8

Critique de Les Carnets de L'Apothicaire #3

par Auray le dim. 30 mai 2021 Staff

Rédiger une critique
Détective Conan à la cité impériale

Quand je vois les couvertures très travaillées des carnets de l'apothicaire, je me dis que l'on va avoir tout un tas de magnifiques portraits à la portée de la main. Plus particulièrement, celle-ci met en avant la couleur bleue, et bien sûr, notre protagoniste principale, Mao Mao. Et, une chose m'a vraiment marqué dans le précédent tome lorsque je l'admire... c'est que le maquillage n'est pas seulement fait pour rendre belle ! Ça représente tellement toutes les nuances de ce monde cruel...

Je pense un peu au titre Détective Conan quand Mao Mao, fille de son temps, essaie de résoudre une bonne fois pour toute cette affaire de poison. Effectivement, c'est lors du grand banquet de la réception d'hiver que l'on a voulu empoisonner sa maîtresse. Mais est-ce vraiment aussi simple ? Une chose est sûre, c'est qu'heureusement que notre héroïne a de fortes connaissances des différents poisons et même de l'humain de manière générale. À chaque fois, elle va bien plus loin que ce qu'on lui demande, et, la demoiselle permet même, de trouver le vrai coupable de cette affaire horrible.

Justement, d'où lui vienne toutes ces connaissances ? Ce tome trois va nous apporter les réponses tant attendues. Par un subterfuge, elle va retourner le cadeau qu'elle a reçu au moment de la cérémonie pour pouvoir partir quelques jours dans son lieu d'habitation d'origine. On va y trouver son paternel, tout son environnement et bien sûr, son lot de mystère à résoudre dans ce quartier des plaisirs.

Au final, on se dit qu'elle n'est pas si mal là où elle se trouve, un peu protégé par des personnages hauts en couleurs comme « l'autre pervers ». Car le problème à résoudre nous démontre bien la pauvreté et la détresse de cet endroit assez glauque, malgré les sourires de façade des gens et les ornements des structures.

Un tome dont j'ai apprécié chaque moment et encore plus que les autres. Déjà, parce que l'intrigue précédente était passionnante, de plus, l'environnement de Mao Mao s'élargit ici comme jamais, comme le monde qui l'entoure d'ailleurs, petit à petit. Une série où l'on apprécie les dessins, certes, mais pas seulement. De fil en aiguille, je pense que l'on appréciera d'en savoir toujours un peu plus sur cette histoire afin d'aborder ces lieux où la ruse est de mise pour pouvoir survivre. On en veut encore !

En bref

« D'après toi, on est face à quel type de poison ? »

8
Positif

Des cadres vraiment détaillés lors des visites des quartiers

Des enquêtes très sérieuses, mais aussi des moments très drôles

C'est mignon, comme cette adorable petite fille du début qui sert bien de transition

On en sait plus sur la maison familiale de Mao Mao et aussi tous ses alentours

Negatif

Auray Suivre Auray Toutes ses critiques (544)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Les Carnets de L'Apothicaire
Boutique en ligne
7,90€
Boutique en ligne
7,90€
Boutique en ligne
7,90€
Boutique en ligne
7,90€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)