6

Critique de Kimi no Knife #6

par MassLunar le dim. 25 sept. 2022 Staff

Rédiger une critique
Sur le fil du cutter

Kimi no knife continue d'aiguiser sa lame encore et toujours sans jamais vraiment l'utiliser. Ainsi entre deux contrats, on retombe encore dans la torpeur d'une enquête qui ne progresse pas...enfin, si un peu, pour la première fois depuis le début de la série, l'inspecteur Hosaka progresse enfin dans l'enquête en trouvant le dénominateur commun parmi tout ces meurtres. 

Ce tome introduit d'ailleurs une premier rencontre assez réussi entre l'inspecteur et notre tueur rempli de remords qu'est Shiki. Bref, l'intrigue avance et  Yua Kotegawa impose par moments quelques petites bonnes idées avec un certain sens du décor comme ce passage dans l'église, un lieu étroitement lié aux remords de l'inspecteur et du tueur. Mais entre ces quelques bonnes idées, la lame vengeresse de Kimi no knife est toujours aussi émoussé. On ne compte plus les moments pesants de silence durant lesquelles Shiki contemple la lame de son cutter. L'inexpressivité des personnages est toujours aussi agréable ( sérieusement, est-ce que cela tuerai la mangaka de les faire un peu plus sourire ? ) . Seule , la jeune Istuki apporte un peu de rayon de soleil à ce thriller morose même si encore une fois son sourire et sa vivacité semble être son seul apport à l'intrigue... et c'est dommage car pour une fois son curieux pouvoir ésotérique est mis à contribution. Une contribution qui se solde par un navrant " je n'ai pas réussi à savoir" ! Bien, merci pour ta participation !

Dans tous les cas , l'intrigue de Kimi no Knife progresse et c'est sans doute le plus important quand on sait que la série compte dix volumes au total. Le problème, c'est que le titre ne parvient pas à faire décoller une véritable tension narrative qui nous ferait tourner la page illico-presto. Yua Kotegawa préfère  le silence mutique et symbolique de ces personnages dont leurs âmes sont en permance sur le fil du rasoir plutôt que leurs coprs. Ainsi, on appréciera surtout ce manga pour ces enjeux psychologiques autour de ces tueurs à gages plutôt que par les péripéties qui ne sont que des pétards mouillés ( l'agression à l'hôpital, la fouille de l'appartement de Shiki...).

Encore une fois, l'intrigue avance malgré tout et on peut peut-être s'attendre à une intrigue un peu plus diabolique surtout face à la découverte que fait Kuzumi et qui sera, on l'espère, au coeur du tome suivant qui présentera un nouveau contrat. 



En bref

L'intrigue avance lentement mais surêment. Des personnages-clés se rencontrent pour la première fois tandis que certains éléments de l'intrigue remettent en cause la nature' prétenduemment mauvais des cibles. Quel dommage que Kimi no knife soit toujours aussi dépourvu d'une véritable tension pour nous happer totalement dans sa tourmente.

6
Positif

L'inspecteur Hosaka se rapproche dangereusement tandis que Suzuki met en doute le bien fondé de l'organisation...l'intrigue progresse vers un terrain de plus en plus glissant

Les remords de Shiki, toujours au coeur de l'histoire

Certains passages bien ficelés.

Negatif

Pas de suspense ni de tension, l'ambiance est toujours aussi froide et beaucoup trop mesurée.

MassLunar Suivre MassLunar Toutes ses critiques (406)
Autres critiques de Kimi no Knife
Boutique en ligne
8,29€
Boutique en ligne
8,29€
Boutique en ligne
8,29€
Boutique en ligne
8,29€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)