Mon père, ce poivrot simple

Lucien Basset est alcoolique. Au dernier degré. Celui qui vous pousse à boire même de l’éther. Tout le reste a fini par passer après le bistrot. Sa femme l’a quitté, mais il est aussi sans nouvelles de son fils depuis trois ans. Un soir, pourtant, il décide que cette fois, c’est la bonne ! Il arrête de picoler parce qu’il a un truc important à faire ! Il a rendez-vous avec quelqu’un pour lui sauver la vie !

Mon père, ce poivrot
  • 9
  • 3
  • 0
Acheter
Boutique en ligne
16,90€
Boutique en ligne
16,90€
Boutique en ligne
16,90€
Boutique en ligne
16,90€
Critiques
Mon père, ce poivrot

Mon père, ce poivrot Staff

7

Il y a des histoires comme celle-ci, touchantes et justes, qui vous emmènent « en deux coups les gros » avec elles.Cette BD nous parle d’une maladie, l’alcoolisme.Une maladie que la plupart d’entre nous sont certains de ne pas avoir.Nous on boit, oui, mais pas comme ça. On sait s’arrêter.Enfin après le petit dernier. Ou le suivant. On peut s’arrêter quand on veut. ou pas.Il faudrait quoi de plus ...

Lire la critique de Mon père, ce poivrot

Commentaires sur cette fiche (0)
Laissez un commentaire