Top des ventes Japon du 23/01/2017 au 29/01/2017

Voici le TOP des tomes qui se sont le plus vendus au Japon entre le 23/01/2017 et le 29/01/2017

1. Space Brothers T.30
Date de sortie : 23/01/2017
Ventes : 200 338 (200 338)
Kodansha Pika
2. Kingdom T.45
Date de sortie : 19/01/2017
Ventes : 165 547 (580 614)
Shueisha Meian
-1
3. Magi - The Labyrinth of Magic T.32
Date de sortie : 18/01/2017
Ventes : 101 316 (317 363)
Shogakukan Kurokawa
-1
4. Hi score girl T.7
Date de sortie : 25/01/2017
Ventes : 75 437 (75 437)
Square enix Mana Books
5. Last Hero Inuyashiki T.8
Date de sortie : 23/01/2017
Ventes : 66 237 (66 237)
Kodansha Ki-oon
6. Marmalade boy little T.5
Date de sortie : 25/01/2017
Ventes : 55 503 (55 503)
Shueisha
7. Emiya-san Chi no Kyou no Gohan T.1
Date de sortie : 26/01/2017
Ventes : 53 982 (53 982)
Kadokawa
8. Tanya The Evil T.3
Date de sortie : 26/01/2017
Ventes : 51 711 (51 711)
Kadokawa Delcourt / Tonkam
9. Magi - Sindbad no bôken T.12
Date de sortie : 18/01/2017
Ventes : 45 870 (145 775)
Shogakukan
-5
10. La Rose de Versailles T.13
Date de sortie : 25/01/2017
Ventes : 40 056 (40 056)
Shueisha Kana
11. Wakako-Zake T.8
Date de sortie : 20/01/2017
Ventes : 38 832 (81 078)
Tokuma Shoten
+1
12. Fate/Apocrypha T.2
Date de sortie : 26/01/2017
Ventes : 36 716 (36 716)
Kadokawa Ototo Manga
13. Tôkyô tarareba musume T.7
Date de sortie : 13/01/2017
Ventes : 35 688 (192 128)
Kodansha
-7
14. Fight Girl T.23
Date de sortie : 20/01/2017
Ventes : 35 213 (71 235)
Hakusensha Delcourt Manga
+1
15. Ma Petite Femme T.9
Date de sortie : 26/01/2017
Ventes : 30 976 (30 976)
Shogakukan Soleil Manga
16. Days T.20
Date de sortie : 17/01/2017
Ventes : 30 125 (132 205)
Kodansha
-13
17. Baby Steps T.43
Date de sortie : 17/01/2017
Ventes : 27 986 (114 768)
Kodansha
-12
18. Koi Furu Colorful T.6
Date de sortie : 26/01/2017
Ventes : 27 840 (27 840)
Shogakukan Panini manga
19. Mei's Butler DX T.7
Date de sortie : 25/01/2017
Ventes : 27 524 (27 524)
Shueisha
20. Kaguya-sama wa Kokurasetai - Tensai-tachi no Renai Zunousen T.4
Date de sortie : 19/01/2017
Ventes : 27 167 (74 516)
Shueisha
-10
21. L'Atelier des Sorciers T.1
Date de sortie : 23/01/2017
Ventes : 26 944 (26 944)
Kodansha Pika
22. La princesse et la bête T.3
Date de sortie : 20/01/2017
Ventes : 26 722 (53 698)
Hakusensha Pika
+1
23. Gugure! Kokkuri-san T.12
Date de sortie : 21/01/2017
Ventes : 26 235 (26 235)
Square enix
24. Honey Lemon Soda T.3
Date de sortie : 25/01/2017
Ventes : 25 827 (25 827)
Shueisha
25. Murcielago T.9
Date de sortie : 25/01/2017
Ventes : 24 644 (24 644)
Square enix Ototo Manga
26. Fate/Grand Order - Comic à la Carte T.5
Date de sortie : 26/01/2017
Ventes : 24 557 (24 557)
Kadokawa
27. 4-gatsu no Kimi, Spica. T.7
Date de sortie : 26/01/2017
Ventes : 24 557 (24 557)
Shogakukan
28. Souboutei Kowasu Beshi T.3
Date de sortie : 18/01/2017
Ventes : 24 101 (77 251)
Shogakukan
-20
29. Acchi Kocchi T.7
Date de sortie : 27/01/2017
Ventes : 22 158 (22 158)
Houbunsha
30. Oshiete! Galko-chan T.4
Date de sortie : 23/01/2017
Ventes : 21 839 (21 839)
Media factory

Source:

oricon.co.jp

Articles en relation
Top des ventes Japon du 23/09/2019 au 29/09/2019

Top des ventes Japon du 23/09/2019 au 29/09/2019

ven. 4 oct. 2019
Voici le TOP des tomes qui se sont le plus vendus ...
Top des ventes Japon du 16/09/2019 au 22/09/2019

Top des ventes Japon du 16/09/2019 au 22/09/2019

ven. 27 sept. 2019
Voici le TOP des tomes qui se sont le plus vendus ...
Sorties manga du 25/09/2019

Sorties manga du 25/09/2019

mer. 25 sept. 2019
Voici la liste des sorties manga du 25/09/2019
Commentaires (46)
  • lilianneterre
    Membre

    @Willos : on peut un peu sortir de son nombrilisme et les autres aussi !?? Demande plutôt, au gouvernement, de faire un revenu/base financière minimal pour tous (si une religion [qui n'est qu'une secte qui a réussi] prend de l'influence, c'est que la politique à échoué) Si vous vous énervez sur le "shonen" pour quelques vérités, c'est qu'il y a quelques petites choses à changer dans les classifications et les histoires (les japonais, eux-mêmes, savent, qu'il faut un renouvellement). Enfin, j'attends toujours encore une solution pour faire que les éditeurs sortent des titres avec un grand nombre de volumes ou qui sont un peu hors des sentiers battus.

  • KssioP
    Staff

    Cassettes audio, cela rend nostalgique. :( Mais le coup de la disquette à la taille juste un chouilla plus petite que celles standards, c'était déjà vicieux :lol: Aux... encombrants ? Les gens jettent vraiment n'importe quoi ! :shock: j'veux dire sans connaître la valeur des choses. Une chance pour toi^^

  • Tori
    Staff

    [quote="DéesseVonKiki":1vwk64eh]Et donc y'avait des jeux spécialement conçus dessus ?[/quote:1vwk64eh] Oh Oui. Il y avait trois modèles : 464, 664 et 6128 (ce dernier ayant 128K de RAM !)... J'ai le 464 monochrome (donc affichage vert sur fond vert), sans lecteur de disquettes (le format de disquette était un format propre : 3" au lieu des disquettes standard en 3"1/4 ou 5"1/2) : les jeux étaient donc sur cassettes (exactement les mêmes que les cassettes audio... C'était donc assez facile à dupliquer : il suffisait d'un poste double-cassette). L'avantage était que le langage de programmation était simple (du Locomotive Basic), et qu'on pouvait programmer ses propres jeux (ou autres programmes : j'avais fait un annuaire et un agenda électronique... Ainsi qu'un programme qui se modifiait lui-même !). [quote:1vwk64eh]WOuahhh, impressionnant :shock: . Et il fonctionne toujours ou tu n'as que les jeux ?[/quote:1vwk64eh] Il fonctionnait toujours la dernière fois que je l'ai allumé (et, depuis, j'en ai récupéré un deuxième, avec écran couleurs, qui était aux encombrants, accompagné d'un lecteur de disquettes et de quelques disquettes ! Le luxe ! ~___^). Tori.

