8

Critique de Walking Dead #1

par Blackiruah le ven. 13 janv. 2017 Staff

Rédiger une critique
Walking Dead est sans contexte le seigneur des comics en France. Phénomène mondial qui a su conquérir les bds et les télés, la saga est devenue un incontournable du genre en proposant bien plus qu’un vulgaire récit de zombies.
Depuis devenu, de loin, le titre le plus vendu dans nos chères contrées, le format souple choisi était parfois boudé par de potentiels clients, amateurs de belles bibliothèques. Ainsi soit-il, Delcourt a fini par entendre ces cris de protestations et propose dorénavant leur série phare dans un nouveau format cartonné.
De même, de peur d’effrayer une potentielle nouvelle clientèle, l’éditeur compile 2 volumes de la première édition dans cette nouvelle mouture divisant par deux le nombre de comics potentiel (déjà 26 volumes pour le souple).
Mais revenons d’abord sur ce premier volume.

« Walking Dead » propose de découvrir les frasques de Rick, un policier qui se réveille, après une blessure par balle, dans un hopital… ravagé par les zombies. Il va très vite retrouver un groupe dans lequel se trouve sa femme et son fils qui le croyaient mort (après tout, il avait disparu pendant quelques temps). Ainsi nous allons suivre leur survie dans cet environnemente hostile, jusque là rien d’extraordinaire.
Le point fort du titre réside dans la justesse de Robert Kirkman dans les intéractions et réactions humaines face aux différentes situations loin d’être simples. Je dirais même que les choix cornéliens incessants permettent de rendre passionnant les décisions prises et l’ensemble des conséquences tant sur l’aspect humain et narratif. Robert Kirkman a ce génie de rendre ses personnages attachants grâce à leur justesse face à un univers cruel et encore ce n’est que le début !

Graphiquement, Walking Dead commence en trombe avec Tony Moore et son style fin, précis et un brin déjanté pour faire des zombies. C’est vraiment excellent mais ce dernier ne dessinera que le premier arc, remplacé par Charlie Adlard qui reste, tout de même, bien moins talentueux que le premier. Mais il amène un côté plus gras au récit et plus moche rendant le récit plus « sale ». Je confesse avoir eu du mal au départ lors de la transition, mais au final son trait est plutôt adapté au récit (il sera d’ailleurs le dessinateur attitré de la série et affinera son style au fur et à mesure).

Niveau édition, compiler 2 tomes pour 25€ (soit moins cher que l’édition d’origine) avec une couverture cartonnée et un joli papier épais blanc, ça vaut vraiment le coup, d’antant plus que le volume propose un petit sketchbook exclusif à cette édition et l’ensemble des couvertures des 12 numéros. Mon seul regret reste ces pages trop propres qui font perdre le côté usé d’un monde post apocalyptique. Pour le reste, c’est de très bonne facture.

Delcourt a mis les bouchées doubles pour proposer une nouvelle édition prestige pour « Walking Dead ». Franchement, il ne faut pas hésiter avec un prix aussi attractif (par rapport à l’édition de base), une belle qualité de page et des bonus non négligeables, c’est le moment ou jamais de vous jeter dans cette saga qui vous mettra dans tous vos états !

En bref

Walking Dead est sans contexte le seigneur des comics en France. Phénomène mondial qui a su conquérir les bds et les télés, la saga est devenue un incontournable du genre en proposant bien plus qu’un vulgaire récit de zombies. Depuis devenu, de loin, le titre le plus vendu dans nos chères contrées, le format souple choisi était parfois boudé par de potentiels clients, amateurs de belles bibliothèques. Ainsi soit-il, Delcourt a fini par entendre ces cris de protestations et propose dorénavant leur série phare dans un nouveau format cartonné. De même, de peur d’effrayer une potentielle nouvelle clientèle, l’éditeur compile 2 volumes de la première édition dans cette nouvelle mouture divisant par deux le nombre de comics potentiel (déjà 26 volumes pour le souple). Mais revenons d’abord sur ce premier volume. « Walking Dead » propose de découvrir les frasques de Rick, un policier qui se réveille, après une blessure par balle, dans un hopital… ravagé par les zombies. Il va très vite retrouver un groupe dans lequel se trouve sa femme et son fils qui le croyaient mort (après tout, il avait disparu pendant quelques temps). Ainsi nous allons suivre leur survie dans cet environnemente hostile, jusque là rien d’extraordinaire. Le point fort du titre réside dans la justesse de Robert Kirkman dans les intéractions et réactions humaines face aux différentes situations loin d’être simples. Je dirais même que les choix cornéliens incessants permettent de rendre passionnant les décisions prises et l’ensemble des conséquences tant sur l’aspect humain et narratif. Robert Kirkman a ce génie de rendre ses personnages attachants grâce à leur justesse face à un univers cruel et encore ce n’est que le début ! Graphiquement, Walking Dead commence en trombe avec Tony Moore et son style fin, précis et un brin déjanté pour faire des zombies. C’est vraiment excellent mais ce dernier ne dessinera que le premier arc, remplacé par Charlie Adlard qui reste, tout de même, bien moins talentueux que le premier. Mais il amène un côté plus gras au récit et plus moche rendant le récit plus « sale ». Je confesse avoir eu du mal au départ lors de la transition, mais au final son trait est plutôt adapté au récit (il sera d’ailleurs le dessinateur attitré de la série et affinera son style au fur et à mesure). Niveau édition, compiler 2 tomes pour 25€ (soit moins cher que l’édition d’origine) avec une couverture cartonnée et un joli papier épais blanc, ça vaut vraiment le coup, d’antant plus que le volume propose un petit sketchbook exclusif à cette édition et l’ensemble des couvertures des 12 numéros. Mon seul regret reste ces pages trop propres qui font perdre le côté usé d’un monde post apocalyptique. Pour le reste, c’est de très bonne facture. Delcourt a mis les bouchées doubles pour proposer une nouvelle édition prestige pour « Walking Dead ». Franchement, il ne faut pas hésiter avec un prix aussi attractif (par rapport à l’édition de base), une belle qualité de page et des bonus non négligeables, c’est le moment ou jamais de vous jeter dans cette saga qui vous mettra dans tous vos états !

8
Blackiruah Suivre Blackiruah Toutes ses critiques (476)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Walking Dead
Boutique en ligne
24,95€
Boutique en ligne
24,95€
Boutique en ligne
24,95€
Laissez un commentaire