7

Critique de Warship Jolly Roger #4

par vedge le lun. 30 avril 2018 Staff

Rédiger une critique
En bref : Space Opéra réussi
Au-delà de l’histoire, de la légende même, il y a le destin d’un homme.
Homme de devoir, soldat d’obéissance, pour qui la Loi et la parole prévalent.
Munroe, puisque tel est son nom, parcours les galaxies, renégat abhorré pour ses meurtres sur commande.
Obéir au risque de provoquer un massacre, c’est ce qui a construit le destin de cet homme.
La mort de son fils n’est qu’un dommage collatéral pour les autres, une blessure mortelle pour lui.
Derrière la violence de la vengeance, la ténacité sans faille, il y a aussi, au final, la peur d’être jugé ; Non pas par le monde dont il se fout, mais par sa fille qui est tout … ce qu’il lui reste.
A travers ce récit de SF superbement illustré, les auteurs nous parlent de notre monde, de ses conquêtes de pouvoir sans concession, sans sentiment, même minime, de n’être pas à la hauteur de sa tâche.
L’ambition personnelle se fait, souvent, en politique, au détriment de bienêtre global.
En trois tomes, cette série aura su nous téléporter, nous faire douter, puis nous rebeller, et enfin nous faire réfléchir à la ressemblance non fortuite de notre quotidien et des évènements racontés.
Une série qui tient ses promesses pour le plus grand plaisir des lecteurs je pense.

En bref

7
vedge Suivre vedge Toutes ses critiques (2284)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Warship Jolly Roger
Boutique en ligne
14,50€
Boutique en ligne
14,50€
Boutique en ligne
14,50€
Boutique en ligne
14,50€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)