7

Critique de Ookami Rise #1

par Sachiko-chi le mer. 29 sept. 2021 Staff

Rédiger une critique
Une guerre de clan...

Ookami Rise est une nouveauté des éditions Panini sur laquelle je ne me serai pas forcément arrêtée. Les personnages ne m’ont pas beaucoup inspiré bien que les couleurs de la couverture soient pastelles et attirent leur regard ! Ce titre est en cours au Japon avec 4 tomes actuellement, mais il semblerait qu’il se termine en 5 tomes (cette information est tout de même à vérifier). Si c’est le cas, ce sera sûrement une courte saga, plutôt sympathique mais à voir.

On est plongé dans ce titre de façon assez brutale et déstabilisante puisque l’on est balancé sur un champ de bataille entre des êtres humains « classiques » si l’on peut dire et des êtres humains comme ils se le revendiquent, mais avec des caractéristiques de loup. Le pelage, la tête qui ont beaucoup la forme du loup, et moins de l’être humain lambda. Ces deux camps se livrent une bataille sans merci, et on voit bien que le peuple des êtres humains loups, que l’on appelle des wolang ici, ont clairement l’avantage. Il suffit de cette bataille et de quelques explications du début pour le comprendre.
Cette histoire se déroule dans un futur assez proche de notre époque, on le devine au décor, et à d’autres éléments comme les voitures. Mais c’est vrai que l’on n’a pas beaucoup d’informations sur l’univers, on sait seulement que le Japon a disparu et a été partagé entre la Chine et la Russie (comme l’Allemagne, on retrouve quelques références historiques).

Maintenant que le décor est planté, il faut parler de l’histoire de ce titre, tout n’est pas encore très clair, mais je pense qu’elle va s’axer autour de 3 personnages Ken, Akira et Isuka. Les deux premiers nous les rencontrons très rapidement dans l’histoire, quant à Isuka, il faudra attendre un peu dans le tome pour pouvoir faire sa rencontre. Qui d’ailleurs ne se fera pas dans la joie et la bonne humeur, parce que oui, ce titre est assez sombre, et parfois malsain comme ça l’a été pour lui.
On va pouvoir faire leurs connaissances dans le présent en particulier pour Akira et Ken, que tout oppose. Akira est dans le camp des être humains normaux, et il veut à tout prix éliminer les wolang. On va pouvoir suivre un peu son point de vu, et les choix faits par son camp. De l’autre côté on a Ken, qui lui défend les wolang et les protège, on aura aussi leur point de vu sur cette situation et comment ils la vivent. On se rend compte des avantages qu’ont les wolang sur les êtres humains lambdas, et ce qui peuvent leur faire subir comme dégâts aussi. Beaucoup en lien avec le sang de ces hommes loups, il y a vraiment une mythologie très intéressante dans le présent grâce à ces personnages. On y retrouve un peu celui du lycanthrope, mais aussi celui du zombie, l’idée est vraiment originale et peut vraiment amener un plus à l’histoire.

Une autre grande partie du récit de ce premier tome, c’est le passé. En effet, c’est, je pense, une dizaine d’années avant les événements du présent, on fait la connaissance de Ken, Akira et Isuka. Leur rencontre aussi dans un camp suite à la guerre qu’il y a eu, on retrouve encore quelques références à la seconde guerre mondiale avec les camps de travail. Cela va nous permettre de mieux cerner les personnages, de les comprendre, et de s’y attacher aussi plus facilement, ce qui est le cas d’ailleurs. Malgré leurs différents dans le présent, on s’attache tout de même à eux, et on veut les voir évoluer dans ce monde difficile et sûrement corrompu. Je suis tout de même curieuse de mieux connaître le personnage d’Isuka, qui est assez absent dans le présent.

La fin de ce tome me plait énormément, parce que le mangaka ne perd pas de temps en futilité, il impose du mystère et du suspens, mais il mène son histoire. En tant que lecteur nous ne savons pas, nous ne connaissons pas leurs origines, le mangaka nous lance sur une piste, et je suis vraiment curieuse de savoir comment tout cela va être mené. Le mangaka veut vraiment nous expliquer les origines de son univers, et nous faire comprendre comment le monde en est arrivé à ce point, à cette guerre, pourquoi ces deux camps ne pourraient pas s’entendre ?

En bref

Un premier tome vraiment très intéressant avec peu de points faibles. L'histoire avance à son rythme mais sans tomber dans la lenteur. Le mangaka nous expose le passé ainsi que le présent, on sent qu'il veut que ses lecteurs comprennent et cernent rapidement l'univers, l'ambiance. On s'attache très rapidement aux personnages à cause de leur vécu assez difficiles. Le seul point négatif se porterait sur le dessin auquel j'ai eu un peu de mal à accrocher, certaines fois j'avais dû mal à distinguer correctement les formes.

7
Positif

Titre sombre

Personnages attachants

Quelques références subtils à la guerre

D'autres références aux créatures fantastiques

Un rythme dynamique

Développement du passé et du présent

Certaines pistes sont rapidement mises en place

Negatif

Le dessin parfois brouillon

Certaines scènes m'ont mises mal à l'aise

Sachiko-chi Suivre Sachiko-chi Toutes ses critiques (209)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Ookami Rise
Boutique en ligne
5,99€
Boutique en ligne
5,99€
Boutique en ligne
5,99€
Boutique en ligne
5,99€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)