  • KssioP
    Staff

    [quote:s36a8m15]Ma proposition de mariage tient toujours, hein... ~___^[/quote:s36a8m15] :oops: [quote:s36a8m15]L'intrus, c'était l'Amstrad CPC, qui n'est pas une console...[/quote:s36a8m15] (google): Oh oui c'est un ordi. 64 ko de RAM... :shock: En voyant les images je crois avoir vu la bête toute gamine chez quelqu'un. Son clavier couleur me dit quelque chose mais jamais essayé d'y toucher. Et donc y'avait des jeux spécialement conçus dessus ? WOuahhh, impressionnant :shock: . Et il fonctionne toujours ou tu n'as que les jeux ? Et sinon j'avais pensé que c'était Sega car tu l'avais placé en dernier dans ta phrase. XD

  • Tori
    Staff

    [quote="Willos":1ttdeuqr]@Tori: Alors c'est toi qui a racheté la collection du malheureux ? : [url:1ttdeuqr]http://www.gameblog.fr/news/64791-une-femme-brade-1000-jeux-famicom-de-son-mari-pour-s-acheter[/url:1ttdeuqr] :mrgreen:[/quote:1ttdeuqr] Non : des jeux Famicom, je n'en ai qu'une quinzaine (mais j'ai une dizaine de jeux pour le Famicom Disk System)... [quote="DéesseVonKiki":1ttdeuqr]Sniff, dommage. Cela doit valoir le détour.[/quote:1ttdeuqr] Ma proposition de mariage tient toujours, hein... ~___^ [quote:1ttdeuqr]Et si tes jeux Megadrive te semblent un peu trop à l'écart de Nintendo, n'hésite pas, je suis preneuse. Mes premières consoles étaient chez Sega.^^ [/quote:1ttdeuqr] L'intrus, c'était l'Amstrad CPC, qui n'est pas une console... Tori.

  • Willos
    Membre

    [quote="lilianneterre":2r5ifr9e]400 euro, ce n'est rien dans une société consumériste[/quote:2r5ifr9e]je pense que tu as bien raison, d'ailleurs je vais t'envoyer mon RIB pour que tu puisses me faire un insignifiant virement de 400 balles, histoire de le prouver à tout le monde. En retour je t'offrirai ma gratitude, et ça, ça n'a pas de prix. :D

  • KssioP
    Staff

    [quote="lilianneterre":37gx9qxv]400 euro, ce n'est rien dans une société consumériste (je suis contre le consumérisme ; mais, le monde est tel qu'il est). Sinon, oui, beaucoup n'ont plus 400 euro en fin de mois ; mais, sont contre le revenu/salaire minimum.[/quote:37gx9qxv] W...T....F :shock: [quote:37gx9qxv]Désolée, le lait est mauvais pour la santé. Si la purée est faite avec du lait, idem.[/quote:37gx9qxv] Si dans ton prochain comm, tu nous annonces que t'es vegan, je saurai pourquoi ton esprit est si étriqué et critique de tout ce qui n'est pas comme toi. :lol: Non mais sérieux qu'est-ce qu'on peut lire comme conneries. [quote:37gx9qxv]Désolée, encore, mais quand j'entends les enfants ou adolescents s'exclamer/s'échauffer/brailler sur les "shonen" : "c'lui la est le plus fort", "... est plus fort que ... il a niveau xxx", "ça castagne", "il y a de la baston" etc. etc. etc. J'ai de la peine à prendre les adultes, qui lisent du "shonen" au sérieux.[/quote:37gx9qxv] Personnellement, c'est toi que j'ai de plus en plus de mal à prendre au sérieux. :? [quote:37gx9qxv](le sport est une autre forme de "baston")[/quote:37gx9qxv] Euh, tu fumes quoi au juste ? Parce qu'à ce niveau là y'a quelque chose qui t'empoisonnes, c'est pas possible. Sinon les jeux, tu penses aussi que c'est de la baston ? Hikaru No Go par exemple ? Et dans un tout autre registre, un shonen comme death note c'est de la baston aussi ? Bakuman, Food wars, Sket Dance, Ichigo 100% idem ?! A mon avis tu devrais 2 min retirer les œillères qui t'aveuglent et voir plus large. Tu as une définition très fausse du shonen et si les gamins que tu rencontres hurlent haut et fort qu'ils adorent Naruto, One piece, Bleach parce que ça se bastonne dans toutes les pages, souris gentiment et explique-leur que le manga même shonen, c'est aussi plein d'autres choses passionnantes mais ne leur crache pas à la figure parce qu'ils se partagent un plaisir commun. [quote:37gx9qxv]P.S. : problèmes de place, problèmes de temps : donc, il faut faire des choix. Je ne regarde plus ni film, ni séries "live" et ne joue pas à des jeux vidéo (sauf, très exceptionnellement, via la chaine d'un "youtubeur"). Se défaire des livres, que l'on ne lira probablement jamais (oui, c'est [très] dur, on s'y est attaché). Etre très très très sélectif dans ses achats (même, si de toute façon... on craquera [Mais, l'important, c'est de ne pas faire de faux achats]). Voir la réalité en face : penser à - enfin - déménager. Se donner un objectif dans la vie : gagner à l'euromillions pour construire une grande maison et cinq hangars climatisés (bien, que ce sera plus, que probablement, pas suffisant)[/quote:37gx9qxv] W...T....F bis ? :lol:

  • lilianneterre
    Membre

    400 euro, ce n'est rien dans une société consumériste (je suis contre le consumérisme ; mais, le monde est tel qu'il est). Sinon, oui, beaucoup n'ont plus 400 euro en fin de mois ; mais, sont contre le revenu/salaire minimum. Pour les français, l'argent ou le montant du salaire est un tabou. Ils sont très jaloux. Ils en veulent à leurs voisins qui ont un peu plus ; mais, ne disent rien (ou pas grand chose) ; lorsque, le gouvernement fait n'importe quoi avec l'argent public, etc. etc. etc. Désolée, le lait est mauvais pour la santé. Si la purée est faite avec du lait, idem. Désolée, encore, mais quand j'entends les enfants ou adolescents s'exclamer/s'échauffer/brailler sur les "shonen" : "c'lui la est le plus fort", "... est plus fort que ... il a niveau xxx", "ça castagne", "il y a de la baston" etc. etc. etc. J'ai de la peine à prendre les adultes, qui lisent du "shonen" au sérieux. Cependant, comme je l'avais écrit : les classements.... japonais Bah (en clair : il faudrait changer de manière de définir un titre) Certains "shonen" proposent autre chose ; mais, ils sont rares (le sport est une autre forme de "baston") "Glénat" croit surtout dans ce qu'ils pourraient vendre, non !?! "Les volumes offerts (quel que soit l'éditeur) sont souvent des séries qui marchent et sont déjà rentabilisées..." Ce qui n'empêcherait pas de mettre des séries qui marchent pas assez, aussi. Pour les promouvoir à l'aide de ceux qui marchent... ce serait logique. Enfin, c'est justement, les manga impossibles à éditer, étant la situation actuelle, qui aurait besoin d'une solution. "Black Box" est le seul à faire un financement participatif.. pourtant, il vend (cher pour la qualité qu'il fait). P.S. : problèmes de place, problèmes de temps : donc, il faut faire des choix. Je ne regarde plus ni film, ni séries "live" et ne joue pas à des jeux vidéo (sauf, très exceptionnellement, via la chaine d'un "youtubeur"). Se défaire des livres, que l'on ne lira probablement jamais (oui, c'est [très] dur, on s'y est attaché). Etre très très très sélectif dans ses achats (même, si de toute façon... on craquera [Mais, l'important, c'est de ne pas faire de faux achats]). Voir la réalité en face : penser à - enfin - déménager. Se donner un objectif dans la vie : gagner à l'euromillions pour construire une grande maison et cinq hangars climatisés (bien, que ce sera plus, que probablement, pas suffisant)

