8

Critique de Louisiana #1

par vedge le lun. 23 sept. 2019 Staff

Rédiger une critique
Les hommes seuls, sont responsables du mal qu’ils font

Cette série s’annonce superbe.

D’abord le thème. L’histoire complexe d’une famille de planteurs français «émigrés en Louisiane, pour y faire fortune.

Cette fortune se fait sur le dos des esclaves, traités par les hommes de la famille comme des bêtes, s’agissant des hommes noirs, comme des objets sexuels s’agissant des femmes et des jeunes filles.

Il y a là à la fois d’« Autant en emporte le vent » pour le contexte et de « La couleur pourpre » dans la façon d’organiser le récit.

C’est fort, dense ; Cela montre qu’il y a encore peu, à l’orée du XXe siècle, les hommes de ce temps étaient plus proches d’animaux instinctifs que d’êtres pensants évolués ; Et qu’encore une fois, la femme est l’avenir de l’homme.

Côté dessin, Gontran Toussaint a un trait proche de Giraud, qu’il affectionne d’ailleurs.

Les visages rendent infiniment compte des sentiments exacerbés des personnages.

Les traits noirs hachurent les paysages de pluie, les visages d’ombres, les arrières plans d’inquiétantes noirceurs.

Un excellent démarrage de ce qui devrait être une excellente trilogie.

En bref

L’histoire de l’esclavage et de la condition de la femme à la fin du XIXe silice, vu à travers l’histoire mouvementée d’une famille de planteurs français en Louisiane.

8
vedge Suivre vedge Toutes ses critiques (2284)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
14,50€
Boutique en ligne
14,50€
Boutique en ligne
14,50€
Boutique en ligne
14,50€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)