8

Critique de My Hero Academia #12

par snoopy le mer. 15 août 2018 Staff

Rédiger une critique

Aussi magistral qu’indispensable, le précédent tome tournait une page importante de l’histoire de My hero academia. Bouleversant, abouti, follement maîtrisé, Kohei Horishoki aura à l’image de son personnage tout donné pour nous faire vivre de façon intense la mise à la retraite forcée du plus grand de ses héros donnant ainsi naissance à une nouvelle ère, une ère sans symbole de la paix. C’est désormais un bien lourd fardeau qui repose sur les épaules d’Izuku et cie qui doivent maintenant tout faire pour progresser et se montrer digne de ce passement de flambeau. Seulement, notre petit groupe connaîtra surement des heures bien sombres car la disparition du symbole de la paix va très certainement provoquer une étincelle dans le clan des super vilain. Sauront-ils prêt à temps pour contenir les flammes du mal  avant qu’elles ne s’embrasent en un géant brasier ? Il nous tarde déjà de découvrir la réponse à cette question ! Pour l’heure place à un douzième tome intéressant qui fait souffler un petit vent frais sur la série.


On retrouve avec plaisir notre petite bande de héros en herbe qui s’apprête à relever un nouveau défi sous le regard bienveillant de leurs professeurs et avancer ainsi de quelques pas sur le chemin qui fera d’eux des super-héros professionnels. Ce défi n’est autre que l’obtention du permis provisoire qui permet à nos apprentis une fois empoché d’user de leurs pouvoirs en cas de situations critiques et ceci sans l’aval d’un professionnel. Au vu des récents évènements, la volonté des professeurs d‘entraîner leurs élèves à cette fin sonne tout à fait légitime. Les techniques spéciales sont à l’honneur, chacun devra s’entraîner pour découvrir les siennes et les peaufiner afin d’en faire un véritable atout contre les super vilains. Pour certains, cet exercice semble bien plus facile que pour d’autres. Les conseils des professeurs se révèlent bien utiles, tous font des efforts pour améliorer leur aptitude. Le bon état d’esprit des personnages rend cette première partie fort agréable quoique un peu courte mais avec déjà une belle évolution à la clé concernant notre Deku. Il a su se remettre en question et faire les bons choix, il nous impressionne comme toujours pour sa capacité à rebondir face aux obstacles qui se dressent devant lui. Un autre excellent point qu’on espérait voir exploiter, la prise de conscience du nouveau statut d’All Might. On sent qu’il y a une bonne carte à jouer à ce niveau là, nul doute que les super vilains l’utiliseront pour faire mal à nos super héros. All Might a-t-il fait le bon choix en restant près d’Izuku ? Rien n’est moins sûr…


On enchaîne assez rapidement avec la seconde partie qui sera consacrée à la première épreuve de l’examen pour obtenir son permis provisoire. Même s’ils ont bien progressés, on sent que ce n’est pas encore suffisant et qu’ils ont encore beaucoup à apprendre du métier de super-héros. Les enjeux sont posés et on se demande si leur niveau actuel sera suffisant. Ce qui est très agréable ici, ce sont tous ces nouveaux personnages venant d‘un autre lycée qui entrent en scène et prennent place dans la compétition contre Yuei. La rivalité entre les deux établissements scolaires est une bonne idée et a de quoi motiver les troupes, nombre d’entre eux réussissent très rapidement à nous intriguer voir même carrément à nous taper dans l’œil. Le mangaka s’en sort très bien lorsqu’il s’agit de créer des personnages intéressants même lorsque c’est en grande quantité et sur un court laps de temps. La première épreuve peut nous apparaître assez simple mais en réalité elle jouera sur de nombreux tableaux. La vitesse, la capacité de rebondir, de se surpasser, d’utiliser ses alters à bon escient ou encore le travail en équipe. Les élèves de Yuei partent avec un sacré désavantage et pourtant ils vont nous épater ne se laissant jamais abattre et faisant à nouveau preuve d’une solidarité de groupe exceptionnelle. Le déroulement de l’épreuve se veut divertissant, bien géré entre les différents groupes mis en scène, pourvu de belles découvertes concernant les alters et les personnalités des concurrents mais aussi doté de quelques rebondissements bien pensés. Bref une bonne dose d’action et une belle énergie se dégagent des pages pour un résultat assez surprenant au vu du déroulement des évènements. Il s’en est fallu d’un cheveu pour certains. La joie sera d’ailleurs de courte durée puisque se profile déjà la seconde et dernière épreuve. Point de repos pour les super-héros !

En bref

Un tome de transition aussi intéressant qu’efficace et frais. Bien que la pression soit redescendue de quelques étages, la suite de l’histoire continue de se révéler intrigante et prenante que ce soit concernant l’évolution de nos héros ou l’arrivée de toute une flopée de nouveaux personnages. Le mangaka possède clairement le don concernant le dernier point ! On a qu’une seule envie, courir les retrouver au prochain tome !

8
snoopy Suivre snoopy Toutes ses critiques (484)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de My Hero Academia
Boutique en ligne
6,60€
Boutique en ligne
6,60€
Boutique en ligne
6,60€
Boutique en ligne
6,60€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)