  • Derelict
    Membre

    Merci Therru c'est la meilleure des réponses, cette remarque m'avait fortement irrité en tant que trentenaire et grand consommateur de shonen mais si j'avais répondu à chaud au moment où je l'avais lue, ma réponse aurait été loin d'être aussi intelligente et courtoise, au contraire XD

  • Therru
    Membre

    [quote="Lilianneterre":2ut2dgxf]Alors, on peut parler d'adultes puérils ou aux goûts d'adolescents.. . s'ils achètent encore des "shonen". "One Piece" est un peu à part. [/quote:2ut2dgxf] [i:2ut2dgxf]Critics who treat 'adult' as a term of approval, instead of as a merely descriptive term, cannot be adult themselves. To be concerned about being grown up, to admire the grown up because it is grown up, to blush at the suspicion of being childish; these things are the marks of childhood and adolescence. And in childhood and adolescence they are, in moderation, healthy symptoms. Young things ought to want to grow. But to carry on into middle life or even into early manhood this concern about being adult is a mark of really arrested development. When I was ten, I read fairy tales in secret and would have been ashamed if I had been found doing so. Now that I am fifty I read them openly. When I became a man I put away childish things, including the fear of childishness and the desire to be very grown up.[/i:2ut2dgxf] C.S. Lewis, auteur d'Alice au Pays des Merveilles En d'autres termes, un adulte se définit par son attitude et sa réflexion sur le monde, pas par ses lectures. Un "vrai" adulte tirera une autre satisfaction de sa lecture d'un shônen, y portera un autre regard, y trouvera une autre source de plaisir, parce qu'il aura acquis une certaine maturité qui lui permettra d'enrichir son expérience d'une autre façon. Un adulte "puéril" cherchera à se faire passer pour un adulte en associant notamment "enfance" à "immaturité", montrant à la face du monde à quel point cet adulte est puéril et n'a pas évolué, et cherchera à valider ses goûts dans le genre en disant "mais c'est pas pareil". Je te laisse deviner dans quelle catégorie te place ton commentaire.

  • KssioP
    Staff

    Sniff, dommage. Cela doit valoir le détour. Et si tes jeux Megadrive te semblent un peu trop à l'écart de Nintendo, n'hésite pas, je suis preneuse. Mes premières consoles étaient chez Sega.^^ @Willos: sa femme est une *alope et encore je pèse mes mots. N'importe qui me ferait ça pour se payer des shoes ou sacs à la con je le brûle sur le bûcher. Grrrrrr

  • Willos
    Membre

    @Tori: Alors c'est toi qui a racheté la collection du malheureux ? : [url:2fgk26ut]http://www.gameblog.fr/news/64791-une-femme-brade-1000-jeux-famicom-de-son-mari-pour-s-acheter[/url:2fgk26ut] :mrgreen:

  • Tori
    Staff

    [quote="DéesseVonKiki":ekk0n19m]@Tori: 1500 Jeux ? Tu fais visiter ? :)[/quote:ekk0n19m] Non, je ne fais pas visiter... J'en ai environ 600 sur Super Nintendo (dont un tiers japonais), le reste se répartit essentiellement entre NES, DS, GBA, PS, PS2, Amstrad CPC et Megadrive (cherchez l'intrus...), mais j'en ai aussi sur d'autres supports. Tori.

  • KssioP
    Staff

    @Tori: 1500 Jeux ? Tu fais visiter ? :)

  • Tori
    Staff

    [quote="DéesseVonKiki":d3j06ngk]@Willos: C'est vrai que le manque de place commence aussi à jouer de mon côté, vais devoir percer chez ma voisine pour y mettre de nouvelles biblios XD (Mais ce n'est pas que la faute des mangas, les autres livres me prennent encore plus de place T_T, sans compter le reste, sniff)[/quote:d3j06ngk] Moi, je dois avouer que c'est principalement les mangas qui prennent la place... aidés par les jeux vidéo (je dois en avoir un peu plus de 1500)... Après, la place occupée par les DVD, les CD et les livres hors BD paraît dérisoire, à côté, mais ça occupe tout de même plusieurs bibliothèques également... Tori.

  • KssioP
    Staff

    @Willos: C'est vrai que le manque de place commence aussi à jouer de mon côté, vais devoir percer chez ma voisine pour y mettre de nouvelles biblios XD (Mais ce n'est pas que la faute des mangas, les autres livres me prennent encore plus de place T_T, sans compter le reste, sniff)

  • Willos
    Membre

    [quote="lilianneterre":2666t9kl]Pour revenir aux manga : je trouve, simplement, que le "shonen" est un peu trop seulement de la baston. Ce qui est un peu trop facile (oui, oui, il y a d'autres titres ; mais, ce que l'on entend et voit en "shonen", c'est majoritairement "ça").[/quote:2666t9kl]Le shônen en même tant c'est comme son nom l'indique pour jeune garçon. Si t'es pas un jeune garçon, forcément ça risque de marché beaucoup moins bien. Ensuite reprocher que des adultes lisent des shônens, désolé d'avoir été un jeune garçon et d'en garder des souvenirs. Quand t'étais bébé, t'as bu du lait et mangé de la purée, donc maintenant tu les as bannis de ton alimentation ? Si être adulte d'un point de vue du lectorat c'est lire uniquement ce qui n'intéresse pas les jeunes lecteurs, alors j'espère pour toi qu'il a des mangas uchroniques monochromes traitant du viol des politiciens giscardiens au royaume du Siam par des paramécies scato-nécrophiles sur fond de guerre froide, parce que tu dois prendre ton pied. Perso si je limite mes achats c'est par manque de temps et surtout de place. Comme quoi chacun ses problèmes.

