L'animé One Piece arrive sur Crunchyroll !

Toujours plus de moyen de suivre les aventures de Luffy !

C'est sur leur compte twitter que la plateforme de streaming Crunchyroll a annoncé qu'il allait ajouter à son catalogue très bientôt l'animé One Piece, l'adaptation du grand shonen d'Eiichiro Oda !

Sans s'étendre (vu que tout le monde connaît), c'est l'histoire de Luffy et son équipage de pirates, les Chapeaux de Pailles, qui traversent les mers pour retrouver le One Piece, le plus grand trésor, et devenir ainsi roi des pirates !

Crunchyroll va prochainement dévoiler le nombre d'épisodes disponibles et la date, mais on sait qu'ils seront accessibles uniquement aux abonnés de la plateforme en VOSTFR. Vous pouvez lire les 93 tomes disponibles du manga chez Glénat !

One Piece Anime Affiche

Acheter 4,99 €

 

Source:

Crunchyroll

Articles en relation
Top MS hebdo du 12/10/2020 au 18/10/2020

Top MS hebdo du 12/10/2020 au 18/10/2020

lun. 19 oct. 2020
Voici le TOP MS des tomes les plus ajoutés dans le...
Top MS hebdo du 05/10/2020 au 11/10/2020

Top MS hebdo du 05/10/2020 au 11/10/2020

lun. 12 oct. 2020
Voici le TOP MS des tomes les plus ajoutés dans le...
Top des ventes Japon du 28/09/2020 au 04/10/2020

Top des ventes Japon du 28/09/2020 au 04/10/2020

ven. 9 oct. 2020
Voici le TOP des tomes qui se sont le plus vendus ...
Commentaires (10)
  • Willos
    Membre

    Alors imaginons que ce soit l'inverse, que Crunchyroll recentre son contenu sur ADN ? Les séries seraient toujours sur le site global pour les droits monde (dont France), mais les droits FR seraient mieux mis en avant sur ADN. Puisque la fusion laisse plus de place à Wakanim, on a pu le voir cette saison, il y aura encore plus d'écart entre les dispo monde Cruncyroll et ses dispo France, donc pourquoi pas tout rattrouper sur ADN ? Ils pourraient même implanter le double choix du lecteur, façon mirroir avec celui de Crunchy sur ADN en option B. En revanche pour les appli, hum, hum, c'est là que le bas blesse. L'aplli PS4 d'ADN est immonde, alors que rien que celle pour PS3 de Crunchyroll déroule depuis des lustres. En terme d'image, ADN reste bien implanté par rapport à sa niche https://d1…d.png">>  https://d1…0/svod.png

  • Aïgakin
    Membre

    Je suis aussi abonner sur plusieurs plateformes. C'est que je n'ai pas envie de voir ADN disparaitre car Crunchyroll veut faire barrage à Netflix (que je n'aime pas trop, désoler pour ceux qui aime). Se genre de guerre -guerre fini toujours "dans le mauvais sens" pour nous.

  • Willos
    Membre

    @onizuka-sensei : je crois Aïgakin réagissait à la remarque sur le live-action de Netflix ^^ En tout cas c'est ce que me dis google trad lorsque je lui mets la phrase affichée sur la page officielle : 「ONE PIECE」がNetflixにより実写化決定! Alors qu'avant beaucoup de personnes demandaient une seule plate-forme en France pour faire des économies d'abonnement, après l'annonce bon nombre comme Nesselodie se manifestent pour un statu-quo.

  • nesselodie
    Membre

    Possédant l'abonnement des deux plateformes, j'aime leur différence, et aie un peu peur que le petit se fasse engloutir par le mastodonte, ce qui arrive souvent dans les rachats, mais peut être que j'ai tord, et ce sera tant mieux

  • Absurde ? Tu voulais quoi en fait ? Une fusion complète avec la suppression d'une plateforme ?

  • Aïgakin
    Membre

    Complètement absurde à mon avis, ils pensent vraiment qu'à se remplir les poches! Sale mentalité!

  • Willos
    Membre

    Oui, en fait par contraire je voulais dire non pas de limiter de ne pas faire moins, mais de volontairement faire plus et autre chose ; l'histoire du verre à moitié vide et à moitié plein. Pendant ce temps là, de son côté Netflix exploite la licence One Piece avec un live-action ¯\_(シ)_/¯ ...

