7

Critique de Kiss me at midnight #12

par Tampopo24 le sam. 5 juin 2021 Staff

Rédiger une critique
La juste conclusion

Seconde série terminée de l'auteur chez nous, Kiss me at midnight fut vraiment une sympathique romance sur fond de showbiz et d'histoire de famille qui, si elle n'est pas très originale, m'a fait passé de jolis moments grâce à l'humour et la bonne humeur de l'autrice.

Dans ce dernier tome, celle-ci fait vraiment plaisir aux fans en leur offrant tout ce qu'ils attendaient d'une telle série, je pense. Elle clôture bien sûr l'histoire de son couple principal, mais pas que. Elle offre aussi de la place à chaque personnage croisé : amis des héros, famille, manager, etc. Elle partage aussi son temps entre scènes drôles, dramatiques, tendres et romantiques. Les amateurs du genre ne seront vraiment pas déçus.

Après la demande en mariage d'Ayase, on aurait pu voir tomber le titre dans le mièvre, ce n'est pas le cas. Au contraire, l'autrice interroge jusqu'au bout chaque membre du couple dans son individualité. C'est ce qui m'a plu et me fera retenir ce titre, car si les personnages sont mignons ensemble, ils sont aussi et peut-être encore plus intéressants séparément. 

Ainsi, on s'intéresse à la poursuite du rêve d'Hinana, qui est de devenir pianiste professionnelle. On suit également la carrière d'Ayase qui rêve de jouer à l'étranger et de décrocher un prix montrant que son talent d'acteur est reconnu. C'est une belle évolution pour chacun d'eux et l'autrice, loin de montrer que le couple les contraint ou les restreint, montre plutôt des individus qui tirent leur force de leurs sentiments réciproque. C'est mignon tout plein.

Les personnages secondaires ne sont pas en reste, dans ce tome un peu plus copieux qu'habituellement. La mangaka clôt définitivement l'histoire entre Hinana et son ami d'enfance avec une justesse rarement vu qui verra la conservation de leur belle amitié. J'ai adoré Aki pour ça. Rin Mikimoto nous raconte aussi la romance du manager d'Ayase avec Su, l'ex de celui-ci, une romance qui dépasse les conventions sur l'âge et qui fut vraiment touchante, même si un peu rapide, arrivant en fin de série. On retrouve aussi au détour d'une page les parents adoptifs d'Hinana bien fiers de leur fille, la soeur de celle-ci qui se trouve un amoureux pas si inattendu que ça, ou encore les Funny Bones fidèles à eux-mêmes. Cela crée une ambiance vraiment douce et chaleureuse où chacun peut retrouver ses chouchous et voir ce qu'ils sont devenus.

En bref

Je n'ai pas vu passer ce tome. Sa lecture fut vraiment très agréable car l'autrice ne s'est pas focalisée uniquement sur le couple principal et a offert une voix à chaque personnage. En plus, elle a su conclure sa série dans la joie et la bonne humeur, apportant des moments vraiment adorables pour chacun. Le titre a beau être classique, elle a comblé tous mes espoirs et même au-delà avec ce focus sur l'individualité des héros que parfois on a tendance à oublier dès qu'ils sont en couple. Une belle romance lycéenne.

7
Positif

Une conclusion qui comble tous mes souhaits

Une belle romance qui n'oublie pas l'individualité des héros

Des personnages secondaires qui ont droit à leurs lignes dans le scénario

De beaux sentiments, de belles valeurs

Une ambiance douce, tendre et chaleureuse

Negatif

Une histoire on ne peut plus classique

Pas de surprise

Tampopo24 Suivre Tampopo24 Toutes ses critiques (588)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Kiss me at midnight
Boutique en ligne
6,95€
Boutique en ligne
6,95€
Boutique en ligne
6,95€
Boutique en ligne
6,95€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)