  • Tori
    Staff

    [quote="lilianneterre":vdb5t0qs]Hmpff. c'est surtout avec l'argent, que les français ont des problèmes : 400 euro, ce n'est rien.[/quote:vdb5t0qs] 400€ par mois, ce n'est rien ? Euh... Une fois payés le loyer (et les charges qui vont avec), la bouffe et les produits ménagers, quelques vêtements... pour beaucoup de gens, il ne reste même pas ces 400 € ! [quote:vdb5t0qs]Pour revenir aux manga : je trouve, simplement, que le "shonen" est un peu trop seulement de la baston. Ce qui est un peu trop facile (oui, oui, il y a d'autres titres ; mais, ce que l'on entend et voit en "shonen", c'est majoritairement "ça").[/quote:vdb5t0qs] Beaucoup de shônen sont sur la baston, mais il y en a aussi beaucoup sur le sport... Mais ce n'est souvent qu'une de leur composantes (il y a aussi de l'humour, dedans, souvent)... Et il y a beaucoup de titres "autres". [quote:vdb5t0qs]Pour "glénat", que ne n'aime pas, il est vrai. Il ne fait de pub, que pour ce qui marche déjà[/quote:vdb5t0qs] De pub, non : il leur arrive de faire de la pub pour une nouvelle série en laquelle ils croient ! [quote:vdb5t0qs]dans sa dernière promotion ; tous les titres étaient du "mainstream". Alors, qu'il aurait pu mettre deux ou trois titres "plus difficiles".[/quote:vdb5t0qs] Les volumes offerts (quel que soit l'éditeur) sont souvent des séries qui marchent et sont déjà rentabilisées... [quote:vdb5t0qs]Mais, plusieurs mauvais ventes (ou, même trop de ventes "moyennes") peuvent être fatales à une entreprise. Il faut non seulement avoir le capital de départ, et le capital pour "faire tourner la boîte" ; mais, aussi, les reins solides pour les coups durs ... ou, simplement, des imprévus (ou, retards).[/quote:vdb5t0qs] C'est le boulot d'un éditeur, justement, de calculer les risques... Bons, les imprévus (comme les retards d'impression : ça a coulé certains éditeurs qui commençaient, ça...), c'est vrai que c'est la galère, par contre ! [quote:vdb5t0qs]Je me demande, si de la publicité serait bien pour le "Lézard Noir" ; faire une campagne est couteuse.[/quote:vdb5t0qs] Je sais bien. Mais une petite campagne web ou de la pub dans un magazine, ce n'est pas mal (je crois avoir déjà vu de la pub pour eux dans un magazine, mais je confonds peut-être avec IMHO). [quote:vdb5t0qs]Enfin : comment voyez-vous les possibilités de publier des titres comme : "Kingdom" ou "Murciélago" ou autres titres risqués ???[/quote:vdb5t0qs] Je ne suis pas éditeur... ~___^ Pour Kingdom, le nombre de volumes et le fait que ce soit une série en cours rend le truc trop risqué ! C'est bien pour ça qu'aucun éditeur français n'a tenté pour l'instant. Pour [i:vdb5t0qs]Murciélago[/i:vdb5t0qs], peut-être que des négociations sont déjà en cours... Une campagne de pub comme sait les faire Ki-oon pourrait aider à sortir un tel titre. Cela dit, je ne connais pas le titre en question, j'aurais du mal à savoir comment le vendre sans me pencher dessus. Tori.

  • Tori
    Staff

    [quote="Willos":1pzd0to8]Désolé si je délocalise un peu le débat: [quote="Tori":1pzd0to8]Avec le financement participatif, l'éditeur ne fait tout simplement plus son travail : il ne prend aucun risque.[/quote:1pzd0to8] C'est quand même très réducteur de dire ça, surtout que la prise de risque éditorial résumé au financement n'est pas tant la caractéristique pure d'un éditeur, ça s'appliquerait alors à un simple fond d'investissement.[/quote:1pzd0to8] Oui, c'est réducteur, mais c'est une grosse partie de son boulot : faire des choix en fonction de sa ligne éditoriale et des risques financiers. Ah, et je parle d'un éditeur d'œuvres traduites... Ce qui est un peu différent d'un éditeur d'œuvres locales. [quote:1pzd0to8]Vous avez parlé de Black Box, vous avez assimilé au rétro.[/quote:1pzd0to8] Pas moi. Leurs premiers titres étaient d'ailleurs du rétro, mais d'une mangaka alors inconnue en France (dont j'avais déjà un tome... qu'ils n'ont pas sorti ~__^). [quote:1pzd0to8]un public de niche non dispatché chez la concurrence, compte tenu du peu d’occurrences de collections dédiées, et en découle le faible nombre de titres.[/quote:1pzd0to8] Leiji Matsumoto était déjà (un peu) présent chez Kana. [quote:1pzd0to8][...]Hors ce n'est pas (encore) le cas.[/quote:1pzd0to8] Parce que les autres éditeurs sont de "vrais" éditeurs... ~___^ [quote:1pzd0to8]Car il y a encore le travail éditorial derrière, celui d'une société d'édition, donc éditeur, qui consiste en la recherche des titres, le choix à faire, la négociation des droits, etc... Ce serait beaucoup plus dur pour un particulier que voudrait se faire son petit kiffe des familles. D'ailleurs même si c'est quand même un peu le cas pour ces "petits" éditeurs (en terme de personnel), valable aussi pour le Lézard Noir ou Imho, je ne comprends par pourquoi dans la même idée des équipes de scantrad ne font pas ça à leur échelle avec les auteurs de doujins (parce qu'à les entendre, respect des trad, passion du manga, bla bla bla :roll: ).[/quote:1pzd0to8] Ça s'est déjà fait... ~___^ [quote:1pzd0to8]Black Box n'a pas de sondage "Quel prochain titre voulez vous". Il y a toujours la prise de risque que le titre choisi ne plaise pas tant au lecteur qu'au potentiel financier.[/quote:1pzd0to8] Ils en ont fait des sondages, pourtant... Et pour certains titres, ils avaient clairement dit qu'ils commenceraient les négociations avec les Japonais s'il y avait suffisamment de personnes intéressées... [quote:1pzd0to8]Et en tant que société reconnue, sa notoriété est aussi mise dans la balance. Il suffi qu'il y ait une couille dans le potage et cette stratégie ne sera plus d'actualité.[/quote:1pzd0to8] Là, OK. [quote:1pzd0to8]Quand au financement en lui-même, je ne suis pas sûr que la totalité du coup soit répercuté sur les souscripteurs[/quote:1pzd0to8] Ça, ce serait le pompon ! ~___^ J'imagine bien qu'il reste une partie à leur charge... Le financement participatif est là avant tout pour les soulager en partie. [quote:1pzd0to8]ni l'impacte de la loi Lang sur un tel stratagème.[/quote:1pzd0to8] Le livre doit être disponible partout au même prix (le vendeur peut consentir une remise maximale de cinq pour cent). Et l'on voit que le système de Black box (et celui d'IDP, au passage) en zappant les réseaux de distribution classiques ne respectent déjà pas une partie de la loi Lang. C'est d'ailleurs un des autres trucs qui m'agacent à propos de Blackbox : leurs volumes sont chers pour une qualité pas géniale... alors qu'ils ont une meilleure marge que les autres éditeurs (en tant normal, sur le prix d'un livre, une grosse partie va au diffuseur, au distributeur et au libraire... Blackbox n'a pas ces frais sur les volumes qu'il vend en direct : il ne reste que les frais d'impression, de droits ainsi que les frais de fonctionnement de toute entreprise) ! [quote:1pzd0to8]Voilà, j'avais envie de chipoter.[/quote:1pzd0to8] Tu as eu raison : j'ai fais des raccourcis, mais c'est parfois plus facile pour que les gens comprennent. Tori.

  • lilianneterre
    Membre

    Hmpff. c'est surtout avec l'argent, que les français ont des problèmes : 400 euro, ce n'est rien. J'ai plus d'une fois entendu, dans les "vide-greniers" et salle de ventes, que si un bel objet (= un objet de valeur) est trouvé, il est préférable de le vendre à l'étranger. Pour revenir aux manga : je trouve, simplement, que le "shonen" est un peu trop seulement de la baston. Ce qui est un peu trop facile (oui, oui, il y a d'autres titres ; mais, ce que l'on entend et voit en "shonen", c'est majoritairement "ça"). Pour "glénat", que ne n'aime pas, il est vrai. Il ne fait de pub, que pour ce qui marche déjà : dans sa dernière promotion ; tous les titres étaient du "mainstream". Alors, qu'il aurait pu mettre deux ou trois titres "plus difficiles". Le présentoir était énorme, d'ailleurs. Je n'appelle pas "ça" un éditeur. Tandis, que faire du lancement participatif ou/et paiement participatif, pour limiter de trop gros risques....... pourquoi, ne serait-ce pas un éditeur !?! Je ne suis pas pro-entreprise ; enfin, pour le "système" libéral. Mais, plusieurs mauvais ventes (ou, même trop de ventes "moyennes") peuvent être fatales à une entreprise. Il faut non seulement avoir le capital de départ, et le capital pour "faire tourner la boîte" ; mais, aussi, les reins solides pour les coups durs ... ou, simplement, des imprévus (ou, retards). Je me demande, si de la publicité serait bien pour le "Lézard Noir" ; faire une campagne est couteuse. Faire des catalogues et des petits "extrait gratuit" ; pour qu'ils finissent, majoritairement, à la poubelle (j'ai vu assez de corbeilles pleines). Faire des marque-pages ou/et cartes seraient plus efficaces (mais, plus couteux??)??? Enfin, comme cet éditeur propose des titres atypiques, quelle promotion ????? Enfin : comment voyez-vous les possibilités de publier des titres comme : "Kingdom" ou "Murciélago" ou autres titres risqués ??? P.S. : Delcourt-Tonkam est financièrement en galère ? Peut-être qu'attendre des mois des suites ou, même, de ne pas savoir si un seul tome sortirait seulement en un an à refroidi plus d'un à acheter chez eux (dont, moi)

