7

Critique de Ookami Rise #5

par Tampopo24 le dim. 27 nov. 2022 Staff

Rédiger une critique
L'amitié plus forte que la guerre

Sympathique série de SF sur fond de politique, expérimentation scientifique et ségrégation raciale, Ookami Rise arrive à son terme dans un ultime volume en mode affrontement du boss final qui va peut-être un peu vite mais reste efficace et percutant.

Depuis le début, le devenir de ces garçons qui ont servi de cobayes m'intéressent énormément de même que leur relation amicale malmenée par la vie. J'ai été ravie de le voir au centre de ce dernier volume même si cela aurait pu être mieux fait, mieux raconté, avec une intrigue moins précipitée et des grosses ficelles plus fines. Cependant, l'émotion fut là et le plaisir de les voir se retrouver pour lutter contre l'injustice aussi.

Les grosses ficelles utilisées par Yu Ito concernent malheureusement tout ce qui avait pour but de rendre le récit un tant soit peu réaliste. En effet, quand il nous parle du rôle du sang dans les changements des Wolang, il va trop vite et il manque des étapes pour que ça corresponde même juste à ses dires. C'est dommage. Quand il met en scène également les conséquences politiques de tous les événements qui viennent de se produire, il le fait de manière bien trop rapide et discrète au final, pour que ça ait la portée que ça devrait avoir. C'est simple tout ce qui est scientifique, politique et sociétal passe totalement en coulisses, éclipsés par les relations des héros et c'est bien dommage, car c'est aussi pour ce décor qu'on suivait l'histoire.

Heureusement émotionnellement, le mangaka est au rendez-vous. Il nous offre enfin la réconciliation attendue entre Ken et Akira, ce qui permet d'avoir un très beau final avec ces deux camarades unis pour lutter contre le scientifique qui a fait basculer leur vie. Le basculement de celui-ci dans la folie fut aussi très efficace pour offrir de belles scènes de lutte et de violence où nos héros devaient en démordre pour vaincre. Certes, le dessin de Yu Ito est encore un peu grossier parfois mais ça déchiquetait bien et le sang giclait bien, tout comme les coups pleuvaient de manière très fluide et impactante dans un style proche des ambiances gores de loups-garous. C'était bien fichu et prenant à suivre.

L'osmose qui naît entre les différents individus de camps différents au cours de ce combat final est exactement aussi ce qu'on attend dans le final d'une telle oeuvre. On prend plaisir à voir certains ouvrir les yeux, d'autres donner tout ce qu'ils ont pour leurs idéaux et bien sûr se battre à corps perdu et se sauver les uns les autres dans des actions désespérées où les armes prévues sont rarement celles qui sont utiles au final. Pour ce qui est de la mise en scène d'une telle lutte, l'auteur a tout compris. Il aurait juste été souhaitable que son oeuvre ne se limite pas à ça comme c'est un peu le cas. Car au final, on retiendra surtout ce combat qui aura permis aux amis de se retrouver, aux ennemis d'hier de se comprendre, aux injustices d'être dénoncées discrètement en coulisse et aux anciens prisonniers de gagner leur liberté.

En bref

Oeuvre avec un sacré potentiel, Ookami Rise ne fait pas l'effet d'un pétard mouillé mais paradoxalement elle aurait bien mérité plusieurs tomes supplémentaires en cours de route pour vraiment développer son background scientifico-politique afin de le rendre plus percutant encore. La dénonciation qui y est faite des états militaires et de leur utilisation des sciences à leur profit était vraiment très intéressante mais un peu légère au final. J'ai aimé le virage plus personnel pris mais j'aurais aimé qu'il s'équilibre mieux avec cet autre aspect de l'histoire pour en faire une oeuvre totale. Là, j'ai l'impression qu'on m'a flouée de la moitié du scénario... Je suivrais cependant l'évolution de l'auteur qui a déjà démontré ici un beau potentiel.

7
Positif

Un décor politico-scientifique plein de potentiel

Un final explosif

Des combats rudement menés

Le beau pouvoir de l'amitié

Le plaisir des retrouvailles des héros

Une morale pertinente sur la politique, les sciences, les cobayes...

Negatif

Une narration trop rapide qui éclipse trop le background

Trop d'émotion et pas assez de décor

Des dessins parfois maladroits

Tampopo24 Suivre Tampopo24 Toutes ses critiques (1015)
Autres critiques de Ookami Rise
Boutique en ligne
8,29€
Boutique en ligne
8,29€
Boutique en ligne
8,29€
Boutique en ligne
8,29€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)