6

Critique de Sarissa of Noctilucent Cloud #1

par Ethelred le mer. 10 mars 2021 Staff

Rédiger une critique
Les fans d'aviation aux anges.

Tout d’abord, je m’excuse du temps qu’il m’a fallu pour enfin écrire ma critique, j’ai eu beaucoup de mal à rentrer dans l’histoire du manga. J’ai dû relire plusieurs passage tant je décrochais par moment… Il va sans dire, je pense être passée totalement à côté de cette série.

Quand j’ai pu échanger avec un ami sur le fait que j’allais avoir l’opportunité de lire Sarissa pour une de mes chroniques futures. Sa réaction a été « Ah oui, le manga sur les avions ?! ». J’étais surprise car pour moi, oui, il y avait des avions mais au vu du synopsis ça ne me semblait pas être le cœur du sujet. Et bien, après cette lecture je comprends pourquoi il m’a dit ça…

Le début du manga est exactement comme l’annonce la quatrième de couverture. Shinobu, notre héroïne, va être recrutée de FORCE par une sorte de groupe militaire luttant contre les arpenteurs célestes. Elle est l’INGENIUM 39 et sa capacité à devenir invisible / indétectable va être utilisée afin de combattre ces créatures gigantesques aux capacités extraordinaires d’apparence quasi invincible !

Bon déjà, dans ce premier tome, on apprendra quasi rien des arpenteurs célestes ; d’où viennent ces créatures gigantesques, pourquoi sont-elles hostiles, quels sont leurs objectifs ? Et d’ailleurs, alors qu’on pourrait penser le contraire, on a l’impression qu’ils sont traités en second plan tant leurs apparitions sont faibles selon moi.

En ce qui concerne les personnages disposant d’INGENIUM, donc, de « super-pouvoir » on nous donnera quelques informations sur eux sans pour autant nous expliquer d’où leur vienne leur pouvoir.

Par contre, des avions ça il y en a absolument PARTOUT ! A toutes les sauces, de tous les styles jusque dans le dessin. J’avoue que ça m’a vraiment surprise et je n’ai pas compris pourquoi il semble que ce soit ces engins volants qui soient mis en premier plan. Alors oui, les pilotes et les détenteurs d’INGENIUM travaillent en duo et aux commandes d’avions pour attaquer les arpenteurs célestes mais de là à en faire l’élément principal des trames… J’avoue ne pas avoir compris.

Tout cela se ressent jusque dans le dessin, mis à part le dessin très particulier de Shinobu quasi translucide, les dessins sont assez simples en ce qui concerne les personnages avec des traits pas tout à fait net. En ce qui concerne les avions, on arrive parfois à du dessin proche du réalisme tellement c’est net et détaillés… Et c’est véritablement notable.

En bref

Vous l'aurez compris, c'est une lecture mitigée pour moi. Un univers prometteur, pas tout à fait mis en place mais qui demande à nous surprendre sur la suite des tomes !

6
Positif

Dessins des avions

Combats contre les arpenteurs célestes

Protagonistes principaux

Negatif

Traits des personnages particuliers

Sujet principal mis en second plan

Tome répétitif

Ethelred Suivre Ethelred Toutes ses critiques (21)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Sarissa of Noctilucent Cloud
Boutique en ligne
7,99€
Boutique en ligne
7,99€
Boutique en ligne
7,99€
Boutique en ligne
7,99€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)