  • Willos
    Membre

    Désolé si je délocalise un peu le débat: [quote="Tori":11ivb0gu]Avec le financement participatif, l'éditeur ne fait tout simplement plus son travail : il ne prend aucun risque.[/quote:11ivb0gu] C'est quand même très réducteur de dire ça, surtout que la prise de risque éditorial résumé au financement n'est pas tant la caractéristique pure d'un éditeur, ça s'appliquerait alors à un simple fond d'investissement. Un éditeur c'est d'abord la publication de titre, [i:11ivb0gu]a fortiori [/i:11ivb0gu] avec un politique éditoriale, plus ou moins claire (mais si c'est parfois clairement la logique de faire du pognon). On ne peut pas dire que Black Box n'as pas de politique éditorial, c'est même l'un des éditeurs qui a une des plus claires. Vous avez parlé de Black Box, vous avez assimilé au rétro. Ce n'est pas toute leur publication, mais une grosse ligne de conduite, et un public de niche non dispatché chez la concurrence, compte tenu du peu d’occurrences de collections dédiées, et en découle le faible nombre de titres. Maintenant dire que le financement participatif c'est la solution de facilité, par rapport à la prise de risque, ça signifiait que bon nombre d'éditeurs auraient tenté le coup pour assurer leurs arrières sur des projets plus risqués, voire même que l'on pourrait tout aussi bien assister à l'explosion des titres en attente de validation par ce mode, comme une bonne grosse liste de téléchargement avec la barre de progression. Hors ce n'est pas (encore) le cas. Car il y a encore le travail éditorial derrière, celui d'une société d'édition, donc éditeur, qui consiste en la recherche des titres, le choix à faire, la négociation des droits, etc... Ce serait beaucoup plus dur pour un particulier que voudrait se faire son petit kiffe des familles. D'ailleurs même si c'est quand même un peu le cas pour ces "petits" éditeurs (en terme de personnel), valable aussi pour le Lézard Noir ou Imho, je ne comprends par pourquoi dans la même idée des équipes de scantrad ne font pas ça à leur échelle avec les auteurs de doujins (parce qu'à les entendre, respect des trad, passion du manga, bla bla bla :roll: ). Black Box n'a pas de sondage "Quel prochain titre voulez vous". Il y a toujours la prise de risque que le titre choisi ne plaise pas tant au lecteur qu'au potentiel financier. Et en tant que société reconnue, sa notoriété est aussi mise dans la balance. Il suffi qu'il y ait une couille dans le potage et cette stratégie ne sera plus d'actualité. On peut paradoxalement aussi considérer ça comme une ligne éditoriale atypique sur la forme. Quand au financement en lui-même, je ne suis pas sûr que la totalité du coup soit répercuté sur les souscripteurs, Black Box apporte sans doute des fonds propre (ou alors ils ne font pas de bénéfices ou se foutent tout dans la poche). En cela on peut déjà parler d'une coédition, donc édition, donc éditeur. Au final, même si les compensations sont égales à l'investissement pour un simili-achat, une sorte de précommande très longue, il est tout à fait possible d'acheter sur leur site, bien que les tirages soient faible, donc il y a quand même du surplus par rapport au nombre de "réservations". Je doute que ce stock soit financé par un surcoût des minima ; je vois mal le public investir dans des titres intimistes qui les intéressent activement, pour accepter une hausse du prix de base au nom d'une disponibilité pour l'acheteur de passage qui n'aurait pas misé un centime sur un bouquin dont il n'aurait pas pu palper les pages avant le passage en caisse (à la limite c'est à lui d'être taxé, par rapport à un actionnaire qui le payerait comptant ou à un prix préférentiel). Mais je n'ai pas étudié les conditions de Black Box là dessus, ni l'impacte de la loi Lang sur un tel stratagème. Le risque est donc minimiser, mais pas nul. Et ce média peut aussi faire partie du plan com' de l'éditeur. Voilà, j'avais envie de chipoter.

  • Tori
    Staff

    Déesse a répondu sur ce qui la concernait (à peu près ce que j'aurais répondu)[quote="lilianneterre":21zak8jx]@ Tori Non, mais, j'étais assez dans des librairies et depuis longtemps.[/quote:21zak8jx] Bon, je vais être plus clair : Il n'y a qu'en travaillant en librairie qu'on peut se rendre compte de l'âge moyen du lectorat : tu vois qui achète, et tu vois bien si la personne achète pour elle-même ou pour offrir. De plus, les plus jeunes achètent moins à la fois, mais aussi moins souvent. Ce sont plutôt les adultes entre vingt et trente ans qui passent toutes les semaines, voire plusieurs fois par semaine (plus jeunes, ils n'ont souvent pas les moyens... plus âgés, ils ont souvent une famille dont ils doivent s'occuper ce ne sont pas les seules raisons, mais ça joue). [quote:21zak8jx]Alors, on peut parler d'adultes puérils ou aux goûts d'adolescents.. . s'ils achètent encore des "shonen". "One Piece" est un peu à part.[/quote:21zak8jx] [i:21zak8jx]One piece[/i:21zak8jx] n'a aucune raison d'être à part (si tu m'avais cité un manga comme [i:21zak8jx]Hunter x hunter[/i:21zak8jx], à la limite)... Et il n'y a rien de puéril à acheter (ni même à lire) du shônen. [quote:21zak8jx]Même ; si le "Lézard Noir" serait distribué autant que "glénat" (et, avec le même nombre d'exemplaires) il ne vendrait guère plus ; étant le lectorat de manga actuel.[/quote:21zak8jx] Ils auraient une plus grande visibilité, et vendraient donc un peu plus (mais le coût serait augmenté aussi, sûrement). De la promo leur ferait du bien aussi, d'ailleurs. [quote:21zak8jx]Oui, un éditeur doit prendre des risques ; mais, rien ne sert d'en prendre trop... Simplement, un éditeur ne peut pas en prendre trop actuellement.[/quote:21zak8jx] Avec le financement participatif, l'éditeur ne fait tout simplement plus son travail : il ne prend aucun risque. [quote="DéesseVonKiki":21zak8jx]En fait, t'as un problème avec le shonen[/quote:21zak8jx] Et avec Glénat, j'ai l'impression... Tori.

