7

Critique de Kebek #2

par ginevra le jeu. 5 août 2021 Staff

Rédiger une critique
Une histoire de SF à la fin ambigüe

Roy Koks, dit Kebek, travaille dans une mine de diamants du Nord Québec. À la suite d'un éboulement de terrain, il découvre avec son équipe une structure parfaitement sphérique qui semble être en pur diamant noir. Aussitôt le monde scientifique est mis en émoi puisqu'une telle structure ne peut pas avoir été conçue sur Terre. Jusqu'au moment où il est décidé d'ouvrir la structure pour découvrir ce qu'il y a dedans.

Comme souvent avec les productions de Daniel Maghen, cet album est superbement illustré comme le prouvent les 2 couvertures. Les superbes doubles pages présentes dans les albums sont de vrais tableaux. Philippe Gauckler a choisi une histoire de science-fiction pour le moins perturbante dont il a laissé la fin ouverte… à chaque lecteur de choisir qui était Adamante : une extra-terrestre ou une humaine venue d'un lointain passé? Un être bénéfique ou non? Il laisse aussi sans réponses les questions concernant ce qui se passe sur Terre où la guerre civile semble régner un peu partout.

Un beau diptyque mais qui me laisse un peu sur ma faim… J'aurais aimé avoir plus de réponses à mes questions.

En bref

Un beau diptyque côté graphismes mais trop de questions sans réponses restent à la fin. Comme d'habitude avec les albums de Daniel Maghen, la qualité des objets est irréprochable.

7
Positif

beaux dessins

personnages intéressants

décors impressionnants

Negatif

une fin ambigüe

ginevra Suivre ginevra Toutes ses critiques (2067)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Kebek
8
Kebek T.2

Kebek T.2 Staff

Lire la critique de Kebek T.2

10
Kebek T.1

Kebek T.1 Staff

Lire la critique de Kebek T.1

Boutique en ligne
19,00€
Boutique en ligne
19,00€
Boutique en ligne
19,00€
Boutique en ligne
19,00€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)