8

Critique de Les Tortues Ninja #7

par Auray le mar. 9 juil. 2019 Staff

Rédiger une critique
Quatre tortues d'enfer dans la ville...

Par ce bel été propice aux feux d'artifice, il y en a un aussi dans le coeur des fans des tortues. Nous n'aurons pas une, mais bien deux parutions ce mois-ci : le tome sept, et le fameux numéro zéro. Autant le dire, pour ceux qui pensent être perdus, les deux étaient déjà liés à l'époque, car on avait déjà brièvement parlé du technodrome... tout ceci pour vous sensibiliser sur le fait que cet événement était très attendu.

Par conséquent, on retrouve ceux qui ont participé dès le début au scénario, soit Kevin Eastman et Tom Waltz, accompagnés de Bobby Curnow. Quant aux dessins, ils restent de très bonnes factures, puisqu'ils sont signés Cory Smith, que l'on a entraperçu dans le précédent volume lors du premier chapitre contenant le combat entre Shredder et Krang.

Encore une fois, et je me permets de le remettre ici tant c'est rare : jamais l'histoire ne se perd malgré les nombreux protagonistes. Parfois, en une simple planche, on peut passer d'un copain à l'autre, tout en résumant leurs affaires du jour de façons concises. Vraiment, je suis admiratif de ce travail.

Sinon, nous revoyons toute la clique d'Hob pour notre plus grand plaisir, comme notre maître rat préféré qui reste dans l'erreur tactique pour le moment, ce qui est plutôt rare, mais si j'ose dire, c'est ce qui le rend plus humain. Dans ce tome, c'est pourtant Donatello qui a le plus grand rôle, puisque à lui tout seul, il prend des risques inconsidérés pour en finir une bonne fois pour toute avec cette histoire... voire trop ? En tout cas, dans son coin, Casey lance une autre piste à découvrir dans le prochain tome !

Encore un livre de grande qualité, un peu plus bavard au début, pour ensuite rentrer un peu plus dans l'action pour une grande bataille ! Jamais on ne s'ennuie, car la richesse des protagonistes et des intrigues sont clairement expliquées depuis le début, et font la force de ce titre. Cory Smith, quant à lui, nous livre un travail très honorable. Le tome huit continuera-t-il à nous donner des frissons ?

En bref

Quatre tortues d'enfer dans la ville, chevaliers d'écailles et de vinyle, ce sont les guerriers fantastiques, ils sortent les nunchaks, c'est la panique. Tortues Ninjas, Tortues Ninjas, Tortues Ninjas, Tortues Ninjas, Tortues Ninjas, Tortues Ninjas. On a plus qu'à devenir des ninjas !

8
Positif

Donatello montre enfin son plan

Les nombreuses intrigues sont toujours montrées de façons concises

Le dessin honorable de Cory Smith

La couverture !

Encore une grande bataille pour les tortues !

La fin va vous retourner !

Negatif

J'ai le générique des Tortues Ninjas en tête maintenant !

Auray Suivre Auray Toutes ses critiques (263)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Les Tortues Ninja
Boutique en ligne
15,90€
Boutique en ligne
15,90€
Boutique en ligne
15,90€
Laissez un commentaire