7

Critique de Watchmen - Les Gardiens

par ScoobyDam le ven. 16 sept. 2022 Staff

Rédiger une critique
Watchmen dans la poche

Je suis toujours mitigé sur ce qu’écrit Alan Moore, je reconnais sans aucun doute son génie et son incroyable capacité à développer des univers en peu de pages mais c’est souvent trop verbeux pour moi (cf mes critiques de From Hell). Il y a tout de même des récits que j’aime beaucoup comme V pour Vendetta, Killing joke, Visions ou encore Watchmen, édité aujourd’hui par Urban dans leur nouvelle collection Nomad, dont je vous parle tout de suite.

Pour les nouveaux lecteurs qui découvrent aujourd’hui Watchmen, voici un petit résumé :

Eddie Blake, ancien membre de l’équipe super-héroïque des MinuteMen puis des Watchmen est assassiné chez lui. On suit son ancien équipier, l'énigmatique Rorschach, dans l’enquête qu’il mène pour démêler cette sordide affaire.

Mêlant polar noir et récit de super-héros sur fond d’uchronie américaine et mondiale, Watchmen est un chef d’oeuvre à la narration dynamique. Bien que Moore nous plonge au sein d’une enquête criminelle, il en profite pour nous proposer une vision nouvelle des super-héros (pour les années 80). En effet, il dépeint une équipe qui fonctionne plus aux yeux du public qu’en interne et dresse un tableau peu reluisant de ces super-gardiens de la paix, ce qui ajoute à la liste des suspects aussi bien d’anciens adversaires que d’anciens camarades ; mais peut-être le coupable n’a-t-il aucun lien avec les Watchmen ? Durant tout le récit, le doute persiste et cela sans qu’il n’y ait de longueurs.

Dave Gibbons ajoute des images à ce récit pour le faire entrer dans la légende et le travail des couleurs complète parfaitement les compositions et instaure différentes ambiances très efficaces.

Watchmen - Les GardiensWatchmen - Les GardiensWatchmen - Les GardiensWatchmen - Les Gardiens

Si je devais donner une note à Watchmen, ça serait un bon 9 sans hésiter mais je profite de cette édition pour m’attarder plutôt sur la nouvelle collection Nomad d’Urban.

Justement la semaine suivant la sortie des Nomad, je prenais l’avion et j’ai donc pu les tester en conditions de voyage.

Tout d’abord, ce qu’on remarque tout de suite et qui fait la spécificité de cette nouvelle collection, ce sont les dimensions des ouvrages : c’est le nouveau format de poche par Urban comics. Au départ un peu réticent, je me suis laissé tenter et j’ai sélectionné Flashpoint, Transmetropolitan (1 et 2) et Fables (1 et 2). Le format est nickel pour les voyages, ça prend autant de place qu’un livre de poche et on peut donc en emmener plusieurs sans souci.

Pour le prix, les matériaux sont corrects et la couverture souple avec rabats est pratique pour ceux qui auront privilégié le nombre d’albums plutôt que les marque-pages (je vous laisse imaginer le nombre de marque-pages qu'il faudrait pour que cette image soit réaliste).

Sur un petit format comme celui-là, je trouve très judicieux d’avoir choisi un papier mat pour ne pas parasiter la lecture avec d’éventuels reflets.

Le vrai point négatif que je peux trouver à cette nouvelle collection, c’est qu’elle n’est pas adaptée à tous les récits. Je n’ai eu aucun souci à lire et suivre Flashpoint ou Transmetropolitan mais alors pour Watchmen ou Fables, c’est une autre histoire. Je n’ai pas autant apprécié Watchmen qu’en grand format. La première raison, c’est la taille des planches qui ne permet pas d’apprécier la narration visuelle à sa juste valeur. La seconde, j’ai vite décroché à cause de la taille de certaines polices d’écriture qui sont compliquées à déchiffrer sur un format de poche, ce qui casse le rythme de lecture.

Pour résumer : petit prix, petit format pratique mais une meilleure appréciation sur grand format pour certains récits.

En bref

Watchmen est un récit mythique publié aujourd’hui dans la collection de poche Nomad par Urban. C’est un peu compliqué d’apprécier totalement ce chef d'œuvre intemporel sur un petit format et je vous le conseille plutôt en format classique mais la taille de l’album de poche permettra certainement aux voyageurs curieux de découvrir ce classique.

7
Positif

Watchmen

L’écriture sans filtre d’Alan Moore

Les dessins de Dave Gibbons

Le travail des couleurs

Format pratique pour le voyage

Negatif

Format trop petit pour apprécier le récit à sa juste valeur

Quelques polices plus difficiles à déchiffrer sur ce format de poche

Traduction quelque fois hasardeuse mais mieux que celle proposée par Panini il y a quelques années

ScoobyDam Suivre ScoobyDam Toutes ses critiques (97)
Autres critiques de Watchmen - Les Gardiens
Boutique en ligne
9,90€
Boutique en ligne
9,90€
Boutique en ligne
9,90€
Boutique en ligne
9,90€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)