8

Critique de La Dynastie Donald Duck #1

par Auray le jeu. 10 janv. 2013 Staff

Rédiger une critique
La dynastie Donald Duck est une collection d’intégrales comprenant les histoires de l’auteur le plus connu des créateurs d’animaux anthropomorphes de Disney : Monsieur Carl Barks. Travaillant pendant trois décennies à nous enchanter, nous lui devons, pour n’en citer que quelques-uns, les personnages de Balthazar Picsou, Gontran Bonheur, Géo Trouvetou, ou encore Gripsou…

Les Editions Glénat nous apportent le tout sur un « plateau » bien décoré : dessin de couverture encadré comme dans un tableau, une tranche dessinant un début de Donald ; seul le choix de la souplesse du corps va faire pâlir les collectionneurs tant elle peut s’abimer vite.
Sur ce « plateau », il y a de quoi manger : peintures reproduites de l’artiste, explicatifs généraux puis précis pour chaque aventure, chacune sont précédées également des dates et des titres originaux des parutions américaines et françaises. L’originalité ici est de finir le tome par des fiches sur les personnages apparents et des dessins, autres, des travaux précédant la période Disney pour en apprécier toute la saveur du contenu actuel de cet auteur décidément complet. Le fait que cela soit en fin de volume, nous donne envie d’aller vite pour lire la suite de bonus que même les lecteurs fidèles de Mickey Parade, Picsou Géant ou du Journal de la souris sauront apprécier à juste titre, en plus de son ordre chronologique et intégral pour la première fois.
Le tome 1 se place sur la période de 1950 à 1951, mais ne vous fiez pas à la soixantaine d’années qui nous séparent de ces récits, ils restent intemporels. On sent une installation de la gymnastique scénaristique dans la première moitié du pavé pour encore s’améliorer dans la deuxième. Et rien que cela est incroyable, tant l’âge ne se fait pas sentir, avec une petite morale encore actuelle, et un dessin toujours efficace… Dans ce tome plus particulièrement, vous trouverez les prémices de Grand-mère Donald, des Rapetous ou encore des Castors Juniors et la fin de l’apparition d’humanoïdes pour laisser place qu’à des chiens, chats, cochons…

Seul le prix de 29,50 euros peut faire reculer les fans de Disney, ou de Carl Barks, ajouté du nombre de 24 livres au total de la collection, car ici il s’agit bien non pas des premiers récits de nos canards humanoïdes qui seront proposés plutôt en fin de collection, mais des débuts d’une légende qui restera à jamais dans le patrimoine mondial du 9ème art.

En bref

Seul le prix de 29,50 euros peut faire reculer les fans de Disney, ou de Carl Barks, ajouté du nombre de 24 livres au total de la collection, car ici il s’agit bien non pas des premiers récits de nos canards humanoïdes qui seront proposés plutôt en fin de collection, mais des débuts d’une légende qui restera à jamais dans le patrimoine mondial du 9ème art.

8
Auray Suivre Auray Toutes ses critiques (343)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de La Dynastie Donald Duck
Boutique en ligne
23,86€
Boutique en ligne
23,86€
Boutique en ligne
23,86€
Boutique en ligne
23,86€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)