6

Critique de Les tuniques bleues #62

par vedge le lun. 26 nov. 2018 Staff

Rédiger une critique
Chaque guerre est une boucherie ; Les guerre de sécession ne fait pas exception.
Les auteurs Cauvin et Lambil ont pris le parti d’en rire pour mieux dénoncer.
Mélangeant efficacement faits réels et inventions d’auteurs, ils dépeignent sous forme humoristique cette guerre civile d’un autre âge.
Dans ce tome, ils s’attachent plus particulièrement aux animaux qui furent les compagnons d’infortune de soldats éprouvés par le fer, le sang et le feu.
Confident, mascotte, tous sont un baume pour les cœurs éprouvés.
Avec toujours la même simplicité et efficacité narrative, le duo rodé d’auteurs, qui excelle dans l’exercice, nous fait partager le quotidien des soldats et les péripéties de cette longue guerre.
Le ton est juste, le sourire esquissé et l’émotion et la véracité des faits toujours en toile de fond.
Une série qui sait se renouveler pour la plus grande joie des lecteurs.

En bref

6
vedge Suivre vedge Toutes ses critiques (1865)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Les tuniques bleues
Boutique en ligne
10,95€
Boutique en ligne
10,95€
Commentaires (0)
Laissez un commentaire