  • KssioP
    Staff

    [quote="lilianneterre":39oqy43h]@DéesseVonKiki" : "Akata" et "Komikku" sont fragiles financièrement. "Soleil" fait parti de "Delcourt" ; maintenant, "Delcourt-Tonkam" donc, pour moi il n'existe pas comme éditeur indépendant.[/quote:39oqy43h] Bon, on va dire que je t'accorde le point pour Soleil, même si Tonkam et Delcourt sont actuellement financièrement en galère. Pour Akata et Komikku, dire qu'ils sont fragiles sur le marché revient à dire que dans l'état actuel des chose toutes les PME sont fragiles. Ce qui est vrai oui si l'on compare aux chiffres des capitalistes, mais sinon elles sont parfaitement viables. [quote:39oqy43h]Il y a, aussi, beaucoup de parents qui achètent pour leurs gamins en librairies (dans les hypermarchés probablement, aussi, d'ailleurs). Certes, ce n'est pas les quinze titres par semaine ; mais, numériquement, "ça" doit peser un certain (gros) poids économique.[/quote:39oqy43h] Des parents... pour Noël oui à la limite mais au quotidien absolument pas ou c'est rare. Comme je te l'ai dit, je vois parfois un père ou une maman avec son gamin venir acheter son naruto ou son one piece du mois mais c'est tout. Quant aux hypermarchés, je vois surtout des ados et jeunes adultes lire, assis par terre (Auchan) mais sur les tapis en caisse, le chiffre est dérisoire. [quote:39oqy43h]Sauf, dans une famille riche (et, je ne pense pas qu'on s'y intéresse aux manga).[/quote:39oqy43h] T'as de drôles d’aprioris pour penser que les riches ne lisent pas de mangas :lol: Dans mon entourage, ceux qui dépensent 400€ de mangas/mois sont justement des personnes au salaire haut. Idem pour les passionnés de figurines tirées des mangas (mate un peu le prix des figs chez Tsume, je peux t'assurer qu'un français de la classe moyenne peut pas se les offrir. :wink: ) [quote:39oqy43h] De toute façon, le énième "baston" sera édité par une grosse boite. [/quote:39oqy43h] En fait, t'as un problème avec le shonen. :lol: [quote:39oqy43h]Alors, on peut parler d'adultes puérils ou aux goûts d'adolescents.. . s'ils achètent encore des "shonen". "One Piece" est un peu à part.[/quote:39oqy43h] Ah bah oui t'as vraiment un problème avec le shonen. Tu sais on peut aimer lire tous les genres, sans être puéril ou gamin dans sa tête. Après je vois pas pourquoi tu places "one piece" à part. C'est un shonen exactement comme les autres. Avec les mêmes qualités et les mêmes défauts. Alors pourquoi serait-il plus adulte qu'un Reborn ou un D-Gray-man ? Pour le reste, je laisse le plaisir à Tori de contre-argumenter. :P

  • lilianneterre
    Membre

    @DéesseVonKiki" : "Akata" et "Komikku" sont fragiles financièrement. "Soleil" fait parti de "Delcourt" ; maintenant, "Delcourt-Tonkam" donc, pour moi il n'existe pas comme éditeur indépendant. Il y a, aussi, beaucoup de parents qui achètent pour leurs gamins en librairies (dans les hypermarchés probablement, aussi, d'ailleurs). Certes, ce n'est pas les quinze titres par semaine ; mais, numériquement, "ça" doit peser un certain (gros) poids économique. Le problème de l'argent est à tout âge. Sauf, dans une famille riche (et, je ne pense pas qu'on s'y intéresse aux manga). Je pensais pour seulement, bien sûr, à des titres à la sortie difficile (pour ne pas dire, impossible [dans la situation du marché actuel]). De toute façon, le énième "baston" sera édité par une grosse boite. J'ai donné "Black Box" parce que c'est le seul éditeur, qui fasse ce genre de lancements/financements participatifs. Il ne m'intéresse pas trop ; car, oui, chers (surtout, pour la qualité fournie) et des titres vieillots. @ Tori Non, mais, j'étais assez dans des librairies et depuis longtemps. Alors, on peut parler d'adultes puérils ou aux goûts d'adolescents.. . s'ils achètent encore des "shonen". "One Piece" est un peu à part. Même ; si le "Lézard Noir" serait distribué autant que "glénat" (et, avec le même nombre d'exemplaires) il ne vendrait guère plus ; étant le lectorat de manga actuel. Oui, un livre peut sortir... même, s'il n'y a pas la majorité.. mais, peut-il se vendre et se vendre assez !?? C'est risqué. Oui, un éditeur doit prendre des risques ; mais, rien ne sert d'en prendre trop... Simplement, un éditeur ne peut pas en prendre trop actuellement. Enfin, "glénat" le pourrait puisqu'il a depuis longtemps des "locomotives"... mais, je trouve pas qu'ils en prennent beaucoup : "Les enfants de la Baleine" et "L'âge des cristaux" ; il y a aussi de la baston ou du moins des combats. Enfin, les japonais ont la renommée d'être intransigeants : "ils sont à la fois trop durs dans les prix et trop exigeants dans les conditions" et "ils sont emmerdants et chiants" ; je ne fais, que citée les phrases entendus. Donc, c'est normal qui perdent beaucoup de temps, etc.

  • Tori
    Staff

    [quote="lilianneterre":2dkeh5zt]Hm, ce n'est pas ce que me disent les vendeurs, ni ce que je vois en librairie ou/et a la FNAC.[/quote:2dkeh5zt] Tu es déjà restée dans une librairie de l'ouverture à la fermeture, tous les jours de la semaine, pendant toute l'année ? Moi oui. [quote:2dkeh5zt]Quoi qu'il en soit, ce ne sont pas les "seinen" qui se vendent le plus ; mais, les "shonen".[/quote:2dkeh5zt] Les adultes achètent [u:2dkeh5zt]aussi[/u:2dkeh5zt] des mangas [i:2dkeh5zt]shonen[/i:2dkeh5zt]... D'ailleurs, au Japon (je sais, tu parlais du lectorat français), près de 90% des lecteurs de [i:2dkeh5zt]One Piece[/i:2dkeh5zt] sont des adultes. [quote:2dkeh5zt]Cependant, c'est "glénat" qui est le plus gros vendeur de manga avec de la baston, ainsi que d'autres éditeurs. Pas "Le lézard noir".[/quote:2dkeh5zt] Comparer Glénat et le Lézard noir n'est pas très heureux : leur catalogue n'est pas comparable en termes de volumes et de distribution : Glénat est distribué par Hachette, et donc disponible partout... Le Lézard noir est distribué par Harmonia Mundi, et donc moins disponibles. De plus, il n'y a pas chez Glénat que "de la baston" (ni que du shônen, d'ailleurs)... [quote:2dkeh5zt]Ce que je veux dire, c'est que la grosse majorité du lectorat français ne s'intéressent pas en majorité et avant tout à la réflexion ou/et veut des titres qui sortent des sentiers battus...[/quote:2dkeh5zt] La majorité ne veut pas dire qu'il n'y en a pas suffisamment pour qu'un titre sorte. [quote:2dkeh5zt]Même, si certains disent que "Black Box" s'en sort pas si mal (avec une qualité discutable). Il est le seul à faire des financements participatifs/précommandes de tous les tomes (si, je ne me trompe pas) pour des titres risqués. Pourquoi ne pas le faire pour "Murciélago", "Kingdom" ou d'autres titres !?? Bien sûr, tout dépend des exigences des ayant-droits japonais.[/quote:2dkeh5zt] Je suis d'accord pour dire que leur qualité est discutable (surtout pour ce prix)... Mais le financement participatif fait que je ne les considère même pas comme un vrai éditeur : c'est justement le travail d'un éditeur que de prendre (et calculer) des risques, en compensant éventuellement les pertes d'un côté par les trucs qu'on vend mieux. Ça et leur système de distribution qui fait qu'ils sont difficiles à trouver, ça n'aide pas à en faire un bon éditeur, je trouve. [quote:2dkeh5zt]Cependant, la non-publication en France ne leur amène rien. [/quote:2dkeh5zt] Si : ils n'ont pas à perdre du temps en tractations avec les étrangers. Tori.

