8

Critique de Androïdes #8

par juju le mar. 18 août 2020 Staff

Rédiger une critique
Le dernier tome ?

Pour ce tome 8, on retrouve Gaudin (déjà présent sur tome 4) et Dallocchio aux commandes.

Ce tome nous embarque en 2095 à bord de l’Odyssey, un palace de luxe, qui accueille le 120ème sommet du G8. Les délégations sont à peine arrivées qu’elles sont prises en otage. Leurs ravisseurs ne veulent pas d’argent, mais empêcher le déploiement d’une nouvelle génération d’androïdes, la génération 3 qui à la différence de la 2 n’ont plus conscience qu’ils sont des androïdes.

Gaudin nous embarque pour un très bon thriller dans un lieu clos. On est très rapidement pris dans la lecture avec un scénario basé sur l’action et finalement on ne connait pas grand-chose sur les terroristes. Seul point négatif de cet album.

Pas le temps de s’ennuyer, les rebondissements s’enchainent avec une fin en apothéose.

Les dessins vont de pair avec le scénario. Dallocchio a beaucoup travaillé sur les comics et ça se ressent. C’est très rythmé avec un enchainement de cases pour nous montrer l’action au plus près avec de nombreux changement de plan.

J’ai beaucoup apprécié les dessins et le découpage des planches. L’environnement et les personnages très réalistes font que l’on rentre très vite dans la lecture.

Un tome 8 très bien mené et une lecture que j’ai beaucoup appréciée.

En bref

8
juju Suivre juju Toutes ses critiques (102)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 1 0 Commenter !
Autres critiques de Androïdes
Boutique en ligne
14,95€
Boutique en ligne
14,95€
Boutique en ligne
14,95€
Boutique en ligne
14,95€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)