7

Critique de Mattéo #5

par vedge le mar. 14 janv. 2020 Staff

Rédiger une critique
El pueblo unido jamás será vencido!

À travers le personnage de Mattéo, nous parcourons l’histoire de l’Europe dans la première moitié du XXe siècle ; Pour l’instant il nous a amené des tranchées de 14 à la révolution espagnole de 36.

Engagé volontaire avec Amélie et un ami, il se retrouve sous le feu ennemi, dans un armée de bric et de brocs, désorganisée, et en manque de matériel.

Traînant une allure dégingandé de grincheux, de taiseux, opposé par principe aux pouvoirs et aux règles, Mattéo défi la mort écrivant sa propre destinée.

Son histoire familiale le rattrape dans ce petit village espagnol d’où est originaire son père, trop tôt décédé.

Outre la fluidité et la force narrative, des sentiments et de la lecture de l’histoire internationale, Gibrat nous gratifie de sa douceur de trait et de couleurs.

Chaque visage de femme est angélique ; La nature est vue sous son meilleur jour, arbres et montagnes aux parures chatoyantes dans la lumière méditerranéenne ou le crépuscule.

Un touchant récit où le pessimisme de l’histoire et du personnage n’empêchent ni la légèreté, ni quelques traits d’humour.

En bref

Dans ce tome, Mattéo, engagé volontaire dans la guerre civile espagnole en devient acteur, dans un petit village d’où son père est originaire et où l’attend une vérité familiale enfouie.

7
vedge Suivre vedge Toutes ses critiques (2257)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Mattéo
7
Mattéo T.4

Mattéo T.4 Staff

Lire la critique de Mattéo T.4

Boutique en ligne
11,99€
Boutique en ligne
11,99€
Boutique en ligne
11,99€
Boutique en ligne
11,99€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)