8

Critique de Kaguya-sama : Love Is War #9

par Auray le dim. 29 mai 2022 Staff

Rédiger une critique
Un héros du quotidien

Kaguya-Sama, love is war, commence vraiment à s'étoffer avec une galerie de personnages qui ne cesse d'augmenter, pour notre plus grand plaisir. Dernièrement, le bureau des élèves a rouvert ses portes pour une toute nouvelle année. Elle a même accueilli un nouveau membre, en la personne de Miko Iino. Elle a pour rôle d'inspecter les finances, mais surtout, de s'occuper si tout est bien réglementaire dans l'établissement scolaire. Pas sûr que ça soit toujours le cas ici dans cette école d'élite.

Car, la dernière fois, on a quand même vu Kaguya se faire « renverser » dans le local sportif par le président. On va d'ailleurs en reparler. Un mur s'est établi depuis entre eux, et, il va falloir le briser. Tant qu'à faire, l'auteur va profiter de la situation pour nous faire rire un petit peu en mettant en avant des gestes qui peuvent apaiser. En avez-vous un d'ailleurs ?

Pourtant, le vrai héros de ce tome, c'est Yû Ishigami. J'ai déjà parlé de mon amour pour ce personnage dans une précédente critique. Cela va encore se renforcer dans ce tome. On va comprendre enfin pourquoi les relations humaines sont si difficiles à appréhender pour celui-ci. Du coup, notre histoire va prendre une dimension bien plus profonde. Ce n'est pas forcément ce qui est recherché dans ce genre de titre dit plus léger, mais, quand on arrive à tout concilier, on a un titre de grande valeur entre les mains. Kaguya-Sama, love is war fait partie de ceux-là.

Du coup, c'est lors de la fête du sport que notre héros du quotidien va se affronter sa peur à l'autre. Chaque geste de sa part mérite pour lui une autoévaluation, au point, qu'il ne prend plus aucun risque. Son passé va révéler pourquoi. Il s'est justement trop immiscé dans la vie d'une autre. Depuis, il a appris... ou pas ? Sa vie va prendre par la suite une nouvelle dimension.

Ces quelques chapitres nous montrent à quel point Aka Akasaka est le scénariste du moment. Sur le coup, on se dit où est-ce qu'il veut en venir. Par la suite, on crie qu'il a vraiment du talent. Il sait cerner les problèmes des jeunes. Ils sont face à un monde souvent complexe et qui fait rarement des cadeaux. Du coup, la générosité du mangaka fait chaud au cœur. La vie n'est jamais facile, mais au moins, dans Kaguya-sama love is war, on sait que tout finira bien.

En bref

« Mon raisonnement était foireux. Ce n'est pas en participant qu'on devient populaire... c'est plutôt que seuls les gens populaires participent... »

8
Positif

Quelques chapitres à part, toujours agréable

Le passé de Yû Ishigami révélé

On apporte ici une véritable épaisseur à la série

Une belle morale de fin

Negatif

Auray Suivre Auray Toutes ses critiques (767)
Autres critiques de Kaguya-sama : Love Is War
Boutique en ligne
4,49€
Boutique en ligne
4,49€
Boutique en ligne
4,49€
Boutique en ligne
4,49€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)