8

Critique de Star Wars #7

par Le Doc le lun. 9 mai 2016 Staff

Rédiger une critique
Au programme de ce septième numéro de la revue "Star Wars" de Panini, on retrouve les quatre premiers chapitres du tout premier crossover Star Wars de la nouvelle ère Marvel, "Vader Down" ("Vador abattu" en V.F.).
Je n'expliquerai pas ici ce qu'est un crossover, vu que que tout lecteur régulier de comics est maintenant familier de ce type de publication. Aurelien Vives a préféré quant à lui détailler ce qu'est un crossover dans un article de 2 pages en amorce du sommaire. J'avoue avoir trouvé cela un peu futile (comme l'article sur le mode de publication des comics aux U.S.A. dans le numéro 1)...deux ou trois lignes dans l'édito auraient suffi car je ne pense pas me tromper (mais bon je me trompe peut-être, hein) en écrivant que les fans de la Saga des Etoiles ne se contentent pas des films et ont déjà tenu entre leurs mains des bandes dessinées Marvel et Dark Horse.

Mais je digresse...

Le temps de "Vador abattu", les deux séries de Jason Aaron et Kieron Gillen unissent leurs forces : Dark Vador est bien décidé à retrouver son fils et à l'emmener sur le chemin du côté obscur. Grâce au Dr Aphra, il découvre que Luke se trouve sur la planète Vrogas Vas, qui abrite les ruines d'un temple Jedi. Il décide alors de s'y rendre seul...sans se douter qu'il tombe droit dans un piège. En effet, Luke n'est pas seul...Vrogas Vas sert de terrain d'entraînement pour les Rebelles. Le Seigneur Noir des Sith est donc seul contre des centaines...mais le combat est-il vraiment équilibré ?

Avec ce crossover, les scénaristes nous livrent une impressionnante démonstration de ruse, de ténacité et de puissance de la part de Dark Vador. Si le titre laisse supposer qu'il est en position de faiblesse, cela ne dure pas longtemps : sa présence en impose et les dialogues que lui ont concocté Aaron et Gillen sont d'une redoutable précision (sa réplique clôturant le premier épisode est implacable).
L'histoire est également l'occasion d'orchestrer la première rencontre entre Luke, Han et cie et les nouveaux personnages créés par Kieron Gillen dans sa série, Aphra et les deux droïdes psychotiques...moments attendus qui tiennent toutes leurs promesses.

Les dessins ne sont pas toujours à la hauteur (surtout les chapitres confiés à Mike Deodato), mais Aaron et Gillen déroulent une saga explosive, qui ne lésine pas sur l'action et les rebondissements, avec une pointe d'humour bienvenue.
Vite, la suite !

En bref

8
Le Doc Suivre Le Doc Toutes ses critiques (641)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Star Wars
Boutique en ligne
10,00€
Boutique en ligne
10,00€
Boutique en ligne
10,00€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)