7

Critique de Dreams factory #1

par damss le dim. 16 sept. 2018 Staff

Rédiger une critique
La couverture est intrigante, on retrouve un trait assez rond, plutôt style manga amenant de la légèreté pour des lecteurs plutôt jeunes, et on y voit un personnage au centre avec un visage sérieux, fermé, inquiet qui donne une dimension plus adulte à l’album et une vraie interrogation sur l’histoire qu’on va pouvoir y trouver. On découvre par les yeux d’une jeune fille, Pico, un univers fantastique dans lequel évoluent quasiment uniquement des enfants qui vivent dans des conditions difficiles et sont obligés de travailler dans une mystérieuse usine pour se nourrir et survivre. C’est cette étrange usine qui sera au cœur de l’intrigue tout au long de l’histoire prévue en deux albums puisque c’est à l’intérieur de cette dernière que va disparaître un beau jour Elliot, le jeune frère de Pico. Les dessins collent très bien à cette histoire autour d’enfants. Le trait est rond, léger, un peu inspiré des mangas japonais qui permet, grâce à des yeux démesurément grands, de rendre les personnages beaucoup plus expressifs et d’accentuer ainsi les scènes dramatiques. La colorisation aide aussi beaucoup à poser l’ambiance, avec ses couleurs froides et le jeu des ombres. Le scénario est plutôt original puisqu’il offre un univers atypique dans lequel on apprend peu de choses si ce n’est quelques règles qui le composent. On ne connaît pas encore, peut-être jamais, l’origine de cette usine et la disparition de la plupart des adultes. Les quelques révélations que nous dévoilent les auteurs au compte-goutte n’apportent que des éléments secondaires pour le moment et le puzzle est encore compliqué à assembler. Cela donne un intérêt encore plus particulier à l’album, une bonne chose. La construction donne du rythme et crée une ambiance assez sombre à l'image du devenir de Pico. Il est encore trop tôt pour savoir si cette histoire saura me surprendre pour devenir une de ces séries qui se démarquent ou si elle finira de façon plus classique mais elle a su éveiller en moins l’envie d’en lire plus et attiser ma curiosité, ce qui est plutôt rare. Un bon moment dont j’attends beaucoup de la suite.

En bref

7
damss Suivre damss Toutes ses critiques (1200)
Autres critiques de Dreams factory
Boutique en ligne
15,50€
Boutique en ligne
15,50€
Boutique en ligne
15,50€
Boutique en ligne
15,50€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)