5

Critique de Boruto #3

par Niwo le lun. 24 sept. 2018 Staff

Rédiger une critique

Retour dans le monde des Shinobi. Un combat décisif attendait les Kages, désormais réunis pour vaincre leur ennemi. Boruto suit son cours et tente tant bien que mal de s'éloigner de Naruto, tout en gardant les codes qui le définissent. Et même si ce n'est pas une pleine réussite, ça reste suffisamment correct pour le noter.

Enjeux... flous ?

Le principal problème, ce sont les quelques indices que laissent les auteurs. Ou du moins, ce que ça entraîne. Le suspense et le mystère sont essentiels pour maintenir le lecteur en haleine et rendre le tout plus attrayant. Mais dans Boruto, c'est bien trop abstrait. Certaines paroles laissent penser qu'il y aura de nombreuses révélations par la suite et ça pourrait très bien être étonnant mais je ne sais pas, ça ne fait pas mouche. Le scénario n'a pas encore suffisamment pris le large pour se permettre ce genre de technique. On reste encore dans une phase introductive et on n'en sait pas assez. Surtout quand on commence un titre par une scène pareille, la moindre des choses c'est de ne pas se contenter de poser des questions, mais aussi de prendre la peine de développer l'univers et le scénario.

C'est comme si les auteurs se reposaient sur Naruto pour justifier leur titre. Certes, c'est une suite directe mais à un moment il faut faire un choix. Parce que si on se repose sur une série, c'est incohérent de tout faire pour s'en détacher sur le reste. Une série qui se veut aussi longue que sera sûrement Boruto doit avoir des bases stables dès le départ sinon ça devient absurde, comme certains arcs de Shippuden en passant.

Prise de conscience

Mais ça n'en fait pas un mauvais manga pour autant. Comme je le disais pour le précédent tome, je retrouve ce que j'aimais dans Naruto premier du nom. Boruto ressemble à son père sans être son égal et semble avoir enfin trouvé son but : devenir un Shinobi comme Sasuke. Être Hokage ne l'intéresse pas, il veut se tracer son propre chemin et soutenir Sarada qui elle, veut devenir Hokage. Même si c'est discutable, je trouve ça bien qu'ils ne choisissent pas la totale facilité en faisant de Boruto un Naruto bis. Je l'avais déjà pressenti un minimum mais, le duo semble avoir pas mal de rebondissements en réserve et il serait bien que ça ne tombe pas dans la facilité.

En plus de ça, à la fin du tome, Boruto va devoir s'occuper de Tentô, le fils du seigneur des provinces. On n'en saura plus dans le prochain tome mais le fait de s'occuper de quelqu'un d'autre devrait lui permettre de mûrir et apprendre à faire abstraction de ses envies quand on lui confie une mission.

En bref

Boruto n'est pas parfait mais n'est pas non plus mauvais. Certaines erreurs du scénario ne permettent pas une pleine immersion, et même si le titre se sert beaucoup de Naruto pour se faciliter la tâche, il se démarque de ce dernier sur quelques points et ce n'est pas un mal. Le titre a encore du chemin à faire avant d'avoir des bases stables et être un bon descendant de Naruto.

5
Niwo Suivre Niwo Toutes ses critiques (393)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Boruto
7
Boruto T.11

Boruto T.11 Staff

Lire la critique de Boruto T.11

6
Boruto T.8

Boruto T.8 Staff

Lire la critique de Boruto T.8

Boutique en ligne
6,85€
Boutique en ligne
6,85€
Boutique en ligne
6,85€
Boutique en ligne
6,85€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)