8

Critique de Les Tortues Ninja #13

par Auray le lun. 1 mars 2021 Staff

Rédiger une critique
Un récapitulatif s'impose !

Rassurez-vous, ce n'est pas parce que le directeur de la collection d'Hi Comics, Sullivan Rouaud, a créé dernièrement un nouveau label Manga du doux nom Mangetsu, que celui-ci a lâché les Tortues Ninjas. Bien au contraire ! La réédition du fameux tome zéro sort au mois de mars, et c'est un pari incroyable sur le bouche-à-oreille à propos de la qualité de cette série. J'y crois depuis toujours, car il n'y a pas besoin de chercher loin quand on lit le dernier livre sorti à ce sujet.

Car, ce tome ne fait pas exception, c'est un condensé de ce qui se fait de mieux en matière d'histoires et de dessins. Si vous êtes passé entre les mailles du filet concernant cette information, sachez que c'est Sophie Campbell qui a repris la série dernièrement, et nous avons le droit de l'admirer, ici, sur le premier chapitre concernant la recherche d'Alopex. J'en ai pris plein les yeux, c'est magnifique, ce sont de vrais tableaux oniriques qui sont proposés. Il est vrai que la jeune renarde combat un ours dans un rituel qui se veut initiatique. Le tout n'est pas évidemment pas sans danger, heureusement, Raphaël est présent dans ses songes afin de d'aider au mieux celle qui l'attire tant par son esprit combatif. Mine de rien, un débat sur les races et sa tolérance s'est glissée entre ses pages par l'intermédiaire de Nobody, et de manière intelligente. Comme quoi, même une renarde et une tortue peuvent s'aimer et se respecter ou passer du temps ensemble. C'est intelligent et bien exprimé !

La deuxième partie aussi casse la baraque ! Car c'est le gouvernement lui-même qui part à la chasse aux tortues. Et cette fois, Maître Splinter ne sera pas là pour les aider au vu des derniers évènements en date. Ce cycle signe le retour des mutanimaux qui seront mis en avant dans cette histoire malgré eux. Effectivement, c'est directement chez eux qu'un enlèvement s'effectue, et, ils se retrouvent rapidement tous emprisonnés. Comment ? On me dit que même Slash serait au courant ? Oui, de manière forcée, le pauvre va en voir de toutes les couleurs et subir la haine des hommes, et même à la fin, on ne sait pas ce qu'il va en devenir. Ce qui est certain, c'est que les frangins ne vont pas laisser leur ami dans les mains de leur incroyable nouvel ennemi. On hâte de le revoir d'ailleurs, contrairement à nos amis à carapaces.

Sachez que cette fois-ci, toute la partie graphique est signé de l'habitué Mateus Santolouco. On s'amuse énormément à revoir la forme ronde et mignonne de nos quatre amis. Mais, ce qui me plaît particulièrement, c'est le sens du détail, et pas seulement dans les traits. Essayez de retrouver les objets geeks dans les décors, notamment dans la base. Vous y verrez des comics Batman ou Spider-Man, mais aussi des bandes dessinées de Blacksad. Dans la fabuleuse histoire de Noël du précédent tome, vous aviez vu le manga sur Akira ?

Avec ce tome, nous arrivons au tome soixante-dix de la numérotation des comics américains. C'est en 2023 que la totalité de la série devrait être publiée dans son intégralité, avant de passer à la partie suivante de Sophie Campbell bien sûr ! Mais, pour cela, on a besoin de lecteurs comme vous qui me lisez peut-être, et qui n'ose pas encore franchir le pas. Le fameux tome zéro qui était en rupture va être réimprimé, et, certes, c'est un investissement de près de cinquante euros. Mais, je suis sûr qu'à sa lecture et à la qualité de l'ouvrage, vous allez jamais regretter cet achat, car comme dans ce tome treize, le tout est juste ce que vous avez toujours rêvé de trouver dans les comics : une bonne histoire, des merveilleux dessins, un esprit familial comme amical, une culture geek, et de l'action menée tambours battants, et ceux, de manière intelligente... ce qui est trop rare pour ne pas être lu !

En bref

« Salut ! Moi, c'est Pete ! »

8
Positif

Sophie Campbell est de retour et nous en met pleins les mirettes !

Mateus Santolouco suit sur tout le reste du tome, et il est en forme !

Une histoire toujours intelligente où rien n'est laissé au hasard

Negatif

Plus de lecteurs permettraient de pouvoir lire en français le tome manquant ici de TMNT Universe, du un à quatre. « Yes, we can » !

Auray Suivre Auray Toutes ses critiques (476)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Les Tortues Ninja
Boutique en ligne
15,90€
Boutique en ligne
15,90€
Boutique en ligne
15,90€
Boutique en ligne
15,90€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)