  • KssioP
    Staff

    @lilianterre: si on te lit bien, des maisons d'édition comme Komikku et Akata, voire Soleil, seraient déjà mortes et enterrées. Oui, les plus gros succès commerciaux sont des shonen, genre naruto et one piece, car elles touchent toutes les générations mais aussi parce que ce sont des séries hyper longues. Mais heureusement ce n'est pas représentatif du lectorat majoritaire de mangas en France, celui qui va consommer une quinzaine de titres par mois, voire plus. L'argent de poche de l'ado est vite à court. D'ailleurs quand je vais chez mon libraire, je vois quelques gamins acheter leur tome du mois avec leurs parents, mais ceux qui viennent avec leur liste sont des adultes d'une trentaine d'années. A la fnac, oui je vois des gosses mais ils ne sont là que pour lire, pas consommer. Quant à financer une publication, c'est contradictoire avec ce que tu penses de l'âge des lecteurs. Si selon toi c'est un ado qui achète beaucoup, tu crois vraiment qu'il aura la possibilité de débourser entre 60€ et 250€ comme ça d'un coup pour une série qu'il n'aura que dans plusieurs mois ?! De plus par chèque ou CB. Mais la question se pose aussi pour les adultes et là je parlerais pour moi. J'aime beaucoup le parti pris de Black Box de faire participer le lectorat à la sortie de titres qui leur tiennent à coeur. Mais en toute honnêteté, quand on est adulte, on a un loyer, des factures à payer, une famille, une vie quoi et ce n'est pas forcément facile de sortir des sommes aussi conséquentes dès qu'on en a l'envie. ALors oui y'aura toujours des gens qui pourront se le permettre, on le voit avec Black Box mais d'un autre côté, cela engendre aussi une frustration chez les lecteurs lambdas qui ne peuvent pas participer. De plus les prix pratiqués par Black Box sont vraiment chéros et les titres qu'ils proposent sont des titres nostalgie, par des nouveautés. Bref, les éditeurs doivent faire des choix, et oui parfois on se dit qu'ils vont à la facilité avec des titres répétitifs qui se vendent mais c'est aussi grâce à ces titres qu'à côté ils peuvent se permettre de nous proposer autre chose. Des choses que leur fidèle lectorat leur réclame parfois. Mais soyons réalistes aussi, ils ne pourront jamais TOUT nous proposer. ;)

  • lilianneterre
    Membre

    "Non. La majorité du lectorat français de manga se situe dans la fourchette des vingt-trente ans (plus précisément entre vingt-cinq et trente, il me semble). Tori." Hm, ce n'est pas ce que me disent les vendeurs, ni ce que je vois en librairie ou/et a la FNAC. Quoi qu'il en soit, ce ne sont pas les "seinen" qui se vendent le plus ; mais, les "shonen". Bon, les classifications sont discutables. Cependant, c'est "glénat" qui est le plus gros vendeur de manga avec de la baston, ainsi que d'autres éditeurs. Pas "Le lézard noir". Ce que je veux dire, c'est que la grosse majorité du lectorat français ne s'intéressent pas en majorité et avant tout à la réflexion ou/et veut des titres qui sortent des sentiers battus... Même, si certains disent que "Black Box" s'en sort pas si mal (avec une qualité discutable). Il est le seul à faire des financements participatifs/précommandes de tous les tomes (si, je ne me trompe pas) pour des titres risqués. Pourquoi ne pas le faire pour "Murciélago", "Kingdom" ou d'autres titres !?? Bien sûr, tout dépend des exigences des ayant-droits japonais. Cependant, la non-publication en France ne leur amène rien. Hors, la frustration et l'irritation de plus d'un fan (qui ira se consoler avec des scans gratuits). Le problème est qu'il ne semble pas y avoir beaucoup qui veulent s'engager à financer une publication. Ils attendent passivement les choix que leurs sont proposés.

  • Tori
    Staff

    [quote="lilianneterre":35yaufos]D'autant, que le lectorat français de manga est en majorité jeunes.[/quote:35yaufos] Non. La majorité du lectorat français de manga se situe dans la fourchette des vingt-trente ans (plus précisément entre vingt-cinq et trente, il me semble). Tori.

  • Willos
    Membre

    C'est réducteur en tant que catégorisation d'un manga, par contre c'est bien ça en tant que thématique. Il y a "forcément" du yuri (utilisé en substantif) dans un yuri (utilisé comme un nom). Par contre il peut y avoir du yuri dans n'importe quel type de manga.

  • FrEaK
    Membre

    Je dirais que yuri = girl's love, tout comme yaoi = boy's love, mais c'est probablement réducteur comme définition...

  • Willos
    Membre

    [url=http://www.manga-sanctuary.com/bdd/categorie/5/yuri.html:2x87frx9]Yuri[/url:2x87frx9] c'est un genre qui concerne des histoires d'amour lesbiennes, par opposition au yaoï. C'est classiquement des comédies romantiques, voire des drames, mais ça n'interdit pas de l'action ou autre chose. J'avais également regardé ce qu'était que ce [i:2x87frx9][url=http://www.manga-sanctuary.com/bdd/manga/44631-murcielago/:2x87frx9]Murciélago[/url:2x87frx9][/i:2x87frx9] en étant tombé par hasard sur de ses planches, et je pense que je me laisserais aussi tenter. Dire qu'il y a du yuri dedans pourquoi pas, dans le sens où c'est une des composantes de l’œuvre, mais c'est surtout un seinen d'action, et il n'y a sexuellement pas la moitié de ce qu'il s'y passe dans le yuri auquel on a le droit en France (malheureusement :roll: ). Perso j'ai aussi pensé que ça irait dans le WTF chez Akata.

  • Pixelia
    Membre

    Désolé pour mon ignorance.

  • Pixelia
    Membre

    C'est quoi le "yuri"?

  • Derelict
    Membre

    [quote="Ecthelion":1hodesfa]pfffffffff mais à quand kingdom en France ???? je n'en peux plus d'attendre ... Ce manga est excellent qu'attendent donc les éditeurs français ??? c'est de l'or en barre ..[/quote:1hodesfa] 45 tomes toujours cours....un mangaka qui a annoncé qu'il aimerait atteindre les 80/100 tomes (dans l'idéal), de l'or en barre oui si le public fr suit, sinon c'est un fiasco et un gouffre financier sur 20ans qui attendent l'éditeur qui prendra le pari, sans compter les exigences de fous que doit avoir la shueisha vis à vis de la licence ( gros tirages, couts de la licence, etc), quand tu vois que même eux, ils ont pas les couilles de le sortir chez kazé....

