7

Critique de Walking Dead #25

par Blackiruah le sam. 23 avril 2016 Staff

Rédiger une critique
Robert Kirkman nous avait laissé avec un cliffhanger surprenant : Rick et compagnie découvraient une pléthore de têtes de leurs amis sur des piquets et pas les personnages les moins importants (comme Ezekiel par exemple). Evidemment, avec une telle situation, on pense forcément que ce nouvel opus va être explosif avec une nouvelle guerre à la clé, mais c’est mal connaître le scénariste.

En réalité, Robert Kirkman fait exactement l’inverse. Le retour du groupe au sein de la communauté avec la tragédie va bien évidemment secouer tout ce beau monde mais pas forcément comme on pourrait le croire. Ici, Rick va essayer de contenir toute la rage (la sienne et celles des autres) pour préparer la protection contre les chuchoteurs. Néanmoins, tout ne sera pas simple puisqu’il devra affronter la colère des victimes qui ne sera pas clémente mais aussi faire face à l’évolution de Maggie qui a pris le chemin idéologique opposé. Tout ne sera pas de tout repos pour notre cher « héros » mais il pourra bénéficier d’une aide particulière dans tout ce marasme.

Evidemment, j’ai été surpris par une telle tournure mais au final, ce ne fut pas une mauvaise surprise. L’auteur a su traiter le problème avec un nouvel aspect qui permet aux personnages principaux d’affronter de nouvelles situations sous un autre angle nous amenant à découvrir d’autres facettes de l’être humain. Car là est tout le sel de la série : explorer les réactions humaines dans des contextes qui peuvent transformer l’homme, un volume très intéressant sur ce point.

Néanmoins, j’ai trouvé l’épisode 150 quelconque, pas à la hauteur de l’évènement (une série hors Marvel/DC qui atteint un tel nombre, c’est assez rare pour le fêter), dommage ça aurait pu être bien plus marquant…

Graphiquement, Charlie Adlard est accompagné de Stefano Gaudiano à l’encrage mais nous ne perdons rien en qualité. J’ai toujours trouvé l’auteur particulièrement performant sur les expressions de visage, au point d’en être l’une des principales forces de la série. Ce 25ème album ne déroge pas à la règle, les expressions sont limpides renforçant la dramaturge de la situation, comme toujours.

On pouvait s’attendre à l’apocalypse après la fin du précédent volume, mais Robert Kirkman a décidé de poser la situation avec Rick en l’amenant à gérer une situation extrêmement tendue. Les tractations y sont légions et quelques surprises sont au rendez-vous. Le calme avant la tempête ? Difficile à dire mais j’ai passé un agréable moment de lecture dans la lignée des derniers volumes. Vivement la suite.

En bref

7
Blackiruah Suivre Blackiruah Toutes ses critiques (478)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Walking Dead
Boutique en ligne
14,95€
Boutique en ligne
14,95€
Boutique en ligne
14,95€
Laissez un commentaire