8

Critique de Kaguya-sama : Love Is War #6

par Auray le mer. 22 déc. 2021 Staff

Rédiger une critique
Et si c'était la fin ?

Si on lisait la fin de Kaguya-Sama love is war, ce serait certainement comme dans ce tome. Effectivement, on a ce sentiment incroyable à la dernière page. Heureusement, lorsque l'on regarde du côté du Japon, il y a, à l'heure où j'écris, vingt-quatre tomes parus ! D'ailleurs, à partir de ce sixième, les couvertures sont toutes exceptionnelles ! Mais, comment arrivera l'auteur, Aka Akasaka, a renouvelé ce genre de comédie sentimentale ? Dans tous les cas, notre numéro de décembre est très réussi.

Pour finir sur les couvertures, on remarque que pour une fois, celle-ci fait référence aux personnages secondaires dont nous avons parlé précédemment dans les chroniques de Sanctuary.fr, et, on remarque qu'ils commencent à se faire une place au fur et à mesure des chapitres... et dans le cœur des lecteurs bien sûr.

Évidemment, on commence avec la jeune lycéenne représentée : Nagisa Kashiwagi. On a donc un regard extérieur, grâce à elle, sur le « couple » Miyuki et Kaguya. Les non-dits sont plus clairs, on devrait d'ailleurs directement les faire lire aux concernés afin de briser cette glace, ou plutôt l'iceberg, car on est loin d'en avoir terminé, et c'est tant mieux pour nous !

Car, la suite est tout aussi savoureuse ! J'ai bien rigolé avec la petite sœur de Rika qui fait tant rager intérieurement la vice-présidente du bureau des élèves. Ce qui n'empêchera pas de faire un câlin général. On craque complètement sur ce petit moment de tendresse. Nous aussi, on aimerait bien être présent pour nous réconforter un peu de ce monde de fous.

L'anniversaire du président de l'association est également dans cet acabit, toutefois, on revoit un peu la stratégie qui fait la part belle de sa prétendante. Je suis resté ébahi sur le dessin final de ce chapitre. Comme quoi, le mangaka n'est pas seulement capable de nous faire rire à l'aide de ses dialogues ou de ses différentes cases, il peut aussi nous couper le souffle.

Sinon, Ishigami va pas tarder à redoubler s'il continue à ramener des mauvaises de note de la prestigieuse académie Shûchiin. Kaguya lui devant un service, elle va s'occuper de son cas hardiment. Un peu trop ? Le jeune homme comme à son habitude n'arrive pas à lire entre les lignes de celle qui ne veut que sa réussite scolaire. Pas facile de réviser quand on l'impression de mourir à chaque instant si on ne réussit pas. Encore une fois, même si le procédé humoristique reste le même, on ne se lasse pas le moins du monde.

Enfin, la fête de la lune sera le moment le plus osé, où chacun sera à ses petites préparations. Mais, la passion de Shirogane pour les différentes constellations, va le pousser à avoir des gestes très rapprochés envers sa coéquipière. On a le cœur serré et époustouflé de tant de sang-gêne. Oh, on est là quand même ! Une précision pour ces pages en particulier, on n'aura pas de fan-service ici, juste quelques gestes normaux entre deux êtres qui se rapprochent, et c'est pertinent quand on connaît la psychologie de ces deux-là.

En tout, c'est un tome qui m'épate par ses idées, son ambiance, aussi bien légère que parfois, plus sérieuse. La dernière partie fait écho aux anciens tomes. La dernière page s'apprête à être tournée jusqu'au changement de situation. C'est juste énorme ! L'auteur est prêt à rempiler pour ses lecteurs, et, c'est un vrai cri de soulagement pour ma part. Allez, on se prépare pour 2022 pour la suite, qui risque, encore une fois, de casser la baraque !

En bref

« Le 67e bureau des élèves a mis fin à ses activités. »

8
Positif

Que de bonnes idées ! C'est incroyable !

Un tome nostalgique et drôle !

Des dessins parfois épatants !

Ce manga sort vraiment du lot par rapport au marché !

Les personnages secondaires participent grandement à l'ambiance !

Une couverture mignonne.

Negatif

Auray Suivre Auray Toutes ses critiques (633)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Kaguya-sama : Love Is War
Boutique en ligne
7,20€
Boutique en ligne
7,20€
Boutique en ligne
7,20€
Boutique en ligne
7,20€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)