Dreams factory

aventure science fiction

Londres, 1892. Comme la plupart des enfants de la cité ouvrière dans laquelle elle vit, Indira descend tous les jours dans les mines de charbon, sans jamais protester. Mais lorsque son petit frère Eliott disparaît, plus rien n’a d’importance...

Elle se lance alors dans une quête désespérée pour le retrouver, et réalise qu’il n’est pas le seul enfant à avoir mystérieusement disparu… Toutes les pistes semblent mener à la même personne : Cathleen Sachs, la richissime propriétaire des mines de charbon. Mais pour quelle raison enlèverait-elle ces enfants ? Et ce combat n’est-il pas perdu d’avance ?…

Une histoire à la fois riche en action et en émotions, contre la société de consommation et le travail des enfants.

Dreams factory
Note globale 7,74 8
Les experts 8,00 1
Membres 7,71 7
Collection Envie Critique
Acheter
Les éditions Toutes les éditions
Dreams factory édition simple
Terminée en 2 tomes

Dreams factory simple

soleil bd - Métamorphose

Extrait
Dernière critique tome du staff
Dreams factory T.2 8

Dreams factory T.2

La fin du diptyque est à la hauteur du début. Indira fait tout ce qu'elle peut pour sauver son petit frère Eliott de l'influence maléfique de l'usine de jouets de Mme Sachs. Elle va rencontrer des alliés plutôt inattendus puisque ce sont Anton et Olin, les responsables de la mine où elle travaille, et Noah, garde du corps de la directrice. Mais elle va devoir lutter contre des forces magiques très...

Lire la critique de Dreams factory T.2

Dernières critiques des membres Rédiger une critique
Dans l'actu
Sorties BD du 05/05/2021
Manga

Sorties BD du 05/05/2021

mer. 5 mai 2021

Vous pourriez aimer

Si vous connaissez cette oeuvre, n'hésitez pas à en proposer des similaires, même si elles sont déjà présentes ci-dessous. Les suggestions sont classées par nombre de votes pour que le système soit le plus efficace possible.

Dernières activités des membres sur cette oeuvre
Akéla

Neis

Croco

Purple Fox

auron59

moasteve

Croco

ginevra

Kiba-chan

Commentaires (0)
Laissez un commentaire