7

Critique de WaoW #8

par Equinoxe le sam. 30 avril 2011 Staff

Rédiger une critique
Badorin, soulagé d’avoir enfin mené à bout sa quête lui dictant de s’occuper de Darkill, aimerait à présent la rendre au conseiller afin de toucher sa récompense. Néanmoins le vieil homme demeure longtemps introuvable. Badorin, craignant de s’être fait rouler, finit néanmoins par le retrouver dans une cachette secrète, celle de la résistance des pnj «?éveillés?». Ceux-ci vont alors proposer une deuxième partie à sa quête, fondant tous les espoirs de leur résistance sur la petite équipe. Ce tome, bien que toujours débordant d’humour, se centre néanmoins sur le scénario. Il nous en révèle d’avantage sur l’intrigue, sur la quête de libre arbitre des pnj, sur leurs ennemis et sur les manigances qui se trament non loin. En parallèle, les écarts de niveaux entre les joueurs de la guilde s’étant réduits, ils ne peuvent plus uniquement se reposer sur Badorin et commencent à essuyer leurs premiers échecs, rendant la deuxième partie de la quête du guerrier plus difficile que prévu. Cette bande dessinée est une des plus riches en péripéties de la série, elle fait progresser rapidement les choses et nous amène à un tournant décisif du scénario. Le lecteur se retrouve boosté par ce renouveau et va devoir réfléchir et évoluer en même temps que nos personnages, ce qui en rend la lecture particulièrement prenante. Vivement la suite!

En bref

7
Equinoxe Suivre Equinoxe Toutes ses critiques (93)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de WaoW
8
WaoW T.7

WaoW T.7 Staff

Lire la critique de WaoW T.7

8
WaoW T.6

WaoW T.6 Staff

Lire la critique de WaoW T.6

Boutique en ligne
47,99€
Boutique en ligne
47,99€
Boutique en ligne
47,99€
Boutique en ligne
47,99€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)