ne rien vous cacher, évidemment les bases du récit d’origine sont quand même présentes, mais justement, cela peut allier nouveau lecteur et les anciens : bonne pioche ici, des meilleurs éléments à prendre ! Petit plus : l’araignée peut parfois combattre deux ennemis à la fois, ici le Caid, et Electro. On verra aussi les débuts de carrière du Bouffon vert.
Graphiquement, Mark Bagley, fait du bon boulot, moderne, dynamique, clair, on voit tout de suite les actions ; de plus, Jung Choi rajoute un univers aux couleurs très chaudes dans l’ensemble, qui convient à un aspect rajeuni.
Les bonus en fin sont parfois dispensables comme le scénario : on vient de lire le livre normalement, si on le relit, autant que cela soit avec les cases ! Mais les croquis avec quelques brèves explications de caractères des différents protagonistes intervenants, sont plus pertinents, et bien sûr, sont rajoutés les fameuses couvertures originales à admirer.

Au final, la première partie où le bouffon se tient en premier ennemi sert de grosse introduction, mais nous arrivons dans le vif du récit à l’aide de la mafia du Caid. Marvel nous livre bien la version ultime de Spider-Man rajeuni, plus ancré avec les lecteurs d’aujourd’hui et d’hier, tout en respectant le travail du scénariste Stan Lee et le dessinateur Steve Ditko. Le tout pour 28,40 euros les 300 pages pour un aller simple vers un monde nouveau.

En bref

7
Auray Suivre Auray Toutes ses critiques (269)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Ultimate Spider-Man
Boutique en ligne
32,00€
Boutique en ligne
32,00€
Boutique en ligne
32,00€
Laissez un commentaire