7

Critique de Pour Le Pire #3

par Tampopo24 le dim. 19 sept. 2021 Staff

Rédiger une critique
Mariage derrière les barreaux

Dans un style toujours aussi barré, Taro Nogizaka poursuit son drôle de thriller-romance entre un arnaqueur et une sérial killeuse. C'est toujours aussi grinçant et efficace, avec une développement surprenant dans ce nouveau tome, qui nous emmène vers de belles complications.

Depuis le début de la série, j'aime le ton totalement décalé avec lequel l'auteur raconte la rencontre entre ces deux individus à la personnalité tellement forte. Leurs échanges sont de vrais duels verbaux dans le premier sens du terme et ce tome n'y coupe. Ils font même entrer dans la danse leurs proches, c'est-à-dire l'avocat de l'une et les femmes gravitant autour de l'autre. C'est tendu à souhait ! J'adore la façon dont ils essaient de se manipuler l'un l'autre pour obtenir ce qu'ils veulent.

C'est Shinju qui gagne la partie cette fois et obtient un gros gain : le mariage tant souhaité entre elle et Arata. Je n'y croyais tellement pas, mais ces manipulations diverses et variées ont totalement piégées notre anti-héros et c'était palpitant à suivre. Maintenant on se demande bien ce qu'elle pense pouvoir tirer de tout cela et cela nous inquiète d'autant plus. L'auteur continue à la montrer tel un personnage particulièrement trouble, qui semble tout avoir de la tueuse en série mais qui semble aussi bien fragile psychologiquement. Du coup, on se demande ce qui tient de la folie ou de son passé. Est-ce qu'elle joue un jeu tout le temps ou est-ce qu'elle cache vraiment des fragilités ? C'est passionnant et inquiétant de la voir évoluer sous nous yeux.

En tout cas, avec ce mariage, Arata s'est fait prendre à son propre piège et les conséquences peuvent vite arriver, ce qu'il comprend dès le procès de Shinju qui a lieu dans la seconde partie. Je trouve ça chouette de sortir un peu de derrière les barreaux de la prison pour plonger dans le milieu judiciaire. C'est d'autant plus intéressant que le duel entre les deux se déplace donc et qu'à leur insu les autres y assistent avec une Shinju qui joue à merveille la petite ingénue, ce qui est très déstabilisant mais percutant.

Nous continuons donc à ressentir ce malaise entre les personnages dans chaque case dessinée par l'auteur qui, il faut le dire, a vraiment le sens de la mise en scène. Il saisit à merveille le burlesque de la situation. Il pousse juste comme il faut les exagération de chacun des personnages. Tout est sur une corde raide, mais une corde particulièrement solide et maîtrisée car maintes fois utilisée par Taro Nogizawa, ce qui rend le dessin certes singulier mais particulièrement efficace ici.

En bref

L'auteur poursuit ainsi son récit grinçant du duel entre notre tueuse en série présumée et son prétendant légèrement arnaqueur sur les bords. La tension est toujours palpable. Chacun continue d'avancer ses pions. Chacun gagne à tour de rôle et même si Shinju semble avoir un coup d'avance rien n'est gagné, c'est ce qui est passionnant à suivre dans ce jeu de dupes !

7
Positif

Un style toujours aussi particulier mais efficace

Un excellent thriller bourré de tensions

Un héros qui se fait bien piéger

Un duel qui se déplace sur les bancs du tribunal

Une Shinju toujours aussi trouble

Un récit relancé

Negatif

Un style graphique qui ne plaira pas à tout le monde

Une narration surjouée qui peut en lasser certains

Tampopo24 Suivre Tampopo24 Toutes ses critiques (641)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Pour Le Pire
Boutique en ligne
7,60€
Boutique en ligne
7,60€
Boutique en ligne
7,60€
Boutique en ligne
7,60€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)