8

Critique de Star Wars #5

par Le Doc le dim. 10 janv. 2016 Staff

Rédiger une critique
Premier numéro de 2016 pour la revue "Star Wars" de Panini qui continue sur sa très bonne lancée avec ses deux séries aussi différentes dans le ton que dans le style, ce qui offre depuis plusieurs mois maintenant une lecture variée et pleine de nuances.

"Star Wars 9 et 10" :

Luke Skywalker est dans les ennuis jusqu'au cou sur Nar Shadaa, la Lune des Contrebandiers, où il comptait trouver des informations qui lui permettraient de pénétrer dans le Temple Jedi sur Coruscant. Mais le héros de l'Etoile Noire reste un jeune homme inexpérimenté, peu habitué à ces repaires où se cachent les malandrins les plus infâmes. Luke se fait voler son sabre-laser et dans sa tentative pour le retrouver, tombe droit dans les griffes de Grakkus le Hutt, baron du crime et collectionneur, qui salive déjà à l'idée d'ajouter le "dernier des Jedi" à sa collection...
Pendant ce temps, Leia, Han et Sana, qui s'est présentée comme "Madame Solo" (mais est-ce la vérité ?), tentent d'échapper aux Impériaux...et la Rebellion envoie un duo pas très bien assorti à la rescousse de Luke...

Jason Aaron continue de mener son récit sur les chapeaux de roue : de course-poursuite sur les toits de Nar Shadaa en batailles spatiales en passant par un entraînement musclé dans l'arène de Grakkus, le rythme ne faiblit pas et les péripéties sont entraînantes, les dialogues sont ciselés et l'humour de certaines situations vraiment savoureux (notamment l'équipe formée par Sispeo et Chewie...Aaron avait avoué dans ses premières interviews qu'il a eu du mal à trouver la "voix" du plus célèbre des droïdes de protocole et force est de constater qu'il maîtrise maintenant très bien le personnage).

Il y a pas mal de bonnes idées dans ces deux épisodes, notamment une version Hutt du Collectionneur de l'univers Marvel et la première véritable exposition de Luke à l'héritage des Jedi. Le tout est admirablement dessiné par Stuart Immonen, dont le talent virevolte à chaque page !

"Dark Vador 9 et 10" :

Le Seigneur Noir des Sith continue son enquête sur l'identité du pilote qui a détruit l'Etoile Noire et pour ce faire, envoit Aphra vérifier les dires de Boba Fett. Pendant ce temps, son nouvel adjudant, l'inspecteur Thanoth, bien décidé à découvrir toute la vérité sur le braquage du croiseur impérial, se montre de plus en plus suspicieux...

L'ambiance de la série "Dark Vador" favorise les complots et les manipulations en tout genre. Depuis l'épisode 8, un jeu du chat et de la souris s'est engagé entre Dark Vador et l'inspecteur Thanoth, le "Sherlock Holmes" de l'univers Star Wars, qui se révèle un adversaire à la hauteur de Vador dans leur "duel des esprits" (comme le démontre par exemple la dernière case).

La mission du docteur Aphra permet de relier subtilement les événements de la prélogie avec ceux de la première trilogie, tout en levant légèrement le voile sur le passé de très intéressant nouveau personnage. Gillen n'oublie pas les droïdes psychotiques qui ont pleinement l'occasion d'exercer leurs talents.

Intrigant...avec un travail solide, qui combine ses forces et ses faiblesses habituelles, de Salvador Larroca depuis le premier épisode (j'ai beaucoup aimé les jeux d'ombre sur le visage de Vador après qu'Aphra lui ait fait son rapport...il y a des silences qui en disent long).



La partie éditoriale revient sur les trois premiers albums sortis dans la collection "100% Star Wars", "Princesse Leia", "Les Ruines de L'Empire" et "Kanan", avec portraits et déclarations des auteurs.

En bref

8
Le Doc Suivre Le Doc Toutes ses critiques (536)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Star Wars
Boutique en ligne
5,50€
Boutique en ligne
5,50€
Boutique en ligne
5,50€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)