8

Critique de My Hero Academia #27

par Tampopo24 le sam. 23 janv. 2021 Staff

Rédiger une critique
L'art de la mise en scène du combat

Parfois dans les shonens comme My Hero Academia, il est nécessaire d'avoir un bon gros tome de baston et je me doutais que ce serait le cas ici après avoir vu la couverture mais pas à ce point.

Soyons de suite clair, du point de vue de l'histoire on n'avance pas beaucoup ici. Les seuls éléments nouveaux sont l'identité et la localisation du bras droit scientifique des méchants, avec le lancement de la mission de contrattaque des héros, ainsi que de nouveaux mystères autour de Crematorium. Pour le reste, on suit surtout des combats, des combats et encore des combats.

Mais j'ai envie de dire que quand ceux-ci sont aussi bien orchestrés qu'ici, ça ne dérange absolument pas. L'auteur ouvre son tome de manière magistrale en montrant la gigantesque mobilisation des héros en différents points pour attaquer les méchants sur tous les ponts. C'est impressionnant ! Puis on enchaine les différents points de vue et personnage que l'on suit dans les combats qui rythme le tome. C'est très dynamique et cela permet à la fois de mettre en lumière des personnages qu'on avait peu vu dernièrement, des seconds couteaux pour la plupart, et des nouveaux assez charismatiques.

Si dans un premier temps, on suit des figures connues pour nous mettre en jambe, très vite on en vient à suivre une certaine lapine, haute en couleur : Mirko, et j'ai adoré. J'ai trouvé le découpage et le dessin de ce personnage en pleine action juste ultra vivant et plein de pep's. J'aime beaucoup la façon dont le dessinateur exploite les particularités de son alter lors des combats. Il y a certaines planches devant lesquelles je suis même restée scotchée. Et le caractère fort de notre super héroïne ne fait qu'appuyer tout cela.

Mais ce n'est pas la seule force du titre. En plus de ces combats superbement mis en scène, il y a également dans ce tome un vrai sens du rythme et du suspens. L'auteur joue avec nous, comme il sait si bien le faire, faisant apparaitre peu à peu à chaque tournant de nouveaux adversaires de plus en plus impressionnant pour livrer des combats dantesques : les classiques brainless, puis le professeur et ses High Ends, pour enfin nous retrouver face aux visages connus de Twice et Crematorium.

Alors qu'avec les premiers nous étions sur le versant scientifique si on peut dire de l'histoire, avec les dernières avancées en matière de génétique sur les Alters, avec les premières c'est plutôt le versant sentimental qui va nous frapper. J'ai beaucoup aimé le duel Hawk-Twice et la mise en avant de la complexe relation qu'ils avaient su tisser. L'auteur montre bien combien il est dur de choisir un camp. On peut s'attacher ou en vouloir aux personnages des deux côtés. MHA est bien moins manichéen qu'on pourrait le croire. Ce terrible duel de confiance va déboucher sur un vrai drame dont j'ai une fois de plus beaucoup aimé la mise en scène sobre mais marquante.

En bref

Comme annoncé ce tome est ainsi celui d'une grosse baston, mais pas que. C'est aussi celui où l'auteur montre sa science de la mise en scène, aussi bien graphiquement lors des combats que narrativement dans l'écriture des personnages et de leurs relations. L'un des meilleurs tomes de la saga !

8
Positif

Un des meilleurs tomes de baston que j'ai pu lire

Une mise en scène graphique frappante

Une très belle écriture, riche et complexe, des personnages

Une narration dynamique et foisonnante

La mise en avant de personnages un peu oubliés depuis quelques tomes

Des découvertes et de nouveaux mystères

Hawk <3 Mirko <3

Negatif

Tampopo24 Suivre Tampopo24 Toutes ses critiques (513)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de My Hero Academia
Boutique en ligne
6,60€
Boutique en ligne
6,60€
Boutique en ligne
6,60€
Boutique en ligne
6,60€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)