8

Critique de Shine #10

par Sachiko-chi le ven. 29 janv. 2021 Staff

Rédiger une critique
L'univers de la mode montre son vrai visage !

Cette saga est toujours aussi intéressante et au fil des tomes, elle ne fait que se bonifier !
Si la saga semblait toute mignonne et toute gentillette, dans ce tome c'est terminé, le côté sombre du domaine de la mode ressort énormément ici ! Et ce n'est pas plus mal, puisque toute cette ambiance a des répercussions sur Ikuto ! J'ai vraiment adoré ce tome !

On retrouve notre protagoniste Ikuto, je me permets de dire "notre" et non "un de nos", puisque depuis quelques tomes c'est surtout lui qui est mis en avant et plus trop Chiyuki. Elle fait quelques apparitions comme dans celui-ci, mais j'y reviendrai plus tard puisqu'elle est un élément central dans le tournant de la saga.
Comme je le disais, on reprend là où on s'était arrêté dans le tome précédent quand Ikuto avait rejoint le domaine professionnel de la mode et qu'il avait un poste dans l'agence Aphro-I-Dite.
Ici, on découvre toute l'entreprise, les différents employés, ou stagiaires longue durée qui attendent avec espoir de faire leurs preuves et de décrocher un poste. Le sujet est bien abordé avec un personnage au tout début du tome, qui est le reflet de cet univers de requins, les places sont limitées et difficiles à décrocher, il faut patienter des mois ou des fois seulement des semaines pour atteindre le but.

L’univers de la mode montre son vrai visage, oui, ça y est, si Ikuto s'était entouré de personnes bienveillantes autour de lui, qui le poussaient à faire de son mieux ou prêt à l'aider, ici, il découvre un tout autre univers. C'est chacun pour soi d'une manière, c'est difficile de fédérer un esprit d'équipe, et Ikuto le découvre bien à ses dépens. Il va faire face à un challenge intéressant pour lui et qui va lui permettre de prendre conscience de ses faiblesses et de son manque de connaissances. La mangaka vient pousser ici l'univers avec les matières et la fabrication de certains tissus. On ressent aussi tout ce stress, et cette angoisse de ce raté, les enjeux sont bien trop importants.
Pour le petit fils de Mai Ayano, c'est la même chose, il garde bien son objectif de vu, tellement que j'ai eu un petit passage d'incompréhension, je n’arrivais pas à comprendre ce qui le dérangeait dans la proposition qui lui avait été faites. Et c'est aussi un personnage qui reste très mystérieux, je n'arrive pas vraiment à le cerner, à le comprendre, et ça devient compliqué. En même temps, il semble avoir un passé compliqué, et qui est dévoilé avec à toutes petites doses.

Le tome est beaucoup plus sombre et met mal à l'aise à certains moments, et en même temps, beaucoup de maturité se dégage de ce tome, et vient apporter une nouvelle dimension à cette histoire. Chiyuki est présente surtout à la fin, elle avance dans ses projets professionnels, change d'apparence, de style et tous ces petits changements viennent amener une maturité à son visage d'adolescente. J'ai eu très peur que le sujet dérive sur le monde de la célébrité avec le chant ou le jeu d'acteur, mais elle s'est vite ressaisie et le justifie par un tremplin professionnel.
Mais Ikuto n'est pas en reste, son langage change, une nouvelle détermination naît en lui, une prise de conscience sur son autonomie, son besoin d'indépendance pour avancer dans ses projets, et dans sa carrière professionnelle. J'ai vraiment aimé tout ce changement, et ce tome est vraiment important pour la suite !

En bref

Un nouveau tome que j'ai adoré et qui apporte une nouvelle dimension à l'histoire. Le côté sombre, la rivalité que l'on peut retrouver dans la mode ressort ici, et de manière de plus en plus forte. Par des collègues jaloux qui se fourvoient ou par des défis plus complexes. Et en même temps une jolie maturité naît avec Chiyuki et Ikuto, et un besoin d'autonomie pour que chacun puisse progresser dans sa carrière.

8
Positif

Des dessins toujours aussi sympathiques

Un univers toujours poussé et développé

Le côté sombre de la mode, la rivalité des collègues qui ressort

Beaucoup de maturité des protagonistes, qui ne réfléchissent plus comme des adolescents

Les mystères autour de Toh sont aussi très intéressants et tiennent le lecteur

Negatif

Moment d'égarement de la part de Chiyuki pour se porter sur la chanson ou sur le jeu d'acteur

Le personnage de Toh qui est très étrange, et très difficile à cerner depuis le début..

Sachiko-chi Suivre Sachiko-chi Toutes ses critiques (87)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Shine
9
Shine T.8

Shine T.8 Staff

Lire la critique de Shine T.8

8
Shine T.7

Shine T.7 Staff

Lire la critique de Shine T.7

Boutique en ligne
6,95€
Boutique en ligne
6,95€
Boutique en ligne
6,95€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)