  • On a dit la même chose en fait

  • Willos
    Membre

    Je dirais même que c'est le contraire, c'est pour avantager ou orienter ADN à mon avis. Parce que la VF a déjà du être payée par ADN, même indirectement pour sa production pour la télé et DVD vu qu'il n'y avait pas d’objectif de simulcast sur One Piece pendant longtemps. Ainsi Crunchyroll économise sur ce droit, mais conserve le public de la plateforme historique. On sent déjà poindre la réorientation sur cette saison, contrairement à ce qu'affirme Crunchyroll, les décisions dues à la fusion semblent avoir été négociées en amont et mises en application très rapidement. Pas de nouveau simulcast pour ADN cette saison, mais l'ajout de nombre de licence historiques et cultes. On ne sais pas encore si la nouvelle structure va double-acquérir les futurs simulcasts, ni si dans les contrats ils conteront pour 1 ou 2 diffuseurs. À l'inverse, l'économie des licences nouvelles convertis en historiques est un moyen d'étendre à moindre frais l'offre de Crunchyroll sur un territoire en particulier, et pas l'un des moindre, alors qu'il n'aurait pas forcément les moyens économiques, techniques ou légaux pour les récupérer pour le monde comme leur politique habituelle. Les licences françaises d'ADN mises sur Crunchyroll sans avoir au minimum la même pour les États-Unis, ça la foutrait mal. Si en plus ils balancent la VF alors que bon nombres de territoires francophones sont souvent inclus dans les droits monde, les non-locuteurs ne comprendraient pas forcément ce double privilège linguistique français (toujours compliqué d’expliquer les histoires de droits), mais les locuteurs crieraient à l'injustice que Crunchyroll acquière et la VOSTFR et la VF uniquement en territoire France voire Europe. Là Crunchyroll avait déjà One Piece, on peut s'attendre à la même chose pour Naruto/Boruto ou My Hero Academia. Le catalogue d'ADN va devenir encore plus "culte" et "historique" c'était déjà sont point fort par rapport à Crunchyroll et Wakanim. Pour Crunchyroll conserver ADN sous sa forme actuelle peut aussi rapporter plus qu'une fusion des sites. Si pour les simulcasts, on peut imaginer qu'une partie du public conserve 2 abonnements chez "eux", même en cas de double licence, c'est un peu bâtard commercialement parlant, mais c'est toujours ça de pris. C'est surtout pour les VF et séries historiques que ça donne un avantage selon mon point de vue ci-dessus. Mais en plus, il y a aussi la partie téléchargement, et location ou à l'achat que ne fait pas Crunchyroll, donc si la formule fonctionne ils n'auraient pas de raison de se priver de prendre ces droits qu'ils laissent de côté en global, pour les exploiter nationalement sur ADN (licence diffusion Crunchy et location/achat ADN même pour des nouveautés). Si ADN est reconnu en France, le supprimer/fusionner n'ajouterais pas de visibilité à Cruncyroll, autant le garder puisque c'est la même structure. Mais à l'inverse, il n'est pas à exclure que l'orientation future d'ADN soit appliquée localement dans chaque territoire où Crunchyroll à besoin d'appliquer le même modèle, historique + téléchargement + doublage, sans frustrer les autres avec X messages "Désolé, à cause des limitations de la licence, les vidéos ne sont pas disponibles dans votre région". Ainsi, si Wakanim est en concurrence sérieuse sur ce positionnement en France, voire désormais au delà, ainsi que des équivalents locaux, Cruncyroll pourrait se positionner avec ce modèle ou la plateforme ADN là où il est déjà présent en simulcast droits monde mais sans concurrent local. Un autre point, c'est pour la sous-location. En gardant la structure ADN ça lui laisse un pied à terre en France pour gérer ses droits. Par exemple, j'ai remarqué que sur la plateforme de TF1, en plus des replays de Dragon Ball Super et des quelques autres animés que TFX se remet à diffuser régulièrement ou sporadiquement, Nicky Larson, Captain Tsubasa, One Piece ou My Hero Academia, TF1 s'est mis à ajouter des séries entières et dispo en permanence, dont les titres surf sur la nostalgie du Club Do, mais coïncident aussi avec le catalogue d'ADN (plus qu'avec AB prod) : Cat's Eye, Nicky Larson, Albator, Naruto, Cobra, Olive et Tom, Lady Oscar, Yu-Gi-Oh!. Qui gère les droits de ces animés ? TF1 irait négocier directement avec les prods japonaises ? Je penserais plutôt que c'est Viz Média qui gère en partie ça. Hors, en cas de sous-location de droits, par exemple la mise à dispo sur tf1.fr, le dépositaire des droits pour le territoire, ici on parle en plus des VF, touche pour le cas d'une diffusion gratuite avec publicité, habituellement 25-30% des revenus publicitaires. Le public d'ADN ou de Cruncyroll, ce n'est pas rien, mais il paye un abonnement, donc qu'il regarde ou pas... mais 30% des revenus publicitaires des vidéos sur une cible VF grand-public sur une plateforme très fréquentée avec une visibilité télévisuelle qu'aucun des deux ne possède, c'est un atout à jouer. Sans oublier que ADN est la plateforme de streaming de Kazé et Kana, deux éditeurs physique, donc pour Cruncyroll ça peut aussi lui-permettre de devenir sont propre éditeur, et faire encore des économies s'il juge cela plus intéressant que son partenariat habituel avec @anime. Cela pourrait aussi lui faire récupérer a posteriori des exclus simulcast Netflix ou Amazon qui sous-traitent la distribution des séries qu'ils ne produisent pas. Enfin bref, j'avais cru que la mutualisation des traductions serait l'un des premiers effets perceptible de la fusion, mais Cruncyroll y va beaucoup plus fort et plus vite, signe que ce n'est clairement pas par opportunisme ou par caprice qu'il s'est payé ADN, mais que c'est planifié dans leur stratégie de longue date, soit une diversification et un élargissement progressif du à leur succès pour croître davantage, soit un investissement stratégique pour faire barrage à Netflix et éviter de se faire écraser sur sa chasse-gardée des animés. Je ne sais ce qu'on va subir et tant que consommateurs français, mais notre territoire et sa culture de l'animation japonais reste une pièce de choix et a le droit à un traitement tout particulier de la part du mastodonte Crunchyroll.

  • C'est suite au rachat de Viz Media ça. Cependant le choix de ne pas mettre la VF est peut-être une question de ne pas désavantager ADN