6

Critique de Tony Chu, détective cannibale #4

par Blackiruah le mar. 5 mars 2013 Staff

Rédiger une critique
La terre est entourée par une étrange écriture focalisant ainsi l’ensemble de l’humanité. Mais la RAS n’est jamais au chômage. Tony Chu devra donc continuer d’enquêter sur différentes affaires barrées à ses risques et périls.

Ce quatrième volume est un tome de transition. L’univers de Chu évolue : le poulet passe au second plan et tout gravite maintenant autour du phénomène étrange extra-terrestre. Notre héros continuera à faire différentes enquêtes dans le même format que l’on connait tous. Ça alterne entre le bon et le moins bon, ponctué par l’apparition du meilleur personnage de la série, à mes yeux, Poyo, pour un grand moment de lecture. Dommage que ça ne dure que quelques pages.

Côté dessin, on reste sur la lignée des tomes précédents avec un bon Rob Guillory et toujours son intention de mettre pleins de petits détails amusants dans l’ensemble de ses planches : ça fait toujours mouche.

Niveau édition, rien de neuf, c’est un volume classique de Delcourt.

Ce volume 4 fait donc office de tome de transition sympathique à lire qui fait surtout avancer l’univers de nos protagonistes du détective cibopathe. Mais la fin risque d’annoncer un grand changement dans sa vie : affaire à suivre.

En bref

6
Blackiruah Suivre Blackiruah Toutes ses critiques (476)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Tony Chu, détective cannibale
Boutique en ligne
15,50€
Boutique en ligne
15,50€
Boutique en ligne
15,50€
Laissez un commentaire