  • Derelict
    Membre

    [quote="lilianneterre":1y56k0of] Pour : "Ki-onn" Est-ce que cela rendre dans leur ligne de publication actuel.... et 9 tomes, c'est déjà beaucoup actuellement (alors, que la plupart des lecteurs préfèrent des séries courtes [je ne parle pas du tout de moi, je précise : j'aime les séries longues]) ??[/quote:1y56k0of] Je pense que oui, le catalogue de kioon est rempli de titres issus du young gangan/square enix (magazine où est publié Murciélago) et pas des titres anecdotiques mais vraiment des mangas qui ont fait ou font encore les bonnes heures de kioon et qui font partie de son adn depuis le début (Ubel blatt, The arms peddler, Jackals,Dimension W, darker than black, Kid I luck, Front Mission - Dog Life & Dog Style, Kurokami,les premiers Tsutsui ... ) , en tout cas, c'est ce kioon là que j'aimais/aime perso et j'aimerais bien les voir continuer à sortir du young gangan plus souvent, Murciélago en tête évidemment :) (mais si ça sort chez un autre éditeur ça me va aussi :lol: ) [quote="DéesseVonKiki":1y56k0of] Par contre ce titre est hélas souvent catalogué (même par les lecteurs) dans le sous-genre Yuri. C'est con parce que ça n'a pas l'air d'être le sujet. A croire qu'il faudrait catégoriser tous les tires où aucun gay n'y figure dans la case hétérosexualité. Pfff... [/quote:1y56k0of] t'as tout dit ;)

  • lilianneterre
    Membre

    @Derelict: j'avais bien aimé ce titre ; lorsque j'avais lu les scans. Mais, il faut dire, qu'il est un peu particulier... et, ne rentre pas dans les "cases". D'autant, que le lectorat français de manga est en majorité jeunes. Aussi, les éditeurs français sont frileux actuellement (non, sans raison : il y a trop de titres qui sont sur le marché [et, dont certains ne se vendent pas assez]). Ce n'est malheureusement pas la qualité qui fait vendre. Une daube comme "Dead Tube" ou des "survival" sont après tout très basiques (= font appel aux pulsions primaires de peur, envies de meurtres, etc). Pas besoin de scénario ou que ce dernier soit mauvais et a pleins d'incohérences >< J'avais pensé à "Akata" ; mais, il manque (mais, je peux me tromper) à "Murciélago", un côté moral/une moralité qu'Akata aime. Pour : "Ki-onn" Est-ce que cela rendre dans leur ligne de publication actuel.... et 9 tomes, c'est déjà beaucoup actuellement (alors, que la plupart des lecteurs préfèrent des séries courtes [je ne parle pas du tout de moi, je précise : j'aime les séries longues]) ??

  • Ecthelion
    Membre

    pfffffffff mais à quand kingdom en France ???? je n'en peux plus d'attendre ... Ce manga est excellent qu'attendent donc les éditeurs français ??? c'est de l'or en barre ..

  • KssioP
    Staff

    @Derelict: Tu l'as tellement vendu que j'ai été voir rapidement les scans et en effet ça a l'air bien déjanté mais dans le bon sens du terme. Un style bien tranché qui ferait plaisir à voir chez nous et surtout un duo carrément improbable entre la bad girl et la kawai girl XD. Par contre ce titre est hélas souvent catalogué (même par les lecteurs) dans le sous-genre Yuri. C'est con parce que ça n'a pas l'air d'être le sujet. A croire qu'il faudrait catégoriser tous les tires où aucun gay ny figure dans la case hétérosexualité. Pfff... Hum... je verrais en effet bien ce titre chez Akata où d'ailleurs je pense qu'il aurait sa chance, parce que pas noyé dans une masse à la même thématique. Ouais, Akata si vous passez par ici ;)

  • Derelict
    Membre

    PS: c'est vraiment un titre que je verrais aisément dans la collection seinen de kioon ou en wtf chez akata bref je continuerai de militer ici et ailleurs pour voir ce titre publié chez nous :^)

  • Derelict
    Membre

    je suis pas d'accord quand on voit que dead tube tome 1 a vendu 8000ex cette année ou que des survival horreur/gore cartonnent ou des trucs tordus à la MGOTE marchent très bien, je vois pas comment on peut dire dire ça, y a clairement moyen de faire marcher ce titre chez nous, il a l'avantage d'être original au moins et de ressembler à aucun autre titre présent chez nous, et Murciélago n'est pas un yuri, juste une des héroïnes, kuroko komori qui est lesbienne c'est différent ... Je dis pas qu'il cartonnerait tout, mais il ferait pas moins bien que d'autres middle sellers ( de moindre qualité en plus) qui pilulent sur le marché, et puis il est bien arrivé sur le marché américain pourquoi pas chez nous...sans compter qu'on a bon nombre d'éditeurs fr qui bossent sur le catalogue de square enix, kioon en tête...

  • KssioP
    Staff

    @Tori: j'avais en effet entendu parlé d'histoires inédites pour l'anniversaire mais j'avais pas capté du tout que cela s'étendrait sur plusieurs tomes. Du coup, cela fait un peu bizarre d'avoir les 10 premiers tomes avec la fin, puis la suite qui n'en est pas une. Mais bon d'accord j'ai compris, merci pour les infos.^^

  • lilianneterre
    Membre

    Murciélago est un peu particulier, tout de même.^^ Trop déjanté (et quelque peu pervers), pour des éditeurs français ; peut-être, actuellement. Et un peu "yuri" sur les bords ; et, le "yuri" ne se vend pas bien en France ("Citrus" a un peu relancé le "yuri", mais....) Bref : pas assez vendable, pour le marché français.

  • Tori
    Staff

    Je reviens avec un peu plus d'infos sur [i:1hpozz4y]La Rose de Versailles[/i:1hpozz4y] : Apparemment, pour les quarante ans de la série, de "nouveaux épisodes" (c'est l'appellation en japonais) ont été prépubliés, puis sont sortis au mois d'août 2014 (Shueisha en a profité pour rééditer les tomes 1 à 10 "classiques", dans la collection [i:1hpozz4y]Margaret[/i:1hpozz4y] au mois de juillet). De ce que j'ai compris, c'est agrémenté d'interviews, de pages couleurs et d'autres bonus. La liste des épisodes supplémentaires (pour l'instant) : [list=1:1hpozz4y][*:1hpozz4y]André[/*:m:1hpozz4y] [*:1hpozz4y]Girodelle[/*:m:1hpozz4y] [*:1hpozz4y]Fersen[/*:m:1hpozz4y] [*:1hpozz4y]Alain[/*:m:1hpozz4y] [*:1hpozz4y]Girodelle II[/*:m:1hpozz4y] [*:1hpozz4y]Le secret de la naissance d'Oscar[/*:m:1hpozz4y] [*:1hpozz4y]Oscar[/*:m:1hpozz4y] [*:1hpozz4y]Antoinette[/*:m:1hpozz4y][/list:o:1hpozz4y] Tori.

  • Derelict
    Membre

    argh je rage à chaque fois je vois un nouveau tome de Murciélago dans le top oricon, ce manga est en premier de ma liste " je les attends en France..." , et toujours aucun éditeur fr s'y intéresse, et pendant ce temps les anglophones ont eu le premier tome fin janvier 2017 grâce à yenpress :( je comprends pas ce qui bloque chez nous, y a encore peu de tomes, square enix bloque pas les droits internationaux, et niveau violence on a eu des titres bien plus violents/malsains que celui ci publiés chez nous , et avant tout c'est un excellent manga :( bref va falloir que j'achète chez yenpress , ...

  • Tori
    Staff

    Je n'avais pas vu que Riyoko Ikeda avait continué [i:tnw5ihn2]La Rose de Versailles[/i:tnw5ihn2], après quarante ans ! O___o Edit : Je n'avais pas vu le message de DéesseVonKiki (et ça ne m'a pas signlaé que quelqu'un avait posté, bizarre)... Ce n'est pas une réédition, mais de nouvelles histoires.

  • KssioP
    Staff

    J'nignorais que y'avait eu une suite à Marmelade Boy, ça me fait remonter à mon adolescence, c'est loin. La rose de Versailles... une réédition collector ou autre chose ?