4

Critique de Les Gardiens du Globe #3

par Blackiruah le mer. 15 juin 2016 Staff

Rédiger une critique
Ce troisième volume des « gardiens du globe » est particulier contrairement aux précédents. Ils compilent en réalité les 6 premiers épisodes de la série « Invincible Universe ».
Ainsi, cet album s’inscrit directement dans la suite du dix-huitième tome d’« Invincible » : Dynausaurus a été vaincu par Invincible, laissant derrière lui des dégâts incalculables. Face à cette catastrophe, les gardiens du globe vont devoir se réorganiser pour encadrer les vilains à échelle planétaire.

Ce nouveau volume à la couverture alléchante se révèle légèrement décevant.
Nous découvrons, ici, 4 petites histoires indépendantes qui vont s’intéresser de plus près à certains éléments de l’équipe. Hormis pour le dernier récit plus ambitieux, les 3 premiers restent anecdotiques.
Tout d’abord, nous faisons face au quotidien de Cécile qui se doit de faire sans cesse des choix cornéliens le détachant émotionnellement de son entourage. Mais les conséquences de ses décisions vont l’amener à évoluer dans le bon sens du terme. Les deux récits suivants sont dans le même ordre d’idée, entre la rédemption et la découverte des capacités des membres des gardiens du globe. Phil Hester livre le strict minimum suffisamment pour lire des histoires dynamiques avec peu de temps mort mais dénué d’ambition.
Néanmoins, il reste le dernier récit qui permet de garder une lueur d’espoir concernant la suite. On y découvre une partie des conséquences issues des 2 premiers volumes auprès du chef suprême Cho, tyran de la Corée du nord, lors d’une réunion des nations unies : un récit choc et musclé qui va amener un grand changement dans la philosophie de l’équipe et enfin un peu d’ambition dans ce volume… Il était temps.

Le lecteur ne peut par contre pas être perdu graphiquement où Todd Nauck reste dans le même ton graphique instauré dans « Invincible » : le style cartoony aux scènes très dynamiques est de rigueur. Même si moins léché que les planches de Ryan Ottley, elles restent plutôt réussies. Au final, cet univers s’est ancré dans un style qui lui sied à merveille, lui donnant un charme particulier par rapport aux autres univers.

C’est de rigueur avec cette franchise, mais il est toujours agréable de trouver, en fin de volume, un carnet de croquis commenté par les auteurs permettant d’apprécier les recherches de l’artiste.

Au final, je reste légèrement déçu par ce dernier volume des gardiens du globe. Certes, les récits ne sont pas réellement ennuyeux mais il est dommage qu’une grande partie de ce volume n’ait pas vraiment d’importance pour la suite de la série. Reste que le dernier récit a réussi à conserver ma flamme avec un cliffhanger amenant une promesse intéressante, surtout dans cet univers. Plus d’ambition ferait un bien fou à cette série qui souffre de la comparaison avec « Invincible ». Ce troisième volume est donc à réserver aux passionnés de cet univers, pas plus.

En bref

4
Blackiruah Suivre Blackiruah Toutes ses critiques (478)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Les Gardiens du Globe
Boutique en ligne
15,95€
Boutique en ligne
15,95€
Boutique en ligne
15,95€
Laissez un commentaire