7

Critique de Orcs et Gobelins #18

par ginevra le mar. 22 nov. 2022 Staff

Rédiger une critique
Quand des Orcs, gobelins et humains combattent ensemble...

La plupart du temps, quand une troupe d'orcs et de gobelins embarquent sur un bateau, c'est pour aller combattre en tant que mercenaires. Mais cette fois-ci, ils vont s'installer dans un château bien à eux qui sera leur base pour se refaire une santé entre deux combats et pour y passer les longs hivers froids des Terres d'Arran. Sauf qu'ils vont avoir des voisins étranges et quelque peu belliqueux : pas les humains du village proche du château mais ceux de l'autre côté du fleuve!

Olivier Péru a écrit un bel épisode de la saga avec et album. Déjà il a osé choisir un gobelin comme chef d'une troupe mixte, puis il a eu l'étonnante idée d'un peuple (humain?) dont tous les actes sont régis par le hasard de lancers de dés. D'accord, dés ou pierres marquées de runes pour évoquer les divinités ne semblent pas très différents. Mais le peuple qui les utilisent est singulier… Je n'en dirai pas plus pour laisser une petite part de mystère.

Les dessins des Créty, Stéphane et Juliette, sont très réussis. Les trognes des orcs et gobelins ont de superbes pendants avec celles des humains du village et du peuple d'au-delà du fleuve. La colorisation de Claudia Palescandolo est elle aussi très réussi.

Donc encore un bon opus d'une série qui me fait m'intéresser de plus en plus aux terribles peaux vertes.

En bref

Un bon album de la série où orcs, gobelins et humains vont combattre ensemble. Et ce n'est pas la seule raison pour le lire!

7
Positif

scénario original

dessins vivants

colorisation réussie

Negatif

ginevra Suivre ginevra Toutes ses critiques (2355)
Autres critiques de Orcs et Gobelins
Boutique en ligne
15,95€
Boutique en ligne
15,95€
Boutique en ligne
15,95€
Boutique en ligne
15,95€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)