8

Critique de Les Gardiens de la Galaxie #2

par Auray le dim. 26 avril 2015 Staff

Rédiger une critique
Les gardiens de la galaxie arrivent en librairie pour un deuxième round où les prémices de leur première grande aventure sous la bannière Marvel now se font sentir. Et pour l’occasion, un ancien personnage créé par le dessinateur Todd MacFarlane (Amazing Spider-Man, Spawn), et le scénariste Neil Gaiman refait son apparition : la bien nommée Angéla. Après un long procès commencé dans les années quatre-vingts dix, les droits ont finalement été obtenus par Marvel, il y a seulement quelques mois. C’est en lisant cette explication que je souhaite de tout cœur que ces longues batailles juridiques n’entravent pas mon bonheur de retrouver les gardiens sous leur meilleur jour, juste pour refaire apparaître un personnage que je ne connais malheureusement pas, n’étant pas de cette génération de lecteur. Rien que le court récit servant d’interlude du début, vaut le détour pour ma part, tout y est, dialogues savoureux, humour, scènes d’actions. Puis, vient l’apparition du fameux personnage d’Angéla… graphiquement, elle a sa place dans l’univers Marvel, mais vous n’en saurez pas plus pour le moment sur ses intentions vu qu’elle-même s’est un peu perdue sur cette planète qui n’est pas la sienne. Pourtant, on rit de la rivalité brutale avec Gamora, et on se réjouit finalement de la nouvelle situation bien amenée par Brian M. Bendis, le scénariste. Cependant, j’ai une bonne et une mauvaise nouvelle, permettez-moi donc de commencer par la mauvaise. Si vous aimez suivre de A à Z les récits Marvel, il est conseillé de lire, les grandes sagas liés à Annihilation (disponible en partie en Marvel select et Deluxe), Age of Ultron (disponible de nouveau ce mois-ci en Deluxe), et le crossover Infinity (bientôt ce juillet en Deluxe également). La bonne nouvelle, c’est que c’est un détail vous pourrez tout aussi bien vous en passer. Le contrat est conclu en beauté pour ma part, tant j’ai pris du plaisir à lire le tout. Il n’est déjà pas toujours facile de lier les récits à leur crossover tout en gardant une fluidité de l’intrigue principale, mais en plus, ici, on s’est donné une difficulté en plus en intégrant un personnage issu des années quatre-vingts dix. Et bien, je n’aurais pas du douter du talent de Brian M. Bendis ! Vous terminerez ces aventures en ayant hâte de revoir nos amis, pour tout simplement (re)découvrir les mystères d’Angela, ou de savoir enfin ce qu’il s’est passé entre Star-Lord et Thanos lors de l’annihilation…

En bref

Le contrat est conclu en beauté pour ma part, tant j’ai pris du plaisir à lire le tout. Il n’est déjà pas toujours facile de lier les récits à leur crossover tout en gardant une fluidité de l’intrigue principale, mais en plus, ici, on s’est donné une difficulté en plus en intégrant un personnage issu des années quatre-vingts dix. Et bien, je n’aurais pas du douter du talent de Brian M. Bendis !

8
Auray Suivre Auray Toutes ses critiques (581)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Les Gardiens de la Galaxie
Boutique en ligne
20,00€
Boutique en ligne
20,00€
Boutique en ligne
20,00€
Boutique en ligne
20,00€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)