8

Critique de Rumble #2

par bulgroz le jeu. 27 oct. 2016 Staff

Rédiger une critique
Dans ce deuxième opus, Rathraq le Dieu-guerrier poursuit sa quête. Alors qu’il a finalement retrouvé son corps, son cœur lui échappe toujorus. Or, sans lui, son enveloppe charnelle est loin d'être infaillible ; d'autant plus qu'en fait d’enveloppe charnelle, son esprit est toujours enfermé dans un épouvantail, particulièrement vulnérable, donc.
Pour autant, ses aptitudes à la baston, elles, semblent intactes : on peut avoir une idée du Rathraq passé grâce aux flashbacks, et celui qu'il nous est donné de voir, accompagné de Bobby LaRosa et de quelques nouveaux personnages, paraît tout aussi badass. Même avec des bras en paille...

Ce second tome gagne en maturité ainsi qu’en profondeur. J’ai pu regretter, dans le premier opus, l’excès de fun dû à des blagues plus ou moins bien placées et plus ou moins réussies. Ici, John Arcudi parvient enfin à développer un récit qui ne se prend pas au sérieux, tout en l’agrémentant de passages assez sombres.
En fait, ce second tome ne semble exister « que » pour ça : étoffer l'univers, donner de l'épaisseur à ses personnages et en introduire de nouveaux.
Il ne s'agit plus uniquement de défourailler sur tout ce qui bouge de manière linéaire en avançant de A vers B. Ici, Rathraq découvre peu à peu la voie de la rédemption, et en vient même à douter - un peu - de ses actes passés. C'est aussi vrai pour les autres personnages qui laissent également dévoiler des motivations et des parcours individuels complexes.
Si l’intrigue globale de la série n'avance pas énormément, son univers, si. Rumble laisse peu à peu tomber le voile, et s'affirme – s’il était encore permis de douter - comme une épopée comique bien barjo.

James Harren au dessin, accompagné de Dave Stewart aux couleurs, réalisent encore une fois un travail flamboyant et plein de maîtrise ; que ce soit pour les nombreuses scènes de combat, les flashbacks ou les intrigues parallèles, le choix d'une composition très énergique, de grandes cases et d'une palette de couleurs assez chaude, font de Rumble une série très agréable visuellement.
Le dossier final, assez fourni, nous laisse imaginer tout le travail préparatoire du dessinateur, concernant les personnages et le bestiaire fantastique de Rumble.

Arcudi, Harren et Stewart parviennent à transformer l'essai, assez habilement. Si j'avais beaucoup aimé le premier tome, je craignais aussi sa suite, de peur que la série ne s'enfonce trop dans un comique facile et pas toujours drôle, dans un genre heroic fantasy un peu teenager… Et non, ces trois bons élèves du Mignolaverse parviennent avec brio, dans ce tome 2, à nous laisser entrevoir un univers complexe, dans lequel les personnages ne sont ni blancs ni noirs, et au sein duquel les aventures de Rathraq, de Bobby ainsi que de tous les personnages secondaires, s'annoncent bien déjantées.

En bref

8
bulgroz Suivre bulgroz Toutes ses critiques (73)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Rumble
Boutique en ligne
15,95€
Boutique en ligne
15,95€
Boutique en ligne
15,95€
Boutique en ligne
15,95€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)