Kaguya-sama : Love Is War

romance comédie

Au sein du Bureau des élèves de la prestigieuse académie Shûchiin, Kaguya Shinomiya, la vice-présidente, et Miyuki Shirogane, le président, sont l’élite de l’élite. Tout le temps qu'ils partagent ensemble laisse à penser qu’ils se plaisent et pourtant… six mois plus tard, rien ne s’est passé entre eux ! L’obstacle : leur fierté qui ne leur permet pas d’être le premier à déclarer sa flamme.
La bataille pour faire avouer l’autre commence maintenant !

Kaguya-sama : Love Is War
Note globale 7,90 71
Les experts 7,50 4
Membres 8,03 67
Collection Envie Critique
Acheter
Les éditions Toutes les éditions
Kaguya-sama : Love Is War édition Pack découverte
1 / 1 - en cours
Kaguya-sama : Love Is War édition simple
21 / 28 - en cours
Kaguya-sama : Love Is War édition Simple
Terminée en 28 tomes
Kaguya-sama : Love Is War édition Simple
19 / 28 - en cours
Vidéos
Dernière critique tome du staff
Kaguya-sama : Love Is War T.17 8

Kaguya-sama : Love Is War T.17

Il y a eu beaucoup de turbulences chez les jeunes élèves de l'Académie Shûchiin lors du précédent trimestre. Il faut dire que la guerre de l'amour est définitivement enterrée, puisque Kaguya et Shirogane sortent à présent ensemble. Par contre, ce n'est pas encore officiel. Est-ce que ce sera dans ce tome dix-sept ? Je vais évidemment vous laisser la surprise. On commence notre lecture par de ...

Lire la critique de Kaguya-sama : Love Is War T.17

Dernières critiques des membres Rédiger une critique
Dans l'actu
Sorties manga du 03/07/2024
Manga

Sorties manga du 03/07/2024

mer. 3 juil. 2024

Discussions

licensed by Viz media

Vous pourriez aimer

Si vous connaissez cette oeuvre, n'hésitez pas à en proposer des similaires, même si elles sont déjà présentes ci-dessous. Les suggestions sont classées par nombre de votes pour que le système soit le plus efficace possible.

Dernières activités des membres sur cette oeuvre
Kikita60

P'tit bouchon

onsen

angel_666

MultyGaming

Ayurie

kuroganeyami

BarryWa

Triplzer

Morniark

Commentaires (0)
Laissez un commentaire